Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Bénéfices, Dividendes / Ristournes

Aimia annonce ses résultats pour le troisième trimestre de 2018


BAIIA ajusté de 55,5 M$ et flux de trésorerie disponibles de 37,5 M$

Progrès continu dans le but de finaliser la transaction concernant Aéroplan

MONTRÉAL, le 14 nov. 2018 /CNW Telbec/ - Aimia Inc. (TSX: AIM), une société de marketing propulsé par les données et d'analytique de la fidélité, annonce aujourd'hui ses résultats du trimestre terminé le 30 septembre 2018.

« Le troisième trimestre a été marqué une nouvelle fois par une solide génération de liquidités, a déclaré le chef de la direction de la Société, Jeremy Rabe. Les échanges ont continué d'évoluer conformément à nos attentes, et les dépenses liées aux cartes de crédit Aéroplan sont demeurées élevées. »

« Le maintien d'une solide situation de trésorerie et de liquidités, ainsi que la simplification des activités et la réduction des coûts demeurent nos priorités clés à court terme, a-t-il poursuivi. Dans le cadre de nos activités liées aux services de fidélisation, les compétences de base et les solutions que nous apportons nous ont permis d'être reconnus comme un chef de file sectoriel réputé pour sa portée internationale et ses capacités stratégiques. Nos compétences ont été mises à profit pour développer des programmes destinés à une clientèle de premier ordre au service de centaines de millions de membres de programmes de fidélisation du monde entier. Ce dont nous avons besoin - et que nous sommes en train de mettre en place - c'est d'un modèle de prestation de services plus efficace qui nous permettra d'améliorer notre rentabilité et de générer de meilleurs rendements pour nos actionnaires. »

Faits saillants stratégiques : 

Faits saillants du troisième trimestre - conformément aux PCGR :

Faits saillants du troisième trimestre - activités poursuivies (variations sur une base comparable1) 2)) :

Le présent communiqué de presse doit être lu conjointement avec les états financiers consolidés et le rapport de gestion s'y rapportant, qui peuvent être obtenus sur SEDAR ainsi qu'à l'adresse : https://www.aimia.com/fr/investors/quarterly-reports/.

Se reporter à la rubrique « Notes » pour obtenir des précisions sur les notes du présent communiqué de presse.

Faits saillants financiers consolidés1)

 





FAITS SAILLANTS1)

Trimestres terminés les 30 septembre

 

(en millions de dollars canadiens, sauf
les montants par action)

 

2018


2017


Variation
en %

Variation en %
en devises
constantes

Activités poursuivies








Facturation brute

362,8


380,4


(4,6)


(4,9)

Total des produits des activités ordinaires

372,7


350,5


6,3


6,1

Résultat d'exploitation

2,3


(18,3)


**


**

BAIIA ajusté

55,5


51,3


8,2


7,8

Résultat net des activités poursuivies4)  

21,7


(42,5)


**


**

Rendement du capital investi3)

7,9 %


5,1 %


2,8 pp


**

Chiffres consolidés (à moins d'indication contraire)








Résultat net4)

21,7


(40,3)


**


**

Résultat par action ordinaire - activités poursuivies4)

0,11


(0,31)


**


**

Résultat par action ordinaire - activités abandonnées

0,00


0,02


**


**

Résultat net ajusté par action ordinaire - activités poursuivies4)

0,33


0,04


**


**

Résultat net ajusté par action ordinaire - activités abandonnées

-


0,05


**


**

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

45,6


63,1


(27,7)


**

Flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes

37,5


51,9


(27,7)


**

Flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes par action ordinaire

0,25


0,34


(26,5)


**









** Information non significative.

 

Mise au point stratégique

Accord de principe visant l'acquisition des activités d'Aéroplan

Le 21 août 2018, Air Canada, La Banque Toronto-Dominion (la « Banque TD »), la Banque Canadienne Impériale de Commerce (la « CIBC »), Visa Canada Corporation (« Visa ») (collectivement, le « consortium ») et Aimia Inc. ont annoncé avoir conclu un accord de principe en vue d'acquérir le programme de fidélisation Aéroplan, propriété d'Aimia. Le prix d'achat global se compose de 450 M$ en trésorerie, sans facteur d'endettement. Si la transaction venait à être conclue, le passif lié aux milles Aéroplan demeurerait entre les mains d'Aéroplan et n'appartiendrait plus à Aimia. La transaction demeure assujettie à la signature en bonne et due forme des documents finaux de transaction, à l'approbation des actionnaires d'Aimia et à certaines autres conditions, notamment la vérification diligente, la réception des approbations réglementaires et la conclusion par le consortium d'ententes de programme de fidélité de carte de crédit et de réseaux en vue d'une participation future dans le nouveau programme de fidélisation d'Air Canada.

