Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Économie, Femme, Plaidoyer (politique), CFG

Un nouvel investissement fédéral pour améliorer la sécurité économique des femmes au Labrador



Les projets aideront les femmes à participer plus pleinement à l'économie

HAPPY VALLEY-GOOSE BAY, NL, le 14 nov. 2018 /CNW/ - Le gouvernement du Canada s'est engagé à promouvoir l'égalité entre les sexes et comprend l'importance d'offrir plus de possibilités aux femmes dans toutes les sphères de la vie au Canada pour renforcer leur autonomie. Par nos investissements dans des projets qui améliorent la sécurité économique des femmes, nous contribuons à créer des conditions propices à leur réussite, de même qu'à celle de leur famille et de leur collectivité.

Yvonne Jones, députée du Labrador et secrétaire parlementaire du ministre des Affaires intergouvernementales et du Nord et du Commerce intérieur, a annoncé aujourd'hui au nom de l'honorable Maryam Monsef, ministre de la Condition féminine, que le gouvernement du Canada financera deux projets qui contribueront à faire progresser la sécurité économique des femmes au Labrador et dans le nord-est de l'Ontario.

Carrefour d'idées, de ressources, de compétences, d'expériences et de connaissances, le Conseil du statut de la femme de Mokami soutient les Labradoriennes confrontées à des défis économiques, y compris des problèmes de logement. L'organisme recevra 236 880 $ pour son projet intitulé Pathways to economic prosperity for women in transition (En route vers la prospérité économique pour les femmes en transition). Au cours des trois prochaines années, l'organisme se penchera sur les obstacles institutionnels et d'autres facteurs qui limitent les efforts locaux dans le but de faire progresser la sécurité et la prospérité économiques des femmes qui fuient la violence familiale dans la région rurale et éloignée du Labrador. Pour ce faire, il élaborera un plan d'action prévoyant des services de soutien complets. Le projet débouchera sur une série de recommandations et de pratiques exemplaires qui pourront être utilisées et adaptées par d'autres organismes communautaires de services pour accroître le soutien aux femmes fuyant la violence familiale dans des secteurs géographiques semblables.

Le Conseil communautaire nunatukavut (NunatuKavut Community Council Inc.) offre des services de formation, d'emploi et de développement des compétences aux Inuites et Inuits du sud et du centre du Labrador. Il recevra 465 000 $ pour son projet intitulé Pathways to Economic Security for Indigenous Women in NunatuKavut and Northern Ontario (En route vers la sécurité économique pour les femmes autochtones du Nunatukavut et du nord de l'Ontario). Au cours des trois prochaines années, l'organisme travaillera avec ses partenaires à éliminer les obstacles systémiques qui empêchent les femmes autochtones d'obtenir un emploi valable dans les secteurs traditionnellement masculins, notamment le secteur minier du Labrador. Le projet contribuera à combler les lacunes dans l'application des politiques relatives aux plans provinciaux d'emploi des femmes. On créera en outre une version inuite-labradorienne du programme visant les mineuses autochtones afin de préparer plus de femmes autochtones à travailler dans le secteur minier.

L'insécurité économique continue de toucher un nombre disproportionné de femmes. En 2015, au Canada, les Canadiennes ont gagné seulement 87 cents pour chaque dollar gagné par les Canadiens. Elles étaient en outre beaucoup plus susceptibles d'occuper un emploi à temps partiel (les femmes représentent 76 % de la main-d'oeuvre à temps partiel), et 25 % d'entre elles affirmaient travailler à temps partiel en raison de leurs responsabilités parentales.

Citations

« Notre gouvernement sait que nos investissements dans les femmes profitent à toute la population puisqu'ils renforcent l'ensemble de l'économie. D'où l'importance de ces projets, qui créeront des conditions propices à l'épanouissement professionnel et personnel des femmes. Si nous finançons des organismes comme le Conseil du statut de la femme de Mokami et le Conseil communautaire nunatukavut, qui tentent d'éliminer les obstacles au succès des femmes, c'est pour nous assurer que les Canadiennes et Canadiens aient tous des chances équitables de réussite, peu importe leur sexe ou leur identité de genre. »

