Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujet : Nouvelles - Monde du travail

Les professionnelles en soins du CIUSSS de la Capitale-Nationale votent en faveur de l'entente de principe à 86 %


QUÉBEC, le 19 oct. 2018 /CNW Telbec/ - C'est aujourd'hui que s'est terminé le vote électronique des membres de la FIQ-Syndicat des professionnelles en soins de la Capitale-Nationale (FIQ-SPSCN) sur l'entente de principe conclue le 23 septembre dernier concernant la négociation locale. Le syndicat a présenté l'entente à ses membres au cours de six assemblées générales dans les régions de Québec, de Portneuf et de Charlevoix et les membres l'ont entérinée à 86 %.

« Nous sommes très heureuses de ce résultat et fières que cette entente ait été adoptée, puisqu'elle nous permettra d'avoir une convention collective locale qui répond aux besoins des professionnelles en soins de la région, et ce, dans tous les secteurs d'activités », a indiqué Patricia Lajoie, présidente de la FIQ-SPSCN. « Nous avons mis en place avec l'employeur tous les leviers pour diminuer la précarité d'emploi, diminuer les heures supplémentaires obligatoires, donner des congés à nos membres et améliorer la conciliation travail-famille », ajoute Mme Lajoie.

Le syndicat a réussi à obtenir plusieurs gains importants liés aux demandes exprimées par les membres lors des consultations et aux six priorités retenues pour cette négociation. L'entente prévoit notamment plus de postes à temps complet, et ce, autant pour les infirmières, les infirmières auxiliaires que pour les inhalothérapeutes, des postes stables sur un quart de travail et un centre d'activités pour plus de 60 % des membres, davantage de stabilité pour les équipes volantes sur le quart de travail et sur les centres d'activités et la création de postes supplémentaires dans les centres d'activités pour les remplacements et les congés.

L'adoption de cette entente permet d'harmoniser et d'uniformiser les différentes conventions collectives locales à la suite de la Loi 10 et des fusions d'établissements. Ainsi, au cours des prochains mois, une seule convention collective locale s'appliquera pour l'ensemble des professionnelles en soins oeuvrant au CIUSSS de la Capitale-Nationale.

À propos de la FIQ-SPSCN

La FIQ-Syndicat des professionnelles en soins de la Capitale-Nationale (FIQ-SPSCN) représente plus de 4 000 infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes. La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec-FIQ représente 76 000 membres, soit la grande majorité des professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires au Québec.

 

SOURCE Syndicat des professionnelles en soins de la Capitale-Nationale (FIQ?SPSCN)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:01
Le secteur de l'exploitation forestière joue un rôle important dans l'économie de l'Ouest canadien. Il offre un nombre considérable de possibilités d'emplois, d'affaires et d'exportations, notamment dans les collectivités rurales et autochtones....

à 11:25
Phyton Biotech, l'entreprise germano-canadienne ayant développé la technologie de fermentation de cellules végétales (Plant Cell Fermentation, PCF®), et AqVida, le fabricant allemand de produits pharmaceutiques finis (PPF)...

à 11:23
La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a annoncé aujourd'hui un rehaussement du service d'hémodialyse à l'Hôpital de Maria, grâce à l'ajout d'un fauteuil d'hémodialyse, ce qui porte la capacité d'accueil de l'installation à...

à 11:10
Maintenant plus que jamais, les collectivités ont besoin d'aide pour s'adapter à la fréquence et à l'intensité grandissante des phénomènes météorologiques causés par les changements climatiques. Il est essentiel de réduire les effets qu'exercent des...

à 10:05
SKYRIZIMC (risankizumab) est un nouvel anticorps monoclonal de type immunoglobuline humanisé conçu pour inhiber l'interleukine 23 (IL-23) en se liant sélectivement avec une haute affinité à sa sous-unité p19. Il est utilisé pour le traitement du...

à 09:30
TAU BIO-LOGIC CORP. a annoncé aujourd'hui qu'en collaboration avec le groupe basé au Royaume-Uni LifeArc, la société avait humanisé avec succès un anticorps monoclonal (le TBL-100), qui cible la protéine tau tronquée C-terminale (tauC3). TAU...



Communiqué envoyé le 19 octobre 2018 à 15:13 et diffusé par :