Orientation stratégique future

La société continue de miser sur une flexibilité inégalée, une valeur et une expérience améliorées pour nos cinq millions de membres actifs.

L'amélioration des rendements et la génération de liquidités à partir des autres actifs de l'entreprise demeurent aussi une priorité pour la direction.

Le conseil d'administration a officiellement commencé un processus d'analyse et d'évaluation de l'orientation stratégique future d'Aimia en supposant que la transaction proposée concernant Aéroplan aura lieu. Dans le cadre du processus, le conseil d'administration a demandé à la direction de présenter des visions et plans de remplacement concernant l'orientation future stratégique à moyen et à long terme de la société, incluant la position de chef de file en matière de gestion de la fidélisation. Le conseil d'administration, dans le cadre de son processus d'analyse, a décidé de former un comité composé d'administrateurs indépendants qui recevra et examinera les recommandations de la direction. Le conseil d'administration se penche activement sur ces questions, et la Société communiquera les résultats de son processus d'analyse exposant la vision et l'orientation de la Société une fois que des décisions ou résolutions auront été prises au sujet de ce qui précède.

Rendement d'exploitation

Facturation brute consolidée de 362,8 M$

La facturation brute consolidée a diminué de 17,6 M$ pour s'établir à 362,8 M$ pour le trimestre écoulé. Compte non tenu de l'incidence de la cession d'actifs non essentiels, la facturation brute consolidée a diminué de 4,2 %.

BAIIA ajusté de 55,5 M$; poursuite de la diminution des charges d'exploitation

Flux de trésorerie disponibles de 37,5 M$ pour contribuer au remboursement de la dette

État de la situation financière

Excellent rendement des placements

Rendement du capital investi 

Pour la période de 12 mois terminée le 30 septembre 2018, le rendement du capital investi s'est établi à 7,9 %, en comparaison de 5,1 % pour la période de 12 mois terminée le 30 septembre 2017. Cette hausse est attribuable à la fois à une augmentation du résultat d'exploitation ajusté après impôt et à une diminution du capital investi moyen, en partie en raison de la réduction de la dette nette moyenne.

Prévisions pour 2018

Les prévisions de la Société publiées précédemment pour l'exercice se terminant le 31 décembre 2018 restent les mêmes, à l'exception de celle concernant la marge du BAIIA ajusté de la division Coalitions qui est accrue par rapport à la prévision de « supérieure à 18 % » initialement émise le 14 février 2018. Les prévisions retraitées d'Aimia pour 2018 figurent ci-après :

Ces prévisions reposent sur les dépenses au titre des échanges actuellement prévues par Aéroplan et tiennent compte d'IFRS 15. Elles supposent en outre que le programme Aéroplan fait partie d'Aimia jusqu'au 31 décembre 2018.

Les prévisions ne tiennent pas compte de l'incidence des impôts et de la réorganisation ni des coûts qui pourraient être engagés par suite de l'entente de principe annoncée le 21 août 2018. En raison de l'utilisation de pertes fiscales reportées en avant, la Société s'attend à payer des impôts en trésorerie en 2018. Les impôts en trésorerie pourraient se situer autour de 20 M$ d'après les prévisions actuelles concernant la rentabilité, principalement le bénéfice dégagé par le secteur Coalitions. Les dépenses liés à la réorganisation (qui devraient maintenant totaliser entre 15 M$ et 20 M$) et les paiements (qui devraient totaliser entre 20 M$ et 25 M$), sont également exclus des prévisions.

Se reporter à la rubrique « Énoncés prospectifs » ci-après pour plus de précisions concernant les hypothèses sous-jacentes aux prévisions présentées ci-dessus et les risques qui s'y rapportent.

Dividendes

Étant donné les restrictions actuellement imposées en vertu de la Loi canadienne sur les sociétés par actions et de la convention régissant la facilité de crédit de la Société, sous sa formule modifiée, la Société estime qu'elle ne sera pas en mesure de déclarer ou de verser des dividendes en 2018. Elle continuera toutefois d'évaluer chaque trimestre sa capacité de déclarer et de verser des dividendes sur ses actions privilégiées en circulation.