L'honorable Maryam Monsef, C.P., députée
Ministre de la Condition féminine

« Depuis trop longtemps, des obstacles empêchent les femmes autochtones de participer pleinement à notre économique, en particulier dans le secteur des ressources naturelles. Notre gouvernement reconnaît qu'il faut par principe, de même que dans un esprit de réconciliation, faire davantage pour les appuyer dans leur recherche d'emplois valorisants. Ces projets ne sont que deux exemples parmi d'autres des moyens que nous mettons en oeuvre pour éliminer les obstacles systémiques auxquels les femmes autochtones du Labrador se heurtent dans leur recherche d'emploi. Car nous savons bien que, lorsque les femmes ont la possibilité de participer pleinement au marché du travail, c'est l'ensemble de la société qui en bénéficie. »

Yvonne Jones
Secrétaire parlementaire du ministre des Affaires intergouvernementales et du Nord et du Commerce intérieur
Députée du Labrador

« Le Conseil du statut de la femme de Mokami remercie le gouvernement du Canada pour ces trois années de financement. Nous pourrons ainsi continuer d'aider les femmes de Happy Valley-Goose Bay à surmonter les obstacles à leur sécurité économique. Nous avons hâte de mobiliser la collectivité et de travailler à la réalisation de ce projet avec des femmes qui ont un vécu pertinent. »

Raelene Vickers, directrice générale
Conseil du statut de la femme de Mokami

« Le Conseil communautaire nunatukavut est fier d'entreprendre ce projet, qui aidera les Inuites australes à obtenir un emploi viable dans l'industrie primaire au Labrador. Les femmes font partie intégrante du tissu culturel, social et politique du Nunatukavut. Ce projet donnera aux participantes les compétences et la confiance nécessaires pour réussir dans leur collectivité ou ses environs. Nous nous réjouissons de la contribution du gouvernement fédéral à ce projet et le félicitons d'investir proactivement afin d'améliorer les perspectives d'emploi et la vie des femmes autochtones. »  

Todd Russell, président
Conseil communautaire nunatukavut

Les faits en bref

Produit associé

Document d'information

Condition féminine Canada - Programme de promotion de la femme

Condition féminine Canada fait progresser l'égalité entre les sexes au Canada de plusieurs façons, notamment par le financement d'organismes admissibles à son Programme de promotion de la femme. Les projets sont sélectionnés au moyen d'appels de propositions portant sur des thèmes précis ou parmi l'arrivage continu de propositions, ce qui donne au Programme la souplesse voulue pour répondre à mesure aux enjeux nouveaux.

Le Programme de promotion de la femme finance des projets qui ciblent les obstacles systémiques à l'égalité des sexes dans trois domaines prioritaires, à savoir : l'élimination de la violence faite aux femmes et aux filles, l'amélioration de la prospérité et de la sécurité économiques des femmes et des filles, et l'accès des femmes et des filles aux postes de responsabilité et de décision.

Appels de propositions - Promouvoir la sécurité économique des femmes et Améliorer la sécurité et la prospérité économiques des femmes autochtones

Le 2 octobre 2017, l'honorable Maryam Monsef, ministre de la Condition féminine, a lancé deux appels de propositions. Le premier appel, intitulé Promouvoir la sécurité économique des femmes, invitait les organismes à présenter une demande de financement pour des projets favorisant la sécurité économique des femmes tout en contribuant à l'avancement de l'égalité entre les sexes au Canada. Plus de 30 projets ont été retenus à l'issue de cet appel et se partagent la somme de 10 millions de dollars.

Cet appel de proposition comprenait deux thèmes. Le premier, Aplanir les obstacles systémiques grâce au partenariat, finance des projets visant à éliminer les obstacles majeurs à la sécurité économique des femmes, entre autres, l'accès aux services de garde, l'écart salarial entre les femmes et les hommes et les iniquités salariales.

Le second thème, Mobiliser le secteur privé et augmenter ses investissements dans la cause des femmes, invite les organismes à établir des partenariats avec le secteur privé pour trouver des solutions novatrices qui aideront à promouvoir la sécurité économique des femmes.

Le second appel de propositions, Améliorer la sécurité et la prospérité économiques des femmes autochtones, invitait les organismes à encourager la collaboration entre les parties prenantes - femmes, organismes et communautés autochtones et le secteur privé - pour favoriser la sécurité et la prospérité économiques des femmes autochtones au Canada. En vertu de cet appel de propositions, 15 projets répartis un peu partout au pays se partageront près de 5 millions de dollars.

