Le Lézard
Classé dans : Exploitation pétrolière
Sujet : Rapports de ventes

Sinopec annonce un bond de 50 % de ses bénéfices en 2018 malgré un environnement économique difficile


PÉKIN, 7 janvier 2019 /PRNewswire/ -- China Petrochemical Corp. (Sinopec Group), la première société mondiale de raffinage, annonce que ses bénéfices pour l'exercice 2018 ont bondi de 50 pour cent en raison d'une baisse des coûts et d'une augmentation des ventes car le groupe a amélioré l'efficacité malgré un environnement économique difficile.

Sinopec, dont la mission est de « fournir l'énergie pour une vie meilleure », a réalisé des performances spectaculaires avec un engagement sans faille envers le plus haut degré de qualité et un approfondissement des réformes du côté de l'offre. 

Sinopec a démultiplié sa croissance en 2018 en étendant ses parts de marché au niveau national et international. Dans le secteur de l'exploration et la production de pétrole et de gaz en Chine, Sinopec s'est stabilisé et a revitalisé la production en amont de pétrole brut et a réussi à augmenter de manière effective la production de gaz naturel, tout en réduisant drastiquement les coût totaux de production par unité grâce à une amélioration de l'efficacité. Les ventes nationales de produits pétroliers ont également augmenté au milieu d'une concurrence féroce car le groupe a renforcé la collaboration entre les divisions de production et de ventes.

Le volume de commercialisation de produits chimiques a également augmenté par rapport à l'année précédente car le groupe a approfondi l'intégration entre la production, la commercialisation, la recherche et l'application tout en ajustant les services pour répondre aux besoins des consommateurs. Le groupe a aussi étendu de manière agressive ses ventes de pétrole raffiné en dépassant les 40 millions de tonnes pour la première fois tandis que les ventes totales de lubrifiants ont augmenté de cinq pour cent en un an, avec même une augmentation de 10 pour cent sur les produits haut de gamme.

D'autre part, le groupe s'est efforcé de répondre aux demandes diversifiées de matières premières chimiques et de produits pétroliers domestiques et à l'étranger avec une expansion des exportations. Dans le secteur pétrole et gaz international, Sinopec a renforcé le contrôle des coûts en gérant les portefeuilles existant en amont et a augmenté activement avec des cessions d'actifs, débouchant sur une réduction continue du coût par baril du groupe à l'étranger. 

En ce qui concerne la division de raffinage, Sinopec confirme sa bonne forme en améliorant la coordination entre la production et la commercialisation tout en optimisant de manière vigoureuse la liste de produits sur la base des conditions de marché et de la rentabilité. Une amélioration continue de la qualité des carburants a permis un abaissement du rapport gasole-essence à 1,06. 

Dans le segment des la production et l'opération des produits chimiques, Sinopec a capitalisé des conditions de marché favorables pour renforcer l'efficacité, en intégrant la production avec les ventes et en accélérant l'ajustement de la liste de produits. Le coût de production de chaque tonne d'éthylène a continué à baisser tandis que la proportion de produits chimiques synthétiques à forte valeur ajoutée a poursuivi sa croissance. 

Dans le domaine du gaz naturel, Sinopec a renforcé la coordination entre le gaz auto-produit et le gaz naturel liquéfié (GNL) importé et a accéléré le rythme de pénétration sur le marché du consommateur final en construisant des pipelines et des installations de réception de GNL. 

Des progrès importants ont également été effectués dans le segment des services d'ingénierie pétrolière. La valeur des contrats nationaux et internationaux nouvellement signés a augmenté par rapport à l'année précédente car le groupe a consolidé son activité et s'est désengagé de projets déficitaires. En ce qui concerne les services d'ingénierie pétrochimique et de raffinage, Sinopec a optimisé la structure de son organisation et a augmenté les ventes de contrat en étendant sa présence sur de nouveaux marchés, notamment des régions le long de l'initiative stratégique chinoise « une ceinture, une route ». 

En 2018, Sinopec a approfondi ses réformes. Le groupe a établi sa division de coopération internationale et créé des unités de capital et finance. Le groupe a aussi redéfini le rapport entre les unités de spécialité comme le gaz naturel, les pipelines, les réserves et le transport. En outre, Sinopec a terminé sa restructuration d'entreprise, rationalisé sa direction et renforcé les droits de propriété personnelle. 

2018 a aussi été l'année d'avancées technologiques significatives. Le groupe a renforcé ses incitations pour convertir la technologie en applications, renforcé l'étude de technologies de pointe et continué à développer son nouveau centre de recherche énergétique, son incubateur de technologies et ses laboratoires de R-D.

À propos de Sinopec 

China Petroleum & Chemical Corporation (Sinopec Corp.) est une société basée à Pékin cotée sur les places boursières nationales et internationales. La société, incorporée en l'an 2000, est le premier raffineur au monde de pétrole et le plus grand conglomérat gazier et pétrochimique avec des opérations intégrées en amont, intermédiaires et en aval et de fortes activités fondamentales pétrolières et pétrochimiques. Sinopec s'engage dans sa mission de « fournir l'énergie pour une vie meilleure » et sa vision de construire une entreprise leader mondial de l'énergie et la chimie qui réponde aux besoins des populations.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:16
Trina Solar, l'un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions complètes du domaine de l'énergie solaire, a annoncé le lancement de quatre nouvelles séries de modules visant à répondre aux différents besoins des applications photovoltaïques dans...

à 08:49
Aujourd'hui, Sasol s'est engagé à faire un don de 250 000 USD - environ 15 millions de meticais -, pour soulager et aider les collectivités gravement touchées par le cyclone tropical Idai à Beira et à Dondo, dans la province de Sofala, ainsi que dans...

20 mar 2019
Le secteur du biométhane connait un essor mondial. Plus de 1 000 unités de production seront bientôt en activité dans 34 pays, contre 720 fin 2017. Longtemps essentiellement européen, le secteur du gaz vert se mondialise indiscutablement. Depuis...

20 mar 2019
Les exportations internationales de marchandises du Québec, désaisonnalisées, en dollars constants, ont augmenté de 6,2 % en décembre 2018 en regard du mois précédent (+ 0,3 % en novembre 2018). Pour l'ensemble de l'année 2018, elles affichent une...

19 mar 2019
Bénéfice net attribuable aux actionnaires de la société (le « bénéfice net ») de 612,1 millions $ (1,08 $ par action sur une base diluée) pour le troisième trimestre de l'exercice 2019 comparativement à 482,4 millions $ (0,85 $ par action sur une...

18 mar 2019
Pour le gouvernement du Canada, assurer la propreté, la sécurité et la santé de nos océans et de nos régions côtières pour les générations actuelles et futures est une priorité absolue. C'est pour cette raison que nous faisons d'importants...



Communiqué envoyé le 7 janvier 2019 à 12:36 et diffusé par :