Téléconférence trimestrielle avec les investisseurs et webdiffusion

Aimia tiendra une téléconférence à 8 h 30 HNE aujourd'hui (le mercredi 14 novembre 2018) pour discuter des résultats financiers du troisième trimestre de 2018. La téléconférence sera webdiffusée à l'adresse : https://event.on24.com/wcc/r/1652774/E61A064CBA4500BD30D54A4B33984C6E

Les analystes qui ont l'intention de poser des questions peuvent participer à la téléconférence en composant le 1 888 231-8191 (647 427-7450 dans la région de Toronto).

Une présentation sous forme de diapositives accompagnant la téléconférence est disponible à l'adresse : https://www.aimia.com/fr/investors/presentations/. La webdiffusion archivée sera disponible pendant les 90 jours qui suivront la diffusion initiale à l'adresse : https://www.aimia.com/fr/investors/events/.

Le présent communiqué de presse a été examiné par le comité d'audit d'Aimia et approuvé par le conseil d'administration de la Société, sur recommandation du comité d'audit, avant sa publication.  

Notes

  1. Les mesures financières hors PCGR (BAIIA ajusté, rendement du capital investi, résultat net ajusté par action ordinaire, flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes et flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes par action ordinaire) et les devises constantes sont expliquées à la section intitulée « Mesures financières hors PCGR ».
  2. Les activités poursuivies renvoient aux résultats consolidés (c'est-à-dire exclusion faite des activités abandonnées). Les variations « sur une base comparable » sont calculées d'après les résultats consolidés de 2017, exclusion faite des autres activités indiquées dans le tableau ci-dessous.
  3. Le rendement du capital investi pour la période de 12 mois terminée le 30 septembre 2017 inclut l'incidence défavorable d'une provision pour contrat déficitaire de 14,9 M$, déduction faite d'un recouvrement d'impôt sur le résultat de 5,4 M$, qui a été calculé en fonction du taux d'impôt canadien prévu par la loi en vigueur au cours de la période.
  4. Le résultat net, le résultat lié aux activités poursuivies par action ordinaire et le résultat net ajusté lié aux activités poursuivies par action ordinaire pour le trimestre terminé le 30 septembre 2017 tiennent compte de la perte de 19,9 M$ découlant de la cession des marques de commerce canadiennes Air Miles et du montant net de 1,2 M$ de la charge d'impôt sur le résultat connexe.

Annexe

Le tableau qui suit pour le trimestre terminé le 30 septembre 2018 présente des mesures financières et des rapprochements, ainsi que les variations des résultats consolidés d'un exercice à l'autre, exclusion faite des résultats pour 2017 des « autres activités », au sens donné à ce terme dans le rapport de gestion de la Société.

 


Trimestres terminés les 30 septembre


Coalitions

SCF

Données consolidées


2018


2017


2018


2017


2018


2017


2017
(sauf Autres activités)1)

Variation en %

Variation
en %
(sauf Autres
activités)1)

Facturation brute

323,7


336,5


39,5


42,6


362,8


380,4


378,7


-4,6 %


-4,2 %

Total des produits des activités ordinaires

338,9


313,7


34,2


35,5


372,7


350,5


348,8


6,3 %


6,9 %

Coût des primes et coûts directs

214,0


198,7


4,3


3,1


218,1


201,8


201,8


8,1 %


8,1 %

Total des charges d'exploitation

66,3


75,7


35,7


41,0


101,8


117,2


116,3


-13,1 %


-12,5 %

Total des charges d'exploitation avant les dépenses de réorganisation

65,8


67,5


35,2


39,2


100,8


107,1


106,3


-5,9 %


-5,2 %

BAIIA ajusté

62,7


59,2


(7,2)


(8,7)


55,5


51,3


50,5


8,2 %


9,9 %

Marge du BAIIA ajusté en %

19,4 %


17,6 %


-18,2 %


-20,4 %


15,3 %


13,5 %


13,3 %


1,8 pp


2,0 pp

BAIIA ajusté avant les dépenses de réorganisation

63,2


67,4


(6,7)


(6,9)


56,5


61,4


60,5


-8,0 %


-6,6 %

Marge du BAIIA ajusté en % (avant les dépenses de réorganisation)

19,5 %


20,0 %


-17,0 %


-16,2 %


15,6 %


16,1 %


16,0 %


-0,5 pp


-0,4 pp

Inclus dans le BAIIA ajusté :



















Variation des frais d'échange futurs

14,8


(7,1)


