Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Divers

Diffusion des données de l'hiver 2017-2018 de l'Indice actuariel climatiquetm



La moyenne sur cinq ans des extrêmes climatiques poursuit sa trajectoire ascendante  

WASHINGTON et ARLINGTON, Va. et SCHAUMBURG, Ill. et OTTAWA, 15 nov. 2018 (GLOBE NEWSWIRE) -- Les organismes représentant la profession actuarielle au Canada et aux États-Unis signalent la diffusion de nouvelles données de l'Indice actuariel climatiqueTM (IAC), révélant que la moyenne mobile sur cinq ans des extrêmes climatiques et du niveau de la mer dans les deux pays a atteint un nouveau sommet avec les données pour l'hiver 2017-2018.

« L'augmentation du niveau de la mer et les températures élevées plus fréquentes soutiennent la hausse à long terme des valeurs de l'IAC », indique Doug Collins, président du Groupe de travail sur l'indice climatique, qui a contribué au développement de l'indice.

Mesurée en tenant compte des nouvelles données de l'hiver 2017-2018, la moyenne mobile sur cinq ans de l'IAC a augmenté à 1,23, comparativement à 1,19 à l'automne 2017, la dernière saison de l'IAC pour laquelle les données sont disponibles. La valeur élevée de l'indice indique que les extrêmes climatiques, le niveau de la mer et les niveaux historiques pour les deux pays continuent de diverger.

La baisse de la dernière valeur saisonnière de l'IAC n'a pas empêché la moyenne mobile sur cinq ans d'augmenter. M. Collins explique : « La valeur indicielle saisonnière pour l'hiver 2017-2018 était de 1,08, comparativement à 2,00 à l'automne et à une moyenne de 1,83 pour les neuf dernières saisons combinées. Cette valeur demeure quand même bien au-delà de toute valeur saisonnière atteinte durant la période de référence, et elle a remplacé une valeur bien inférieure dans la moyenne mobile sur cinq ans. » 

L'IAC est fondé sur une analyse des données saisonnières issues de sources scientifiques neutres concernant six composantes, recueillies depuis 1961. L'indice mesure la variation des extrêmes des températures élevées et basses, les vents forts, les fortes précipitations et les sécheresses, ainsi que les variations du niveau de la mer, exprimés en unités d'écarts-types par rapport à la moyenne pour la période de référence de 30 ans entre 1961 et 1990 pour les États-Unis et le Canada combinés, et par région. « Les actuaires considèrent la moyenne mobile sur cinq ans comme étant une mesure beaucoup plus stable de la direction de l'indice, par rapport aux valeurs saisonnières fluctuantes », indique M. Collins.

L'indice, parrainé conjointement par l'American Academy of Actuaries, l'Institut canadien des actuaires, la Casualty Actuarial Society et la Society of Actuaries, est conçu pour présenter aux actuaires, aux décideurs et au grand public des données objectives concernant les variations de la fréquence des phénomènes climatiques extrêmes au cours des récentes décennies.

Des valeurs mises à jour sont publiées chaque trimestre sur IndiceActuarielClimatique.org au fur et à mesure que les données de chaque saison météorologique deviennent disponibles. Les organismes travaillent également à la conception d'un deuxième indice, l'Indice actuariel des risques climatiques, qui mesurera les corrélations entre les variations de la fréquence des phénomènes extrêmes, tels qu'ils sont mesurés par l'indice et les pertes économiques, la mortalité et les préjudices corporels.

Au sujet des organismes commanditaires        

L'American Academy of Actuaries est une association professionnelle composée de 19 500 membres dont la mission consiste à servir l'intérêt public et la profession actuarielle aux États-Unis. Depuis plus de 50 ans, l'Academy seconde les décideurs de tous les niveaux en leur donnant une direction déterminée, en démontrant un savoir-faire objectif et en prodiguant des conseils actuariels sur des questions relatives au risque et à la sécurité financière. De plus, l'Academy définit les normes de qualification, de pratique et de professionnalisme pour les actuaires aux États-Unis.

L'Institut canadien des actuaires (ICA) est l'organisme bilingue national et le porte-parole de la profession actuarielle au Canada. Ses plus de 5 500 membres se vouent à fournir des services et des conseils actuariels de la plus haute qualité. L'Institut fait passer l'intérêt public avant les besoins de la profession et de ses membres.

La Casualty Actuarial Society (CAS) est un organisme international de pointe en matière de titres de compétence et de formation professionnelle. Fondée en 1914, la CAS est le seul organisme actuariel au monde qui traite exclusivement de biens et de risques divers et qui dessert plus de 8 000 membres aux quatre coins du monde. Les professionnels formés par la CAS habilitent les entreprises et le gouvernement à prendre des décisions stratégiques, financières et opérationnelles éclairées.

Avec des origines qui remontent à 1889, la Society of Actuaries (SOA) est l'organisme professionnel actuariel le plus grand au monde, comptant plus de 30 000 membres. Par l'intermédiaire de la recherche et de l'éducation, la mission de la SOA consiste à faire progresser les connaissances actuarielles et à améliorer la capacité des actuaires à fournir des conseils d'experts et des solutions pertinentes en réponse à des problèmes d'ordre financier, commercial ou sociétal. La vision de la SOA est de faire des actuaires des professionnels de premier plan dans l'évaluation et la gestion des risques.

Contact: 
Josée Gonthier
Gestionnaire, communications
Institut canadien des actuaires
josee.gonthier@cia-ica.ca
613-236-8196, poste 106

Une photo accompagnant ce communiqué est disponible à http://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/e694e13a-c3dd-4763-bb63-fa0861297f2c


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

12 déc 2018
Lifestyle Delivery Systems Inc. , , (« LDS » ou la « Société ») annonce que le 1er décembre 2018, sa filiale, Rêveur Corporation, a conclu une entente de services de distribution avec Rise Logistics LLC, un exécutant pour le compte de DionyMed...

12 déc 2018
STRATACACHE a annoncé aujourd'hui qu'elle a repris une société de fabrication de tablettes et de dispositifs informatiques intelligents, tout-en-un, établie à Ningbo, en Chine, et que, dans le cadre de cette acquisition, la société, anciennement...

12 déc 2018
Les échanges de bois d'oeuvre américain et canadien la semaine dernière se sont poursuivis avec le glissement annuel habituel des fermetures et des réductions saisonnières des scieries de vacances. L'impression de vendredi dans le Madison's Lumber...

12 déc 2018
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Amex Exploration Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : AMX Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelleHeure de la suspension (HE) : 16 h 49 L'OCRCVM peut...

12 déc 2018
Alors que les membres d'Unifor protestaient dans sept villes canadiennes, VIA Rail Canada a accordé un contrat de 989 millions de dollars à une entreprise allemande qui construira des trains pour le service ferroviaire voyageurs du Canada. « C'est...

12 déc 2018
Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) est déçue de voir un important contrat d'approvisionnement d'une société de la couronne bénéficier à des travailleurs californiens. « C'est près d'un milliard de dollars qui glissent entre les doigts des...




Communiqué envoyé le 15 novembre 2018 à 10:00 et diffusé par :