Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Économie

Reitmans (Canada) Limitée annonce ses ventes pour le mois de décembre


MONTRÉAL, le 9 janv. 2019 /CNW Telbec/ - Les ventes pour les cinq semaines de décembre terminées le 5 janvier 2019 ont diminué de 7,8 %, avec une réduction nette de 34 magasins. Les ventes des magasins comparables1, qui tiennent compte des ventes du commerce électronique, ont diminué de 4,6 %.

Les ventes pour le quatrième trimestre à ce jour, soit les neuf semaines terminées le 5 janvier 2019, ont diminué de 6,5 %, avec une réduction de 34 magasins en exploitation. Les ventes des magasins comparables1, qui tiennent compte des ventes du commerce électronique, ont diminué de 3,4 %.

Au cours du quatrième trimestre à ce jour, la société a fermé 3 magasins. Par conséquent, au 5 janvier 2019, 621 magasins étaient en exploitation, soit 265 Reitmans, 117 Penningtons, 83 Addition Elle, 83 RW & CO., 60 Thyme Maternité et 13 Hyba, par rapport à 655 magasins un an plus tôt.

Le 9 janvier 2019

Jeremy H. Reitman,
Le président du conseil et chef de la direction

Téléphone : 514-385-2630
Site Web de la société : www.reitmanscanadalimitee.com

À l'exception des déclarations de fait, lesquelles sont vérifiables indépendamment à la date des présentes, toutes les déclarations contenues dans ce communiqué sont prospectives. Toutes les déclarations, formulées d'après les attentes actuelles de la direction, comportent de nombreux risques et incertitudes, connus ou non, dont un nombre important est indépendant de la volonté de la société. En conséquence, les résultats réels futurs peuvent s'avérer considérablement différents des résultats prévus contenus dans les déclarations prospectives, qui reflètent les attentes de la société uniquement en date du présent communiqué de presse. Les déclarations prospectives sont fondées sur les estimations, les opinions et les hypothèses actuelles de la société, qui reposent sur la perception de la direction à l'égard des tendances historiques, des conditions actuelles et de l'évolution future prévue ainsi que d'autres facteurs qu'elle juge appropriés dans les circonstances. Le présent communiqué de presse renferme des déclarations prospectives au sujet des objectifs, des plans, des buts, des aspirations, des stratégies, de la situation financière, des résultats d'exploitation, des flux de trésorerie, du rendement et des perspectives de la société, ainsi que des occasions qui s'offrent à elle et des questions d'ordre juridique et réglementaire qui la concernent. Les déclarations prospectives dans le présent communiqué de presse comprennent notamment des déclarations concernant les résultats et événements futurs prévus de la société, les liquidités futures, les dépenses d'investissement en immobilisations planifiées, le montant des cotisations versées au régime de retraite, l'état et l'incidence de la mise en oeuvre de systèmes, la capacité de la société à mettre en oeuvre avec succès ses initiatives stratégiques et ses initiatives au chapitre de la réduction des coûts et de l'amélioration de la productivité ainsi que l'incidence de telles initiatives. Ces déclarations prospectives spécifiques se retrouvent dans l'ensemble du rapport de gestion de la société et comprennent celles qui sont mentionnées à la rubrique intitulée « Gestion des risques d'exploitation et des risques financiers » du rapport de gestion de la société. Les déclarations prospectives se reconnaissent généralement à l'emploi de termes comme « prévoir », « s'attendre à », « croire », « pourrait », « estimer », « avoir l'intention de », « planifier », « chercher à », « s'efforcer » et d'autres expressions semblables et à l'utilisation du futur et du conditionnel en ce qui concerne la société et sa gestion.