(0,7)


0,4


14,1


(6,7)


(6,7)


**


**


Coût des primes porté en déduction des produits différés

-


-


(6,9)


(7,6)


(6,9)


(7,6)


(7,6)


**


**


Distributions de placements mis en équivalence

4,5


4,2


0,9


-


5,4


4,2


4,2


28,6 %


28,6 %

Flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes (activités poursuivies)









37,5


28,8


28,1


30,2 %


33,5 %

Flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes (activités poursuivies) (avant les dépenses de réorganisation et impôt payé)









40,9


36,4


34,9


12,4 %


17,2 %



















Dépenses de réorganisation - structure axée sur les divisions

0,5


8,2


0,5


1,8


1,0


10,1


10,0


**


**

Paiements liés à la réorganisation - structure axée sur les divisions









4,1


6,7


6,7


**


**

Impôt payé (reçu)









(0,7)


0,9


0,1


**


**



** Information non significative.  



1)

Résultats consolidés après déduction des autres activités. Les autres activités comprennent les résultats des activités de fidélisation des canaux et des employés (les « FCE ») aux États-Unis, des activités en Nouvelle-Zélande ainsi que les produits tirés des redevances liés aux marques de commerce canadiennes Air Miles jusqu'à leur cession respective.

 

Les faits saillants pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2018 sont les suivants :

 



FAITS SAILLANTS1)

Périodes de neuf mois terminées les 30 septembre









(en millions de dollars canadiens, sauf
les montants par action)

2018


2017


Variation en %


Variation en %
en devises
constantes

Activités poursuivies








Facturation brute

1 087,7


1 171,0


(7,1)


(7,1)

Total des produits des activités ordinaires

1 154,1


1 114,2


3,6


3,6

Résultat d'exploitation3), 4)

(1,5)


(54,4)


97,2


98,3

BAIIA ajusté4)

163,1


123,7


31,9


32,1

Résultat net des activités poursuivies3), 4), 6), 8), 9)  

46,6


(68,7)


**


**

Rendement du capital investi5)

7,9 %


5,1 %


2,8 pp


**

Chiffres consolidés (à moins d'indication contraire)








Résultat net3), 4), 6), 7), 8), 9)

54,2


(55,8)


**


**

Résultat par action ordinaire - activités poursuivies3), 4), 6), 8), 9)

0,22


(0,53)


**


**

Résultat par action ordinaire - activités abandonnées7)

0,05


0,08


(37,5)


**

Résultat net ajusté par action ordinaire - activités poursuivies4), 6), 8), 9)

0,90


0,26


**


**

Résultat net ajusté par action ordinaire - activités abandonnées7)

0,05


0,21


(76,2)


**

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation10)

116,8


118,3


(1,3)


**

Flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes10)

97,9


82,2


19,1


**

Flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes par action ordinaire10)

0,64


0,51


25,5


**


** Information non significative.

 

Notes

  1. Les mesures financières hors PCGR (BAIIA ajusté, rendement du capital investi, résultat net ajusté par action ordinaire, flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes et flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes par action ordinaire) et les devises constantes sont expliquées à la section intitulée « Mesures financières hors PCGR ».
  2. Les activités poursuivies renvoient aux résultats consolidés (c'est-à-dire exclusion faite des activités abandonnées).
  3. Le résultat d'exploitation, le résultat net et le résultat lié aux activités poursuivies par action ordinaire pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2018 tiennent compte d'une perte de valeur de 8,0 M$ liée aux activités internationales d'ISS.
  4. Le résultat d'exploitation, le BAIIA ajusté, le résultat net, le résultat lié aux activités poursuivies par action ordinaire et le résultat net ajusté lié aux activités poursuivies par action ordinaire pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2017 tiennent compte de l'incidence défavorable d'une provision pour contrat déficitaire de 20,3 M$ liée à une entente d'impartition relative aux TI aux États-Unis.
  5. Le rendement du capital investi pour la période de 12 mois terminée le 30 septembre 2017 inclut l'incidence défavorable d'une provision pour contrat déficitaire de 14,9 M$, déduction faite d'un recouvrement d'impôt sur le résultat de 5,4 M$, qui a été calculé en fonction du taux d'impôt canadien prévu par la loi en vigueur au cours de la période.
  6. Le résultat net, le résultat lié aux activités poursuivies par action ordinaire et le résultat net ajusté lié aux activités poursuivies par action ordinaire pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2018 tiennent compte de l'incidence défavorable de la reprise de la contrepartie conditionnelle de 5,3 M$ au titre de la vente des marques de commerce canadiennes Air Miles et d'un recouvrement d'impôt sur le résultat de 1,3 M$.
  7. Le résultat net, le résultat lié aux activités abandonnées par action ordinaire et le résultat net ajusté lié aux activités abandonnées par action ordinaire pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2018 tiennent compte de l'incidence du gain de 5,4 M$ découlant de la cession du programme Nectar et des actifs connexes.
  8. Le résultat net, le résultat lié aux activités poursuivies par action ordinaire et le résultat net ajusté lié aux activités poursuivies par action ordinaire pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2017 tiennent compte du gain de 5,4 M$ découlant de la cession des activités de FCE aux États-Unis et du gain sur la juste valeur de 7,7 M$ sur les billets convertibles de Cardlytics.
  9. Le résultat net, le résultat lié aux activités poursuivies par action ordinaire et le résultat net ajusté lié aux activités poursuivies par action ordinaire pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2017 tiennent compte de la perte de 19,9 M$ découlant de la cession des marques de commerce canadiennes Air Miles et du montant net de 1,2 M$ de la charge d'impôt sur le résultat connexe.
  10. Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, les flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes et les flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes par action ordinaire de la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2018 tiennent compte d'un loyer payé d'avance de 11,8 M$ relativement à des espaces de bureau à Londres. Le paiement anticipé couvre la période allant de février 2018 à décembre 2019.

