Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Couverture des soins médicalement nécessaires - Le gouvernement Legault doit prendre la balle au bond et consolider notre réseau public


MONTRÉAL, le 15 nov. 2018 /CNW Telbec/ - Pour la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), le gouvernement Legault doit profiter de l'occasion qui lui est donnée de consolider l'accès aux services dans le réseau public dans le débat actuel avec Ottawa sur la couverture des soins médicament nécessaires.

L'intervention du gouvernement fédéral auprès du Québec permet de rappeler l'importance de financer publiquement les soins médicament nécessaires, en adéquation avec la Loi canadienne sur la santé. Les coûts des examens doivent ainsi être couverts par la RAMQ. Si l'intervention du fédéral vise à assurer le financement public des soins de santé, elle serait néanmoins plus légitime si le fédéral augmentait les transferts fédéraux en santé pour couvrir les besoins grandissants de la population québécoise en la matière. Lors de l'adoption de la Loi canadienne sur la santé en 1966, le gouvernement fédéral s'engageait à financer à la hauteur de 50 % les coûts des provinces pour qu'il respecte la lettre et l'esprit de cette loi. Depuis 1977, il réduit systématiquement sa contribution. Il ne finance même plus 10 % de la facture. C'est bien que le fédéral exige le respect de sa loi, mais il faudrait aussi qu'il fasse une contribution plus importante.

La FSSS-CSN s'étonne que la première réaction de la ministre McCann soit de prendre la défense du privé. La Loi canadienne n'impose pas de fermer des cliniques ni d'interdire des examens médicaux dans des cliniques, mais plutôt d'interdire de faire payer les gens pour ces actes.

« C'est un bon moment de savoir à quelle enseigne se loge le nouveau gouvernement. S'il veut consolider notre réseau public, il en a actuellement l'occasion. Il a une belle chance d'exiger du fédéral qu'il hausse le financement. C'est aussi un moment pour fermer les nombreuses brèches vers le privé qui ne font qu'accentuer les inégalités dans notre société. Nous avons fait le choix de ne pas avoir un système à deux vitesses, il faut maintenant mettre les moyens qui s'imposent pour améliorer l'accès aux services. Les coûts du réseau explosent parce qu'on laisse une place de plus en plus importante au secteur privé », explique Jeff Begley, président de la FSSS-CSN.

À propos de la FSSS-CSN

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) compte plus de 110?000 membres dans les secteurs publics et privés. La FSSS est la plus grande organisation syndicale dans le secteur de la santé et des services sociaux et dans les services de garde. La FSSS-CSN agit en faveur d'une société plus équitable, plus démocratique et plus solidaire.

 

SOURCE Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

24 mai 2019
L'honorable Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, a annoncé un investissement pouvant atteindre 49 millions de dollars consenti dans le cadre du volet 4 du Fonds stratégique pour l'innovation - concours...

24 mai 2019
Le siège social national de la Légion royale canadienne est heureux de présenter son nouveau directeur exécutif national, Steven Clark. M. Clark a officiellement entamé ses fonctions cette semaine à Ottawa. «?La Légion vit une période excitante et...

24 mai 2019
Placements Vanguard Canada Inc. a communiqué aujourd'hui les montants finaux de distributions au mois de mai 2019 concernant les FNB Vanguard énumérés ci-dessous inscrits à la Bourse de Toronto . Les détenteurs de parts inscrits au 03 juin 2019...

24 mai 2019
La secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Son Excellence Madame Louise Mushikiwabo, sera en visite officielle au Québec du 9 au 11 juin prochain. Au cours de son séjour, Mme Mushikiwabo s'entretiendra avec le...

24 mai 2019
Fiducie de Placement Immobilier Fronsac (« Fronsac ») annonce ses résultats pour le trimestre terminé le 31 mars 2019 et des distributions mensuelles de 0,185¢ par part, soit 2,220¢ par part annuellement, lesquelles seront payables les 31 juillet, 30...

24 mai 2019
Aujourd'hui, la ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'oeuvre et du Travail, l'honorable Patty Hajdu, a émis la déclaration suivante au sujet des négociations collectives entre la British Columbia Maritime Employers Association (BCMEA)...



Communiqué envoyé le 15 novembre 2018 à 15:06 et diffusé par :