1La société utilise les ventes des magasins comparables comme indicateur de rendement clé (« IRC ») pour évaluer le rendement des magasins et la croissance des ventes. La société a adopté une approche omnicanal pour rejoindre les clients. Vu le comportement des clients qui passent d'un canal à l'autre, la société a lancé des initiatives qui s'adressent à leurs habitudes de magasinage en ligne ou en magasin. Cette approche permet aux clients de magasiner en ligne puis de se faire livrer leurs achats à domicile ou d'aller les ramasser en magasin, de faire des achats dans n'importe quel magasin de la société ou de se faire livrer des articles à domicile à partir des magasins lorsqu'ils ne sont pas disponibles sur place. En raison de ce comportement, la société présente une seule mesure des ventes des magasins comparables qui inclut les ventes réalisées en magasin et par l'intermédiaire des sites de commerce électronique. Les ventes des magasins comparables constituent les ventes générées par des magasins ouverts continuellement pendant les deux périodes comparées et comprennent les ventes en ligne. Les ventes des magasins comparables ne comprennent pas les ventes des comptes clients liés aux ventes en gros. Les ventes des magasins comparables sont mesurées en fonction des mêmes jours civils pour chacune des périodes. Même si cet IRC est exprimé comme un ratio, il constitue une mesure financière non conforme aux PCGR qui n'a pas de définition normalisée aux termes des IFRS et peut ne pas être comparable à des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. La direction utilise les ventes des magasins comparables pour évaluer le rendement des magasins et juge cette mesure utile pour déterminer la part de nouvelles ventes provenant de la croissance des ventes et la part pouvant être attribuée à l'ouverture de nouveaux magasins. Les ventes des magasins comparables constituent une mesure couramment utilisée par les détaillants et sont considérées comme un renseignement utile tant par les investisseurs que par les analystes. Les ventes des magasins comparables ne devraient pas être considérées isolément ou comme substitut aux mesures de rendement calculées selon les IFRS.

De nombreux risques et incertitudes pourraient faire en sorte que les résultats réels de la société diffèrent sensiblement de ceux qui sont exprimés, sous-entendus ou projetés dans les déclarations prospectives. Il y a lieu de se reporter à la rubrique intitulée « Déclarations prospectives » du rapport de gestion de la société pour les périodes de 13 et de 39 semaines closes le 3 novembre 2018.

D'autres risques et incertitudes que la société ne connaît pas à l'heure actuelle ou qu'elle ne juge actuellement pas importants pourraient également faire en sorte que les résultats ou les événements réels diffèrent sensiblement de ceux qui sont exprimés dans ses déclarations prospectives. Des risques et incertitudes supplémentaires sont analysés dans les documents que la société dépose à l'occasion auprès des autorités de réglementation canadiennes en valeurs mobilières. Les lecteurs sont avisés de ne pas accorder une confiance exagérée à toute déclaration prospective ci-incluse. Ces déclarations traitent seulement de la situation à la date où elles ont été exprimées et la société n'a aucune obligation et nie toute intention de mettre à jour ou de revoir de telles déclarations à la suite d'un quelconque événement, circonstance ou autre, sauf si les lois sur les valeurs mobilières qui s'appliquent l'y obligent.

 

SOURCE Reitmans (Canada) Limitée


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 05:15
Note aux rédacteurs : Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez visiter le lien suivant : https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/626ee106-c9c7-46df-9bf6-f7544a7a401a/fr...

à 05:00
Le réseau ferroviaire régional SNCF TER a choisi Sqills et son partenaire Wiremind pour fournir la solution SaaS éprouvée S3 Passenger pour les réservations. En combinaison avec la solution de gestion des recettes CAYZN, S3 fournira une nouvelle...

à 04:00
Les lacunes de protection d'assurance sur les marchés matures pourraient être réduits en renforçant la confiance accordée aux assureurs, indique un sondage réalisé par la Geneva Association, l'organisation mondiale des directeurs généraux de sociétés...

à 02:00
Yield Lab Europe, le programme d'incubation de premier plan de l'AgTech en Europe a ouvert son programme 2019 aux candidatures de start-ups. Yield Lab apportera son soutien à un maximum de cinq entreprises en y investissant 100 000 euros et en leur...

à 00:40
Plus de la moitié des touristes chinois prévoient de voyager à l'étranger cet été, selon les données de réservation de plusieurs agences de voyages en ligne chinoises. Le nombre de touristes chinois en partance pourrait atteindre un nouveau record...

25 jun 2019
Subex a annoncé aujourd'hui qu'elle ferait partie du réseau de blockchain de communications (CBN en anglais) du ITW Global Leaders' Forum, un groupement basé sur la blockchain dont le but est de révolutionner l'infrastructure de règlement commercial...



Communiqué envoyé le 9 janvier 2019 à 17:10 et diffusé par :