À propos d'Aimia

L'analytique de la fidélité et le marketing de données d'Aimia Inc. (TSX: AIM) fournissent à ses clients les connaissances sur la clientèle dont ils ont besoin pour prendre des décisions commerciales éclairées et pour bâtir à long terme des relations individuelles pertinentes et gratifiantes qui font évoluer l'échange de valeur dans l'intérêt à la fois de ses clients et des consommateurs.

Aimia travaille en collaboration avec des entreprises coalisées et individuelles pour générer, recueillir et analyser les données clientèle et fournir des conclusions concrètes.

Aimia regroupe des entreprises comme Aéroplan au Canada et Air Miles au Moyen-Orient. C'est grâce à des produits phares et à des technologies comme ses plateformes de fidélisation Enterprise et SaaS ou encore ses services d'analyse et de conseil comme Intelligent Shopper Solutions qu'Aimia peut élaborer des stratégies de fidélisation et des programmes pour ses clients, en plus de leur fournir des services de mise en oeuvre et de gestion. Sur d'autres marchés, elle a des intérêts dans certains programmes de fidélisation, comme Club Premier au Mexique et Think Big, le fruit d'un partenariat entre AirAsia et Tune Group. Avec une expertise inégalée dans des secteurs en rapide évolution partout dans le monde - biens de consommation, commerce de détail, services financiers, transport aérien, voyages - Aimia est en mesure de répondre aux besoins uniques d'une clientèle diversifiée.

Pour en savoir plus sur Aimia, visitez aimia.com/fr.

Mesures financières hors PCGR

Aimia utilise les mesures financières hors PCGR suivantes qui, de l'avis de la Société, fournissent aux investisseurs et aux analystes des renseignements supplémentaires utiles pour mieux comprendre les résultats et évaluer le potentiel de la Société. Les PCGR désignent les principes comptables généralement reconnus du Canada, qui s'entendent des Normes internationales d'information financière (« IFRS »). Se reporter aux pages 7 à 11 du rapport de gestion pour obtenir une définition complète de toutes les mesures financières hors PCGR et à la page 19 du rapport de gestion pour obtenir un rapprochement des mesures financières hors PCGR avec les PCGR.

BAIIA ajusté

Le BAIIA ajusté n'est pas une mesure conforme aux PCGR, il ne saurait se substituer au résultat d'exploitation ou au résultat net pour mesurer le rendement et il n'est pas comparable aux mesures similaires employées par d'autres émetteurs. Nous sommes d'avis que le BAIIA ajusté n'est pas directement comparable à une mesure PCGR. Toutefois, un rapprochement avec le résultat d'exploitation est présenté à la page 19 du rapport de gestion du trimestre et de la période de neuf mois terminés le 30 septembre 2018. La direction se sert du BAIIA ajusté pour évaluer le rendement et pour mesurer la conformité aux clauses restrictives relatives à la dette. De l'avis de la direction, le BAIIA ajusté aide les investisseurs à comparer le rendement de la Société d'une manière uniforme, sans égard à l'amortissement et aux pertes de valeur des actifs non financiers, qui de par leur nature sont des éléments hors trésorerie et peuvent varier de façon importante en fonction des méthodes comptables utilisées ou de divers facteurs non liés à l'exploitation tels que le coût d'origine. À moins d'indication contraire, le BAIIA ajusté de la période écoulée et des périodes correspondantes ne tient pas compte des résultats des activités abandonnées.

