Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Enfance, Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique), CPG

Manifestation de la FIPEQ-CSQ contre le guichet unique La Place 0-5



Des centaines de responsables en services éducatifs rassemblées devant l'Assemblée nationale

QUÉBEC, le 21 oct. 2018 /CNW Telbec/ - Plusieurs centaines de responsables en services éducatifs en milieu familial (RSE), membres de la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ), ont manifesté aujourd'hui à Québec, devant l'Assemblée nationale, pour presser le nouveau ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, de revoir rapidement les règles entourant le guichet unique La Place 0-5.

Provenant de plusieurs régions à travers le Québec, les manifestantes ont scandé un message clair à l'intention du ministre : le guichet unique doit être gratuit et sur une base volontaire pour les RSE.

Présente à la manifestation, la présidente de la FIPEQ-CSQ, Valérie Grenon, a soutenu que la grogne autour du guichet unique est généralisée chez les intervenantes en milieu familial et elles doivent être entendues.

« Nos membres sont furieuses qu'on leur impose l'adhésion obligatoire au guichet unique en même temps que des frais d'adhésion et de service qui sont absolument inacceptables. Ce sont des injustices commises à l'égard des RSE par le précédent gouvernement que le nouveau ministre de la Famille doit corriger sans tarder », soutient la présidente de la FIPEQ-CSQ.

Une invitation au ministre de la Famille

Valérie Grenon ajoute que la manifestation d'aujourd'hui témoigne de la forte mobilisation des RSE autour de cet enjeu et de leur détermination à obtenir justice dans ce dossier.

« Le nouveau premier ministre, François Legault, a invité cette semaine ses ministres à gouverner dans un esprit de proximité, d'humanité et d'ouverture, leur précisant même qu'ils sont au service de la population. Pour notre part, nous avons entendu le message et c'est dans cet esprit que nous invitons le ministre de la Famille à prêter l'oreille à nos demandes et à agir en conséquence », mentionne Valérie Grenon.

Des conséquences monétaires injustes

Présente également à la manifestation devant le Parlement, la présidente de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), Sonia Éthier, s'est adressée aux militantes en dénonçant les conséquences monétaires de cette injustice qu'elles subissent.

« À travers les frais d'adhésion et de services qui sont imposés aux RSE, le gouvernement va chercher directement dans leurs poches pas moins de 1,7 million de dollars pour cette année seulement. C'est absolument inacceptable et l'ampleur de l'injustice apparaît encore plus quand on constate que les médecins, pour leur part, ont accès gratuitement à un guichet unique. Ça n'a pas de sens et il faut absolument que le ministre de la Famille corrige le tir », plaide Sonia Éthier.

La force de la solidarité

La leader syndicale a également encouragé les centaines de femmes présentes à livrer cette bataille autour du guichet unique avec le même courage qu'elles ont manifesté lorsqu'elles se sont battues, il y a dix ans, pour défendre leur droit de se syndiquer, lutte qu'elles ont remportée.

« Vous avez démontré, il y a dix ans, que votre solidarité est une grande force pour faire reculer l'injustice, même lorsqu'un gouvernement l'enrobe sous forme de loi. La CSQ était à vos côtés pour mener cette lutte et nous le sommes encore aujourd'hui pour remporter cette nouvelle bataille autour du guichet unique », a rappelé Sonia Éthier.

Une bataille livrée sur tous les fronts

En terminant, la présidente de la FIPEQ-CSQ a expliqué que son organisation syndicale a déposé plusieurs recours juridiques contre le ministère de la Famille en lien avec le dossier du guichet unique. « Ce dossier est pour nous une priorité et nous allons faire en sorte de nous assurer qu'il en soit de même pour le nouveau ministre. Nous allons livrer la bataille sur tous les fronts et poursuivre nos actions pour que les torts que le guichet unique cause aux RSE soient corrigés », a conclu Valérie Grenon.

Profil de la CSQ en petite enfance

La CSQ représente plus de 200 000 membres, dont 11 700 responsables d'un service éducatif en milieu familial et plus de 2 400 travailleuses dans les installations des CPE. La FIPEQ-CSQ est l'organisation syndicale la plus représentative dans le secteur de la petite enfance au Québec.

 

SOURCE Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:08
ProblèmeLe Laboratoire Riva Inc. et les Laboratoires Trianon Inc. procèdent au rappel volontaire de plusieurs solutions orales d'acétaminophène à saveur de fraise pour les enfants, vendues sans ordonnance sous les marques Biomedic, Option+ et...

à 17:12
Exaspéré·e·s par un employeur qui a fermé toutes les portes à la négociation il y a plus d'un mois, les syndiqué·e·s de l'APTS rendront visite demain à la nouvelle ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, pour lui rappeler...

à 17:05
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle la ministre de la Santé et des Services sociaux, madame Danielle McCann, procédera à une annonce concernant les soins et les...

à 17:00
BELLUS Santé inc. (« BELLUS Santé » ou « la société »), une société biopharmaceutique au stade clinique qui développe de nouveaux médicaments ciblant des maladies pour lesquelles il existe d'importants besoins médicaux non comblés, a mis à jour...

à 16:38
Aujourd'hui, Egis Technology Inc. (TWO : 6462) a annoncé son chiffre d'affaires net pour le troisième trimestre de l'année 2018. Chiffre d'affaires net consolidé T3 2018 (Unité : milliers de NTD - nouveaux dollars taïwanais) Période T3 2018...

à 16:23
La China Hi-tech Fair 2018, qui aura pour thème « Nouveau développement de concepts pour une croissance de haute qualité », se tiendra au Centre de congrès et d'exposition de Shenzhen du 14 au 18 novembre 2018. Depuis...




Communiqué envoyé le 21 octobre 2018 à 11:45 et diffusé par :