Projets financés

Le Conseil du statut de la femme de Mokami est un organisme féministe de première ligne qui travaille à créer l'égalité entre les sexes en donnant aux femmes les moyens de construire, pour elles-mêmes, leur famille et leur communauté, une vie plus sûre et plus saine. Carrefour d'idées, de ressources, de compétences, d'expériences et de connaissances, le Conseil du statut de la femme de Mokami soutient les Labradoriennes confrontées à des défis économiques, y compris des problèmes de logement.

Constitué en personne morale en 1985, le Conseil communautaire nunatukavut (Nunatukavut Community Council Inc.) est l'organisme à but non lucratif qui représente la population inuite du sud et du centre du Labrador -- quelque 6 000 personnes qu'on désigne comme les Inuites et Inuits du Nunatukavut. L'organisme se consacre à la préservation de l'histoire, de la culture et des traditions inuites tout en offrant des services de formation, d'emploi et de développement des compétences.

Description des projets

Le Conseil du statut de la femme de Mokami recevra 236 880 $ pour son projet intitulé Pathways to economic prosperity for women in transition (En route vers la prospérité économique pour les femmes en transition). Au cours des trois prochaines années, l'organisme se penchera sur les obstacles institutionnels et d'autres facteurs qui limitent les efforts locaux dans le but de faire progresser la sécurité et la prospérité financières des femmes qui fuient la violence familiale dans la région rurale et éloignée du Labrador. Pour ce faire, il élaborera un plan d'action comportant des services de soutien complets. Le projet débouchera sur une série de recommandations et de pratiques exemplaires qui pourront être utilisées et adaptées par d'autres organismes communautaires de services pour accroître le soutien aux femmes fuyant la violence familiale dans des secteurs géographiques semblables.

Le Conseil communautaire nunatukavut recevra 465 000 $ pour son projet intitulé Pathways to Economic Security for Indigenous Women in NunatuKavut and Northern Ontario (En route vers la sécurité économique pour les femmes autochtones du Nunatukavut et du nord de l'Ontario). Au cours des trois prochaines années, l'organisme travaillera avec ses partenaires à éliminer les obstacles systémiques qui empêchent les femmes autochtones d'obtenir un emploi valable dans les secteurs traditionnellement masculins, notamment le secteur minier du Labrador. Le projet contribuera à combler les lacunes dans l'application des politiques relatives aux plans provinciaux d'emploi des femmes. On créera en outre une version inuite-labradorienne du programme visant les mineuses autochtones afin de préparer plus de femmes autochtones à travailler dans le secteur minier.

Liens connexes

Suivez Condition féminine Canada :

 

SOURCE Condition féminine Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

12 déc 2018
Lifestyle Delivery Systems Inc. , , (« LDS » ou la « Société ») annonce que le 1er décembre 2018, sa filiale, Rêveur Corporation, a conclu une entente de services de distribution avec Rise Logistics LLC, un exécutant pour le compte de DionyMed...

12 déc 2018
STRATACACHE a annoncé aujourd'hui qu'elle a repris une société de fabrication de tablettes et de dispositifs informatiques intelligents, tout-en-un, établie à Ningbo, en Chine, et que, dans le cadre de cette acquisition, la société, anciennement...

12 déc 2018
Les échanges de bois d'oeuvre américain et canadien la semaine dernière se sont poursuivis avec le glissement annuel habituel des fermetures et des réductions saisonnières des scieries de vacances. L'impression de vendredi dans le Madison's Lumber...

12 déc 2018
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Amex Exploration Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : AMX Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelleHeure de la suspension (HE) : 16 h 49 L'OCRCVM peut...

12 déc 2018
Alors que les membres d'Unifor protestaient dans sept villes canadiennes, VIA Rail Canada a accordé un contrat de 989 millions de dollars à une entreprise allemande qui construira des trains pour le service ferroviaire voyageurs du Canada. « C'est...

12 déc 2018
Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) est déçue de voir un important contrat d'approvisionnement d'une société de la couronne bénéficier à des travailleurs californiens. « C'est près d'un milliard de dollars qui glissent entre les doigts des...




Communiqué envoyé le 14 novembre 2018 à 09:30 et diffusé par :