Le BAIIA ajusté correspond au résultat d'exploitation, ajusté pour exclure l'amortissement et les pertes de valeur des actifs non financiers et ajusté en fonction de certains facteurs propres aux activités de la Société, tels que les variations des produits différés et des frais d'échange futurs. Le BAIIA ajusté tient aussi compte des distributions et des dividendes reçus ou à recevoir des placements mis en équivalence. Le BAIIA ajusté ne doit pas être utilisé comme mesure exclusive des flux de trésorerie, puisqu'il ne tient compte ni de la croissance du fonds de roulement, ni des dépenses en immobilisations, des remboursements de la dette et d'autres rentrées et sorties de fonds présentées dans les tableaux des flux de trésorerie.

Rendement du capital investi

Le rendement du capital investi n'est pas une mesure conforme aux PCGR et il n'est pas comparable aux mesures similaires employées par d'autres émetteurs. La direction utilise le rendement du capital investi afin d'évaluer l'efficacité avec laquelle elle répartit son capital pour générer des rendements.

Le rendement du capital investi correspond au résultat d'exploitation ajusté après impôt exprimé en pourcentage du capital investi moyen. Le résultat d'exploitation ajusté après impôt et le capital investi ne tiennent pas compte de l'incidence des activités abandonnées. Le résultat d'exploitation ajusté après impôt correspond au BAIIA ajusté diminué de la charge d'amortissement, calculé en fonction du taux d'imposition canadien prévu par la loi, sur une période de 12 mois. Une description du BAIIA ajusté et du rapprochement de celui-ci avec le résultat d'exploitation est présentée à la rubrique précédente. Le capital investi correspond à la somme du montant net des capitaux propres (qui correspond au total des capitaux propres diminué des actifs nets des activités abandonnées), de la marge des produits différés liée aux activités poursuivies (qui correspond aux produits différés diminués du passif relatif aux frais d'échange futurs, l'impôt étant calculé en fonction du taux d'imposition canadien prévu par la loi), du cumul de l'amortissement des contrats avec des partenaires d'accumulation et des relations clients lié aux activités poursuivies et de la dette nette (qui correspond à la dette à long terme, y compris la partie courante, diminuée de la trésorerie et des équivalents de trésorerie) dont la moyenne est établie entre le solde d'ouverture et le solde de clôture sur une période de 12 mois.

Résultat net ajusté

Le résultat net ajusté n'est pas une mesure conforme aux PCGR, il ne saurait se substituer au résultat net pour mesurer la rentabilité et il n'est pas comparable aux mesures similaires employées par d'autres émetteurs.

Le résultat net ajusté permet d'évaluer la rentabilité d'une manière cohérente avec le BAIIA ajusté. Il correspond au résultat net attribuable aux actionnaires de la Société, ajusté pour exclure l'amortissement des contrats avec des partenaires d'accumulation, des relations clients et de la technologie, la quote-part du résultat net des placements mis en équivalence et les pertes de valeur d'actifs non financiers. Le résultat net ajusté tient compte de la variation des produits différés et de la variation des frais d'échange futurs, déduction faite de l'incidence de l'impôt sur le résultat et de la participation ne donnant pas le contrôle (le cas échéant) dans ces éléments à l'échelle de l'entité. Le résultat net ajusté tient aussi compte des distributions et des dividendes reçus ou à recevoir des placements mis en équivalence.

Résultat net ajusté par action ordinaire

Le résultat net ajusté par action ordinaire n'est pas une mesure conforme aux PCGR, il ne saurait se substituer au résultat net par action ordinaire pour mesurer la rentabilité par action ordinaire et il n'est pas comparable aux mesures similaires employées par d'autres émetteurs. Le résultat net ajusté par action ordinaire est présenté à la fois pour les activités poursuivies et les activités abandonnées.

