Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Enjeux environnementaux, Politique environnementale, CFG

Déclaration de la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, sur la conclusion des négociations des règles de l'Accord de Paris : le Canada appuie l'élan à l'égard des règles de l'Accord de Paris


KATOWICE, Pologne, le 15 déc. 2018 /CNW/ - « On démontre aujourd'hui que le multilatéralisme donne des résultats lorsque vient le temps de lutter contre un problème mondial évident : les changements climatiques. Il y a presque trois ans jour pour jour, quelque 200 pays se sont réunis pour conclure un accord ambitieux, l'Accord de Paris. Au cours des deux dernières semaines, le monde s'est une nouvelle fois réuni à Katowice, en Pologne, pour la 24e Conférence des Parties (COP24), à l'occasion de laquelle notre équipe a travaillé d'arrache-pied pendant toute la durée des négociations afin de trouver un terrain d'entente entre les pays développés et les pays en développement.

« Je suis heureuse que les pays du monde entier se soient réunis pour convenir de règles en vue de rendre des comptes de façon transparente sur la façon dont tous les pays respectent leurs engagements afin de réduire les émissions et de lutter contre les changements climatiques. Pour rehausser l'ambition entourant l'action climatique, nous avons besoin de règles claires et transparentes.

« Le Canada a également joué un rôle de premier plan en jetant les bases d'un marché du carbone à l'échelle mondiale afin d'aider à mobiliser les milliards de dollars d'investissement nécessaires pour lutter contre les changements climatiques. Nous avons été satisfaits des résultats, bien qu'il reste encore beaucoup à faire au cours de l'année qui vient afin de parachever les lignes directrices concernant le commerce international. Reconnaissant l'élan mondial en faveur de la tarification de la pollution, le Canada a participé à la coalition pour le leadership en matière de tarification du carbone, en encourageant tous les pays du monde à utiliser l'outil le plus rentable pour réduire les émissions.

« Lors de la COP24, le Canada et le Royaume-Uni ont célébré le premier anniversaire de l'Alliance : Énergiser au-delà du charbon, une initiative fondée par ces deux pays qui compte à présent 80 membres, dont Israël, le Sénégal, l'Écosse, les villes de Melbourne et de Sydney, et la société ScottishPower. Nous avons également promis de verser 275 millions de dollars à la Banque mondiale pour aider un plus grand nombre de pays à éliminer la production d'électricité à partir du charbon et à se tourner vers une énergie propre et renouvelable. Nous savons que pour atteindre les cibles établies dans l'Accord de Paris, chaque pays doit éliminer progressivement le charbon et garantir une transition juste pour les travailleurs et leurs collectivités. L'être humain doit être au centre des politiques climatiques.

« Le Canada a contribué à faire avancer les travaux de la Plateforme des communautés locales et des peuples autochtones en collaborant avec des représentants autochtones du Canada et du monde entier. Pour faciliter la poursuite de ces travaux, nous appuierons la désignation d'un représentant autochtone au sein du secrétariat de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

« La COP24 a permis de réunir non seulement des gouvernements, mais également des intervenants, des organisations, des entreprises, des partenaires autochtones et des membres de la société civile, et a pu montrer que le monde entier est animé d'une même volonté : lutter contre les changements climatiques. À mesure que s'amorce le virage vers une économie plus durable, étape importante de notre lutte commune contre les changements climatiques, nous pouvons créer de bons emplois et promouvoir des collectivités en santé et résilientes pour le bien de tous. »

Liens connexes

 

SOURCE Environnement et Changement climatique Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:00
Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Pierre Dufour, et le vice-président à l'exploitation du secteur faunique de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq), M. Dave Boulet, ont annoncé aujourd'hui un investissement...

à 13:15
Le gouvernement du Canada reconnaît que les investissements stratégiques dans les infrastructures vertes jouent un rôle clé dans le soutien de collectivités dynamiques et saines, tout en créant de bons emplois qui favorisent la croissance de la...

à 12:30
Le secteur forestier canadien demeure une importante source d'emplois de qualité partout au pays, y compris dans les collectivités autochtones, rurales et éloignées du Québec. Le gouvernement du Canada continue de travailler avec les peuples...

à 11:54
L'Agence canadienne d'évaluation environnementale (l'Agence) doit décider si une évaluation environnementale fédérale est requise pour le projet de mine de fer du lac Bending, situé à 49 kilomètres au sud-ouest d'Ignace, en Ontario. En vue de prendre...

à 11:00
La 8e édition annuelle de l'ÉcoRandonnée de l'Association des Journalistes Automobile du Canada (AJAC) a une fois de plus enregistré des résultats d'économie d'énergie record après l'évènement qui s'est tenu en Alberta pour la toute première fois....

à 11:00
Une alliance nationale d'associations des secteurs de l'exploration et de l'exploitation minières et minérales presse les ministres des Mines, réunis à Cranbrook dans le cadre de la 76e Conférence des ministres de l'Énergie et...



Communiqué envoyé le 15 décembre 2018 à 20:30 et diffusé par :