Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, MAT

Cannabis, mines et diversité sont les vedettes du marché des PAPE en 2018 : une étude de PwC Canada


TORONTO, le 3 janv. 2019 /CNW/ - Bénéficiant d'un dernier trimestre plus solide que prévu, le marché canadien des premiers appels publics à l'épargne (PAPE) a atteint une valeur de 2,2 G$ en 2018 - soit un total inférieur à la moitié de celui de 2017, mais « respectable » pour un marché miné par la volatilité et l'incertitude.

Voilà une des conclusions de l'étude de PwC Canada sur le marché canadien des PAPE, dont les résultats ont été publiés aujourd'hui.

Au dernier trimestre de 2018, 22 nouvelles émissions sur trois bourses canadiennes ont mobilisé un total de 336 M$ en nouveaux capitaux, ce qui représente un recul par rapport aux 12 émissions totalisant 1,7 G$ au dernier trimestre de 2017. Au total, 54 nouvelles émissions sur quatre bourses ont généré 2,2 G$ en 2018, comparativement aux 5,1 G$ générés en 2017 dans le cadre de 37 PAPE.

« Des émissions plus petites et plus nombreuses sont typiques du marché canadien des PAPE, observe Dean Braunsteiner, leader national du groupe PAPE de PwC Canada. Le quatrième trimestre a produit des résultats plutôt respectables, considérant la volatilité du marché en décembre. Contrairement à 2017, déséquilibrée par le gigantesque PAPE de Kinder Morgan Canada, 2018 est plus représentative du marché canadien habituel. »

L'étude de PwC Canada révèle que la valeur des dix émissions les plus importantes de 2018 était d'au moins 100 M$. Avec un PAPE de 462 M$, le record de 2018 a été battu au deuxième trimestre par Ceridian HCM Holding, suivie par MAV Beauty Brands (241 M$) et AltaGas (239 M$). Les trois émissions les plus importantes sont de trois secteurs différents. « Je crois qu'il s'agit d'une preuve de la diversité du marché canadien, poursuit Braunsteiner. »

Deux sociétés canadiennes se sont également cotées au NASDAQ en 2018, indique l'étude.

Deux nouvelles émissions sur la TSX au quatrième trimestre de 2018 ont permis de mobiliser 254 M$, portant le total de l'année à 11 PAPE d'une valeur de 1,8 G$ sur la principale bourse canadienne. Quatorze et six nouvelles émissions ont respectivement été effectuées sur la Bourse des valeurs canadiennes (CSE) et sur la Bourse de croissance TSX au cours du trimestre.

Tandis que les PAPE dans le secteur du cannabis ont fait la une, l'intensification des activités sur la CSE et le retour de jeunes sociétés minières sur les marchés boursiers ont aussi été d'importantes nouvelles en 2018, selon Braunsteiner.

Sur la CSE, 28 nouvelles émissions ont été effectuées au cours de l'année, dont un nombre important dans le secteur minier. Alors que la reprise dans ce secteur est une nouvelle prometteuse, Braunsteiner croit qu'il est trop tôt pour affirmer que la CSE a remplacé le rôle traditionnel de la Bourse de croissance TSX comme terre fertile pour de nouvelles émissions dans le secteur minier. « La voie rentable de l'entrée en bourse par l'inscription à la CSE a certainement attiré les jeunes minières et d'autres sociétés en démarrage qui souhaitaient maximiser les nouveaux capitaux », explique Braunsteiner. La CSE a également été une voie d'accès populaire pour les sociétés du secteur du cannabis. Plus de 491 M$ ont été mobilisés en 2018 par les sociétés de ce secteur sur diverses bourses, selon l'étude.

Les perspectives pour la prochaine année ne sont pas encore claires, admet Braunsteiner. Selon lui, l'incertitude concernant les taux d'intérêt, la suite de la saga du Brexit et la persistance des tensions commerciales mondiales, tous des facteurs ayant perturbés les marchés à la fin de 2018, devraient se maintenir pour une bonne partie de 2019, rendant difficile l'évaluation et l'entrée sur le marché de nouvelles sociétés. Combien d'émissions seront effectuées par le secteur du cannabis avant que ce segment du marché ne commence à se consolider demeure également une question sans réponse.

PwC effectue une étude du marché des PAPE au Canada depuis plus de 15 ans. Les rapports sont publiés chaque trimestre pour fournir aux entreprises, aux investisseurs, aux médias et aux autres parties intéressées des informations qui les aident à mettre le marché en perspective. Pour cette étude, les véhicules de placement tels que les produits structurés ne sont pas inclus dans les résultats globaux du sondage puisqu'ils ne représentent pas de nouveaux capitaux mobilisés pour des sociétés en exploitation. Les nouvelles émissions de sociétés qui sont créées à la suite d'une prise de contrôle inversée d'une société ouverte existante sont aussi exclues de cette étude.

Suivez PwC sur Twitter @PwC_Canada et sur Facebook www.facebook.com/pwccanada.

À propos de PwC Canada
Chez PwC, notre raison d'être est de donner confiance au public et de résoudre des problèmes importants. Plus de 7 400 associés et employés s'emploient à fournir à une vaste clientèle des services de qualité en matière de certification, de fiscalité, de conseils et de transactions. PwC Canada est membre du réseau mondial de cabinets de PwC, qui compte plus de 250 000 personnes dans 158 pays. Pour en savoir davantage, consultez notre site Web à l'adresse : www.pwc.com/ca/fr.

© 2019 PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l., société à responsabilité limitée de l'Ontario. Tous droits réservés.

PwC s'entend du cabinet canadien, et quelquefois du réseau mondial de PwC. Chaque société membre est une entité distincte sur le plan juridique. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez notre site Web à l'adresse www.pwc.com/structure.

SOURCE PwC (PricewaterhouseCoopers)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

16 jan 2019
Mindtree, une entreprise mondiale de services technologiques et de transformation numérique, a annoncé aujourd'hui ses résultats consolidés pour le troisième trimestre clos le 31 décembre 2018, approuvés par son conseil d'administration.      (Logo:...

16 jan 2019
Alors que les cybermenaces sont de plus en plus fréquentes et complexes, les offres de cybersécurité de CenturyLink se renforcent également pour permettre aux clients de se défendre efficacement contre ces cybermenaces. Les entreprises du monde...

16 jan 2019
Placements Mackenzie a annoncé aujourd'hui les distributions en espèces de janvier 2019 pour ses fonds négociés en bourse (« FNB ») indiqués ci-dessous qui se négocient à la Bourse de Toronto et à la NEO Bourse Aequitas (NEO). Les porteurs de parts...

16 jan 2019
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain a présenté aujourd'hui son mémoire intitulé Le projet Royalmount, signe d'une métropole qui a retrouvé son dynamisme économique dans le cadre de la consultation sur les impacts du projet Royalmount de...

16 jan 2019
L'Agence du revenu du Canada (ARC) a annoncé que Manoharan Thangarajah a plaidé coupable le 15 janvier dernier à un chef d'accusation de fraude fiscale devant la Cour du Québec à Laval. M. Thangarajah s'est vu imposer une amende de 150 017 $ en lien...

16 jan 2019
Les conditions météorologiques extrêmes partout au Canada continuent de mettre en évidence les coûts financiers des changements climatiques pour les assureurs et les contribuables. En 2018, les dommages assurés attribuables aux événements climatiques...



Communiqué envoyé le 3 janvier 2019 à 13:30 et diffusé par :