Le résultat net ajusté par action ordinaire permet d'évaluer la rentabilité par action ordinaire d'une manière cohérente avec le résultat net ajusté. Il correspond au résultat net ajusté diminué des dividendes déclarés sur les actions privilégiées et du cumul des dividendes non déclarés sur les actions privilégiées au cours de la période, divisé par le nombre moyen pondéré de base et dilué d'actions ordinaires.

Flux de trésorerie disponibles, flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes et flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes par action ordinaire

Les flux de trésorerie disponibles et les flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes sont des mesures non conformes aux PCGR et ne sont pas comparables aux mesures similaires utilisées par d'autres émetteurs. Ces mesures permettent d'établir une mesure cohérente et comparable des flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation et elles sont utilisées comme indicateurs de la solidité et de la performance financières. Les flux de trésorerie disponibles se définissent comme étant les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, comme ils sont comptabilisés selon les PCGR, déduction faite des ajustements pour tenir compte a) du total des dépenses en immobilisations inscrit selon les PCGR et b) des dividendes versés.

Les flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes se définissent comme étant les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, comme ils sont comptabilisés selon les PCGR, déduction faite des dépenses en immobilisations inscrites selon les PCGR.

Les flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes par action ordinaire sont une mesure des flux de trésorerie tirés des activités d'exploitation, par action. Ils se calculent comme suit : flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes, déduction faite des dividendes versés sur les actions privilégiées et au titre des participations ne donnant pas le contrôle, divisés par le nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation.

Rapprochement avec les PCGR

Pour un rapprochement des mesures financières hors PCGR ci-dessus avec les PCGR, se reporter à la page 19 du rapport de gestion du trimestre et de la période de neuf mois terminés le 30 septembre 2018.

Devises constantes

Les taux de change représentent un facteur important dans la compréhension de comparaisons d'une période à l'autre. La présentation de divers indicateurs financiers en devises constantes ou après la conversion de devises, en supplément des indicateurs financiers réels, contribue à améliorer la capacité de compréhension des résultats d'exploitation et facilite l'évaluation du rendement par rapport aux périodes antérieures. Les informations en devises constantes comparent les résultats entre les périodes, comme si les taux de change n'avaient pas fluctué au cours de la période faisant l'objet de l'analyse. Pour obtenir les résultats en devises constantes, on recalcule les résultats de la période en cours en utilisant les taux de change de la période correspondante de l'exercice précédent. Les résultats calculés en devises constantes devraient se rajouter, et en aucun cas se substituer, aux résultats présentés conformément aux PCGR. Par ailleurs, il se peut que les résultats calculés en devises constantes ne soient pas comparables aux mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. La Société utilise les devises constantes principalement pour ses activités à l'étranger (celles dont la monnaie fonctionnelle n'est pas le dollar canadien). Le secteur SCF exerce ses activités en diverses monnaies étrangères.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs. Ces derniers se reconnaissent en général à l'usage de termes tels que « perspectives », « prévisions », « cibles », « hypothèses » et d'autres expressions semblables, ou à l'emploi de la forme future ou conditionnelle de termes comme « prévoir », « croire », « pouvoir », « estimer », « s'attendre à », « avoir l'intention de », « planifier » ou « projeter ». Ces énoncés peuvent porter, par exemple, sur des stratégies, des attentes, des objectifs, des activités prévues ou des mesures à venir sans s'y limiter.

Les prévisions ci-dessus (dont la facturation brute, la marge du BAIIA ajusté et les flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes) constituent des énoncés prospectifs. Aimia a établi les prévisions ci-dessus à l'aide d'un certain nombre d'hypothèses économiques et de marché, ainsi que des hypothèses concernant les devises et la conjoncture économique des pays dans lesquels la Société exerce ses activités, la concurrence et les lois fiscales applicables à ses activités. La Société tient à rappeler que les hypothèses utilisées pour préparer les prévisions ci-dessus, bien qu'elles étaient raisonnables au moment où elles ont été établies, pourraient s'avérer incorrectes ou inexactes. Les prévisions ci-dessus ne tiennent pas compte non plus de l'incidence que pourraient avoir d'éventuels éléments non récurrents ou exceptionnels ou de nouvelles ententes commerciales importantes, cessions, fusions, acquisitions ou autres regroupements d'entreprises ou transactions susceptibles d'être annoncés ou de se produire après le 14 novembre 2018. L'incidence financière de telles transactions et de tels éléments non récurrents ou exceptionnels peut être complexe et dépend des faits qui se rattachent à chacun d'entre eux. Nous ne pouvons donc décrire l'incidence prévue de façon complète ou la présenter de la manière dont nous connaissons actuellement les risques auxquels sont exposées nos activités. Par conséquent, les résultats réels pourraient différer considérablement de nos attentes énoncées dans le présent communiqué de presse.

