Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Politique intérieure

Plus que deux semaines pour l'instauration d'une politique en matière de harcèlement! Employeurs, êtes-vous prêts?


MONTRÉAL, le 15 déc. 2018 /CNW Telbec/ - Avez-vous mis sur pied votre politique de prévention du harcèlement et de traitement des plaintes? En raison des modifications apportées à la Loi sur les normes du travail, l'Ordre rappelle que toutes les organisations doivent se munir d'une telle politique d'ici le 1er janvier 2019! À l'heure actuelle, selon un sondage CROP-CRHA, seulement la moitié des travailleurs mentionnent que cette politique existe à leur connaissance au sein de leur organisation.

« À deux semaines de la date limite, cela commence à être inquiétant... Il est toutefois probable que bon nombre d'entre eux bénéficient d'une politique sans le savoir. Afin d'en assurer l'efficacité, les organisations doivent non seulement se doter d'une politique réfléchie et complète, mais il est également nécessaire de la communiquer adéquatement! » affirme Manon Poirier, CRHA, DG de l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

Mettre sur pied une politique solide

Afin de soutenir les employeurs dans l'élaboration d'une telle politique et leur suggérer les bonnes questions à se poser, l'Ordre propose l'Aide-mémoire : politique de prévention du harcèlement au travail et de traitement des plaintes.

Par exemple, il est nécessaire de considérer tous les acteurs susceptibles d'être visés par la politique en plus des employés et des membres de la direction, tels que les clients, les fournisseurs, les travailleurs autonomes et mandataires, etc. Le processus de dénonciation et de traitement des plaintes devrait également être clairement défini afin que tous puissent dénoncer une situation de harcèlement en toute confidentialité et en étant informés du chemin que leur plainte suivra. Le recours à la médiation est-il envisageable? Une enquête sera-t-elle obligatoirement réalisée? Quelles mesures correctives et préventives pourraient être mises en place?

Bonne nouvelle, à l'heure actuelle, 80 % des travailleurs sont confiants que, s'ils avaient à déposer une plainte à leur employeur, elle serait prise au sérieux et les mesures appropriées seraient appliquées.

Ne peut s'improviser expert qui veut!

« Lorsque vient le temps de gérer une plainte en matière de harcèlement, mieux vaut se fier à des professionnels qualifiés, puisque ce n'est pas une responsabilité à prendre à la légère. » ajoute Mme Poirier. L'enquête en matière de harcèlement est un acte complexe qui comporte des risques de dommages sérieux pour toutes les parties. Ainsi, l'Ordre est fortement d'avis que cette action devrait être impérativement confiée à des professionnels compétents et impartiaux, soumis à une éthique stricte et à un code de déontologie, comme les CRHA et les CRIA.

Selon le sondage CROP-CRHA, les travailleurs estiment d'ailleurs que ce sont les professionnels en ressources humaines qui sont les mieux placés pour traiter une plainte en matière de harcèlement.

Une politique c'est bien, mais...

Il y a peu de situations qui peuvent, en l'espace d'un moment, avoir autant d'impacts dramatiques sur des individus et leur entourage que le harcèlement en milieu de travail, en plus de détruire la réputation et même la valeur d'une entreprise. Le mouvement #moiaussi, qui a secoué la planète il y a un an, a d'ailleurs démontré l'étendue et l'ampleur de ses répercussions.

« Une politique est un bon point de départ. Toutefois, c'est malheureusement insuffisant pour enrayer entièrement le harcèlement de nos milieux de travail. » souligne Mme Poirier. Dans le but de contribuer à la création et le maintien de milieux de travail sains et sécuritaires, l'Ordre propose également le guide Pour des milieux de travail exempts de harcèlement. Il s'agit d'un outil général et utile pour améliorer les pratiques de prévention, d'intervention et de soutien des organisations en la matière.

À propos de l'Ordre 
Regroupant 10 000 membres, l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés est la référence en matière de pratiques de gestion des employés. Il assure la protection du public et contribue à l'avancement de ses membres CRHA et CRIA. Par ses interventions publiques, il exerce un rôle d'influence majeur dans le monde du travail au Québec. L'Ordre participe ainsi activement au maintien de l'équilibre entre la réussite des organisations et le bien-être des employés. Pour en savoir plus, visitez ordrecrha.org.

 

SOURCE Ordre des conseillers en ressources humaines agréés


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

19 mar 2019
Le plus récent budget du gouvernement fédéral comprend de nouveaux investissements en faveur des enfants et des jeunes, affirme l'équipe d'Une jeunesse d'UNICEF Canada. Un financement important est promis pour les enfants métis, inuits et des...

19 mar 2019
L'Association nationale des retraités fédéraux (Retraités fédéraux) était en direct dans la salle du budget de 2019 aujourd'hui, analysant le budget fédéral pendant le huis clos des médias et des intervenants. « Le budget de 2019 regorge de mesures...

19 mar 2019
Selon Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada), bien que le budget fédéral déposé aujourd'hui propose un large éventail de mesures visant à rendre le Canada plus fort, on a laissé passer d'importantes occasions de faire mieux....

19 mar 2019
La mairesse de Montréal, Valérie Plante, accueille favorablement le budget fédéral 2019, qui reconnaît le rôle central des villes pour faire face aux nombreux défis de notre ère, ainsi que le leadership des municipalités pour y trouver des solutions....

19 mar 2019
Rendu public cet après-midi, le budget fédéral réjouit le Festival International de Jazz de Montréal, les Francos de Montréal et Montréal en Lumière. Tous fiers membres de FAME (Festivals et événements majeurs Canada) et du RÉMI (Regroupement des...

19 mar 2019
L'Union des producteurs agricoles (UPA) prend acte des mesures à l'intention du secteur agricole dans le budget fédéral 2019-2020. Ces dernières s'appuient sur des enjeux importants pour les agriculteurs québécois et canadiens, mais les moyens...



Communiqué envoyé le 15 décembre 2018 à 08:30 et diffusé par :