Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : CMG

Approbation du permis de démolition du 4700, rue Saint-Ambroise


MONTRÉAL, le 10 janv. 2019 /CNW Telbec/ - Le conseil d'arrondissement, réuni hier en séance extraordinaire, a accordé le permis de démolition pour l'immeuble situé au 4700, rue Saint-Ambroise. Cette décision permettra la décontamination du terrain et la construction d'un projet de plein droit. Il s'agit d'un projet de 300 unités privées en plus de 100 logements communautaires (23 %) et comptant 20 % de logements destinés aux familles et 20 % de logements abordables. Il s'inscrit dans la volonté de l'Administration montréalaise de faire en sorte que tous les projets immobiliers respectent cette proportion de 20-20-20, répondant ainsi aux besoins de toutes les clientèles y compris les plus vulnérables. Un centre de la petite enfance (CPE), une épicerie de proximité, un incubateur d'entreprises ainsi que des bureaux complèteront le projet.

« Je considère que c'est une bonne nouvelle pour le quartier. Les négociations ont permis des gains importants pour la communauté : du logement communautaire et abordable, deux fois plus d'emplois qu'auparavant, 80 places en CPE, la présence d'une épicerie zéro déchet et la relocalisation des deux entreprises locataires à leur satisfaction. De plus, l'accès public au canal de Lachine sera assuré. Le tout, dans un contexte où le promoteur est dans son droit de construire un projet domiciliaire exclusivement privé », a annoncé  Benoit Dorais, maire du Sud-Ouest et président du comité exécutif de la Ville de Montréal.  Rappelons que la demande de permis a été déposée trois mois avant l'adoption du PDUES Turcot.

« La décision n'a pas été facile à prendre parce que nous sommes tous sensibles aux inquiétudes légitimes de certains citoyens et organismes sur la gentrification. Au final, nous avons estimé qu'il y avait plus d'avantages que d'inconvénients et que la communauté en sortirait gagnante », a enchaîné le maire Dorais.

Rappelons que la séance du conseil d'arrondissement d'hier entendait l'appel de la décision de juin dernier du Comité de démolition qui avait rejeté la demande du promoteur principalement à cause des préjudices causés aux deux locataires commerciaux. Au cours du processus d'appel, de nouveaux documents avaient été déposés, dont des rapports sur la contamination des terrains et du bâtiment ainsi que la déclaration des locataires qui retiraient leur opposition, satisfaits des arrangements pris avec le propriétaire en collaboration avec PME MTL Grand Sud-Ouest.

Les documents concernant le projet sont disponibles sur le site de l'arrondissement.

 

SOURCE Ville de Montréal - Arrondissement du Sud-Ouest


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:00
Le syndicat Unifor est renversé d'apprendre que l'employeur Delastek a l'intention de contester la décision arbitrale rendue par Me Denis Provençal qui aurait normalement dû conclure l'un des plus longs conflits de travail de l'histoire du Québec....

à 06:00
Les employés-ées en grève de la Commission des champs de bataille nationaux (CCBN) font le voyage entre Québec et Montréal expressément pour rendre visite au ministre de Patrimoine canadien, Pablo Rodriguez, à son bureau de circonscription, à 11h00...

à 05:15
Note aux rédacteurs : Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez visiter le lien suivant : https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/626ee106-c9c7-46df-9bf6-f7544a7a401a/fr...

à 05:00
Le réseau ferroviaire régional SNCF TER a choisi Sqills et son partenaire Wiremind pour fournir la solution SaaS éprouvée S3 Passenger pour les réservations. En combinaison avec la solution de gestion des recettes CAYZN, S3 fournira une nouvelle...

à 04:00
Les lacunes de protection d'assurance sur les marchés matures pourraient être réduits en renforçant la confiance accordée aux assureurs, indique un sondage réalisé par la Geneva Association, l'organisation mondiale des directeurs généraux de sociétés...

à 02:00
Yield Lab Europe, le programme d'incubation de premier plan de l'AgTech en Europe a ouvert son programme 2019 aux candidatures de start-ups. Yield Lab apportera son soutien à un maximum de cinq entreprises en y investissant 100 000 euros et en leur...



Communiqué envoyé le 10 janvier 2019 à 11:04 et diffusé par :