De par leur nature, les énoncés prospectifs partent d'hypothèses et sont soumis à d'importants risques et incertitudes. Les prévisions, les prédictions ou les énoncés prospectifs ne sont pas fiables en raison notamment de la nature évolutive des événements externes et des incertitudes auxquelles les activités et la structure de l'entreprise sont soumises en général. La réalité pourra se révéler très différente des résultats exprimés dans les énoncés prospectifs pour de nombreuses raisons, entre autres la probabilité que des ententes définitives liées à notre vente proposée d'Aimia Canada Inc. soient conclues et, le cas échéant, la probabilité que la transaction en question se réalise, la dépendance envers les partenaires d'accumulation importants et les clients, la dépendance envers les partenaires d'échange, un nombre plus élevé que prévu d'échanges contre des primes, les frais d'échange futurs non provisionnés, les coûts d'approvisionnement et de capacité, la réglementation, l'incapacité de protéger les bases de données, la cybersécurité et la protection des renseignements personnels des consommateurs, la situation de l'économie ou du marché de détail, la concurrence, les problèmes de liquidité d'Air Canada ou les perturbations touchant l'industrie du voyage, des changements dans le secteur du transport aérien et une hausse des coûts des transporteurs aériens, les changements aux programmes de fidélisation coalisés, la nature saisonnière des activités, d'autres facteurs et le rendement antérieur, la dépendance envers le personnel clé, les poursuites, les activités à l'étranger, les relations de travail, le passif au titre des régimes de retraite, les pannes d'équipement électronique, l'incapacité d'utiliser les logiciels tiers et l'impartition, l'incapacité de protéger les droits de propriété intellectuelle, les conflits d'intérêts, le niveau d'endettement et les clauses restrictives relativement à la dette actuelle et future, l'incertitude des déclarations et/ou des paiements de dividendes sur les actions ordinaires ou les actions privilégiées, les fluctuations des taux d'intérêt et du change, les notations, les audits effectués par les autorités fiscales de même que les autres facteurs précisés dans les autres documents publics d'Aimia déposés auprès des organismes de réglementation en valeurs mobilières canadiens.

Les énoncés prospectifs contenus dans les présentes témoignent des attentes d'Aimia au 14 novembre 2018 et ils pourraient changer après cette date. Toutefois, Aimia n'a aucunement l'intention ni l'obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit en raison d'une nouvelle information, d'un fait nouveau ou pour toute autre raison, sauf si cela est exigé en vertu des règlements en valeurs mobilières applicables.

 

SOURCE AIMIA


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:19
La conférence Chief Data Officer Exchange for Financial Services débutera dans huit semaines et promet d'être exceptionnelle. En novembre, 70 responsables des données du secteur des services financiers se réuniront pendant deux jours à Londres pour...

à 17:17
Flor de Caña, un rhum de qualité supérieure labellisé « commerce équitable » et provenant de ressources durables, a été choisi comme partenaire officiel par The World's 50 Best Restaurants. Dans le cadre de ce partenariat, les deux organisations...

à 17:17
Réunis au Palais des congrès de Montréal cet après-midi, les employés de soutien de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) ont voté à 87% pour l'entente de principe conclue entre les représentants de l'UQAM et ceux du Syndicat des employées et...

à 17:01
Le Fonds de placement immobilier PRO (le « FPI PRO » ou le « FPI ») a annoncé aujourd'hui qu'une distribution en espèces de 0,0525 $ par part de fiducie du FPI (les « parts ») pour le mois de septembre 2019 sera payable le 15 octobre 2019 aux...

à 17:00
TORONTO, le 19 sept. 2019 /CNW/ - Fidelity Investments Canada s.r.i. a annoncé aujourd'hui les distributions en espèces de septembre 2019 pour la gamme de FNB Fidelity axés sur les facteurs Dividende élevé, Faible volatilité et Grande qualité. Les...

à 16:54
La star du Trône de fer et ambassadeur de bonne volonté du PNUD, Nikolaj Coster-Waldau, vient tout juste de rentrer d'un voyage exploratoire au Pérou, où il s'est rendu au coeur de la jungle amazonienne avec l'agence onusienne pour faire toute la...



Communiqué envoyé le 14 novembre 2018 à 06:00 et diffusé par :