Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Enjeux environnementaux, CFG

Les scientifiques du Canada concluent que les changements climatiques d'origine anthropique ont eu d'importantes répercussions sur les feux de forêt en Colombie-Britannique


GATINEAU, QC, le 8 janv. 2019 /CNW/ - Des scientifiques d'Environnement et Changement climatique Canada ont récemment réalisé une étude concernant l'influence des changements climatiques d'origine anthropique sur la saison des feux de forêt de 2017 en Colombie-Britannique. L'étude publiée dans Earth's Future révèle que l'influence exercée par les humains sur le climat a joué un rôle majeur dans la saison exceptionnelle des feux de forêt de 2017 et qu'elle a considérablement accru le risque de feux de forêt. Au terme de la saison, la superficie brûlée a été de sept à onze fois supérieure à celle attendue lorsque l'influence exercée par les humains sur le climat n'est pas prise en compte.

L'étude a été menée par des chercheurs d'Environnement et Changement climatique Canada et du Pacific Climate Impacts Consortium de l'Université de Victoria, qui ont eu recours à des simulations climatiques pour comparer deux scénarios : un premier comportant un niveau réaliste d'influence humaine sur le climat, et un autre reposant sur un niveau minimal d'influence humaine. Les chercheurs ont ainsi pu déterminer que les changements climatiques d'origine anthropique avaient augmenté de plus de vingt fois la probabilité d'occurrence des températures estivales extrêmes au cours de la saison des feux de forêt de 2017 en Colombie-Britannique. Les températures anormalement élevées, combinées à des conditions sèches, augmentent la probabilité qu'un incendie se déclenche et se propage.

Dans le cadre de la même étude, les chercheurs ont également conclu que l'influence humaine sur les changements climatiques menant à des feux de forêt extrêmes est une tendance susceptible de s'intensifier si aucune mesure n'est prise.

Lors de la saison exceptionnelle des feux de forêt de 2017 en Colombie-Britannique, 65 000 personnes ont dû être évacuées de leur domicile, et des millions d'autres ont été exposées à un air vicié par la fumée dangereux pour la santé humaine. En 2017, 1,2 million d'hectares ont brûlé, et ce nombre record sera battu en 2018.

Citations

« Alors que le climat continue de se réchauffer, nous pouvons nous attendre à de plus en plus de saisons de feux de forêt extrêmes et coûteuses, comme celle qu'a connue la Colombie-Britannique en 2017. Cela aura des répercussions croissantes sur de nombreux secteurs, comme la gestion des ressources forestières, la santé publique et les infrastructures. »
- Megan Kirchmeier-Young, chercheuse, Environnement et Changement climatique Canada

Liens connexes

Page Twitter d'Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook d'Environnement et Changement climatique Canada

 

SOURCE Environnement et Changement climatique Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
Les représentants des médias sont priés de noter que la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, participera à une discussion informelle qui se tiendra à l'Université de Sherbrooke pour discuter de la lutte contre...

à 06:00
Une alliance réunissant des entreprises internationales provenant de la chaîne de valeur des plastiques et biens de consommation a lancé aujourd'hui un nouvel organisme dans le but de proposer des solutions afin d'éliminer les déchets plastiques dans...

15 jan 2019
Mérieux Equity Partners a annoncé aujourd'hui sa prise de participation majoritaire au sein de Nutragroup (société holding des laboratoires Omnipharm et B-Pharma), via Mérieux Participations 3, son fonds de troisième génération dédié aux entreprises...

15 jan 2019
Son Altesse Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, Prince héritier d'Abou Dhabi et Chef suprême adjoint des Forces armées émiraties et Son Altesse Cheikh Mohammed bin Rashid al Maktoum, Vice-président et Premier ministre des Émirats arabes unis et...

15 jan 2019
RXBAR rappelle volontairementcertaines variétés de barres susceptibles de contenir des cacahuètes non déclarées. Les personnes prédisposées aux allergies aux cacahuètes courent le risque d'avoir une réaction allergique grave ou sont en danger de mort...

15 jan 2019
Les représentants des médias sont priés de noter que la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, participera à une discussion informelle qui se tiendra à l'Université de Sherbrooke pour discuter de la lutte contre...



Communiqué envoyé le 8 janvier 2019 à 11:00 et diffusé par :