Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Enjeux environnementaux, Politique environnementale, CFG

Déclaration de la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, sur la conclusion des négociations des règles de l'Accord de Paris : le Canada appuie l'élan à l'égard des règles de l'Accord de Paris


KATOWICE, Pologne, le 15 déc. 2018 /CNW/ - « On démontre aujourd'hui que le multilatéralisme donne des résultats lorsque vient le temps de lutter contre un problème mondial évident : les changements climatiques. Il y a presque trois ans jour pour jour, quelque 200 pays se sont réunis pour conclure un accord ambitieux, l'Accord de Paris. Au cours des deux dernières semaines, le monde s'est une nouvelle fois réuni à Katowice, en Pologne, pour la 24e Conférence des Parties (COP24), à l'occasion de laquelle notre équipe a travaillé d'arrache-pied pendant toute la durée des négociations afin de trouver un terrain d'entente entre les pays développés et les pays en développement.

« Je suis heureuse que les pays du monde entier se soient réunis pour convenir de règles en vue de rendre des comptes de façon transparente sur la façon dont tous les pays respectent leurs engagements afin de réduire les émissions et de lutter contre les changements climatiques. Pour rehausser l'ambition entourant l'action climatique, nous avons besoin de règles claires et transparentes.

« Le Canada a également joué un rôle de premier plan en jetant les bases d'un marché du carbone à l'échelle mondiale afin d'aider à mobiliser les milliards de dollars d'investissement nécessaires pour lutter contre les changements climatiques. Nous avons été satisfaits des résultats, bien qu'il reste encore beaucoup à faire au cours de l'année qui vient afin de parachever les lignes directrices concernant le commerce international. Reconnaissant l'élan mondial en faveur de la tarification de la pollution, le Canada a participé à la coalition pour le leadership en matière de tarification du carbone, en encourageant tous les pays du monde à utiliser l'outil le plus rentable pour réduire les émissions.

« Lors de la COP24, le Canada et le Royaume-Uni ont célébré le premier anniversaire de l'Alliance : Énergiser au-delà du charbon, une initiative fondée par ces deux pays qui compte à présent 80 membres, dont Israël, le Sénégal, l'Écosse, les villes de Melbourne et de Sydney, et la société ScottishPower. Nous avons également promis de verser 275 millions de dollars à la Banque mondiale pour aider un plus grand nombre de pays à éliminer la production d'électricité à partir du charbon et à se tourner vers une énergie propre et renouvelable. Nous savons que pour atteindre les cibles établies dans l'Accord de Paris, chaque pays doit éliminer progressivement le charbon et garantir une transition juste pour les travailleurs et leurs collectivités. L'être humain doit être au centre des politiques climatiques.

« Le Canada a contribué à faire avancer les travaux de la Plateforme des communautés locales et des peuples autochtones en collaborant avec des représentants autochtones du Canada et du monde entier. Pour faciliter la poursuite de ces travaux, nous appuierons la désignation d'un représentant autochtone au sein du secrétariat de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

« La COP24 a permis de réunir non seulement des gouvernements, mais également des intervenants, des organisations, des entreprises, des partenaires autochtones et des membres de la société civile, et a pu montrer que le monde entier est animé d'une même volonté : lutter contre les changements climatiques. À mesure que s'amorce le virage vers une économie plus durable, étape importante de notre lutte commune contre les changements climatiques, nous pouvons créer de bons emplois et promouvoir des collectivités en santé et résilientes pour le bien de tous. »

Liens connexes

 

SOURCE Environnement et Changement climatique Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 05:00
Trina Solar Co., Ltd., au tableau des expéditions mondiales de modules PV, a franchi le cap des 10 GW en 2019. Selon le classement 2019 publié par PV InfoLink, Trina Solar s'est classée parmi les trois premiers fournisseurs de modules et a conforté...

à 03:00
Si la plupart des grandes entreprises minières mettent en avant leurs contributions positives aux Objectifs de Développement Durable (ODD), elles omettent généralement de mentionner les impacts négatifs susceptibles d'entraver leur réalisation....

à 02:05
L'Africa Finance Corporation («l'AFC» ou la «Société»), le principal fournisseur de solutions d'infrastructure en Afrique, annonce avoir réalisé un investissement stratégique de 63 millions de dollars dans la construction et l'exploitation d'un parc...

à 01:30
L'organisation internationale de protection de l'environnement Greenpeace a reconnu l'entreprise du groupe SBA, Utenos trikota?as, comme étant la première, et jusqu'à présent la seule entreprise au monde à travailler entièrement selon les...

23 fév 2020
« L'entreprise Teck Resources Limited nous a informés qu'elle a retiré sa demande réglementaire pour le projet proposé de sables bitumineux Frontier dans le nord de l'Alberta. Nous comprenons que l'entreprise a pris une décision difficile.  Par...

22 fév 2020
Le Gouvernement du Québec rend public le rapport produit par le Groupe de travail sur la forêt et les changements climatiques (GTFCC). Fruit de deux ans de travail, le rapport représente une avancée à la fois importante et positive, d'autant plus...



Communiqué envoyé le 15 décembre 2018 à 20:30 et diffusé par :