Le Lézard
Classé dans : Transport
Sujet : Nouveaux produits et services

10 ans d'OPUS : un bilan solide et un avenir prometteur


MONTRÉAL, le 15 oct. 2018 /CNW Telbec/ - La carte OPUS, la carte à puce rechargeable utilisée par plusieurs sociétés de transport, célèbre ses 10 ans. La STM, à titre de gestionnaire délégué du système OPUS pour le compte de l'ARTM, ainsi que tous les partenaires de transport collectif (exo, MRCJT, RTC, RTL, STL et ST LÉVIS) unissent leurs voix pour dresser un bilan positif des 10 premières années d'utilisation de la carte OPUS et sont heureuses d'annoncer les orientations en matière d'évolution de la billettique, pour la vente et la perception des titres de transport.

En s'appuyant sur les fondations solides du système OPUS actuel, des actions sont prises par certains partenaires visant l'utilisation d'un compte-client pour les différents modes de transport et l'implantation du paiement par carte bancaire directement sur les équipements de validation selon le principe du paiement ouvert.  Ces actions bénéficieront à l'ensemble de la communauté OPUS.  

Un bilan solide

Après 10 ans d'utilisation, le système OPUS a fait ses preuves et se distingue par sa robustesse et sa fiabilité, en plus d'être apprécié des clients. Les partenaires de la communauté OPUS faisaient office de pionniers en se dotant d'un tel système en 2008 et encore de nos jours, des sociétés de transport, dont Toronto, implantent des solutions similaires.

« Notre vision est de bâtir sur le système actuel pour amorcer une importante évolution de la billettique qui nous permettra d'offrir une expérience client renouvelée en plus de faciliter l'accès au transport collectif - et éventuellement à tous les modes de mobilité intégrée - en réduisant les barrières à l'entrée. Pour ce faire, dès cet automne, nous mettrons à l'essai auprès de nos employés un nouveau modèle basé sur un compte-client, en plus d'amorcer un projet pour le développement du paiement ouvert par carte bancaire », a précisé Philippe Schnobb, président du conseil d'administration de la STM, en s'exprimant au nom des membres de la communauté OPUS.

Projet d'implantation d'un module billettique

Dès cette semaine, certains partenaires OPUS entreprennent le recrutement de quelques centaines d'employés pour une première phase qui permettra de mettre à l'essai un module billettique simulant un modèle centré sur un compte-client, une fonctionnalité qui s'ajouterait au système OPUS actuel. Le client pourrait être facturé selon l'usage et le paiement s'effectuerait de façon électronique, le compte étant associé aux données bancaires de l'usager. Cette nouvelle fonctionnalité constitue la pierre d'assise d'une mobilité comme un service (Mobility as a service ou MAAS) et pourrait permettre, à terme, l'intégration des autres modes de transport durable. Un premier bilan de cette expérimentation sera effectué au deuxième trimestre de 2019, les objectifs étant de tester la faisabilité d'un tel système et d'en tirer des enseignements en vue d'une implantation à plus large échelle, en complément à la solution OPUS actuelle.

Paiement ouvert par carte bancaire
Depuis quelques années, le monde bancaire évolue en vue de standardiser et simplifier l'utilisation des cartes bancaires dans les réseaux de transport afin de permettre leur utilisation directement sur les équipements de validation. Des solutions sont désormais disponibles pour les appareils mobiles. Parmi les avantages, soulignons une plus grande spontanéité des déplacements, une réduction des barrières à l'entrée en éliminant le choix et l'achat de titre, une augmentation de la fluidité d'embarquement comparativement au paiement comptant. Un projet pilote de paiement sans contact par carte de crédit est d'ailleurs en cours à la STL depuis avril 2017. Les observations recueillies jusqu'ici ont d'ailleurs servi à alimenter les orientations visant l'évolution des modes de paiement dans la région métropolitaine.

Déjà, depuis juin 2018, la capacité de traiter les cartes bancaires, qu'elle soit physique ou dans un téléphone intelligent, est intégrée dans toute acquisition de nouveaux équipements de validation. D'ici à l'implantation d'une nouvelle solution de paiement, tous les équipements auront été changés. En parallèle, un appel d'offres pour une solution de paiement ouvert par carte bancaire est présentement en cours d'élaboration en vue de choisir un fournisseur et d'implanter la solution sur l'horizon 2022.

Une décennie après son lancement, le système OPUS remplit ses promesses et permet aux partenaires de jeter les bases pour une importante évolution de la billettique dont les organismes de transport et les clients sortiront gagnants, comme lors de son implantation il y a 10 ans.

 

SOURCE Société de transport de Montréal


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

19 avr 2019
Le ministère des Transports souhaite aviser la population de la fermeture complète et immédiate de la bretelle d'entrée de la sortie no 133 (rue Girouard) vers l'autoroute 20 est, à Saint-Hyacinthe. Ainsi les deux bretelles d'accès menant à...

19 avr 2019
17 h -- Le ministère des Transports du Québec avise les usagers de la route des principales entraves sur le réseau supérieur de la région métropolitaine pour ce soir et la fin de semaine. Exceptionnellement, ces travaux peuvent être annulés ou...

19 avr 2019
CarGurus, un important site de recherche et d?achat d?autos, a annoncé aujourd?hui les gagnants de ses tout premiers Prix du choix de l?éditeur de CarGurus pour autos usagées. Afin d?en arriver à nommer ces gagnants, l?équipe éditoriale experte de...

19 avr 2019
Hainan Airlines Holding Co., Ltd (« Hainan Airlines ») prévoit de lancer officiellement un service sans escale entre Pékin et Oslo le 15 mai. Il s'agira du premier trajet direct entre la Chine continentale et la Norvège ainsi que le premier service...

18 avr 2019
La 9e Exposition internationale de l'industrie de la logistique en Chine occidentale (l'Expo), le rendez-vous de prestige des leaders et experts du secteur du transport et de la logistique en Chine, qui coïncide cette année avec la 16e Semaine...

18 avr 2019
Visiblement, il y a beaucoup de confusion dans le gouvernement Legault concernant le projet du 3e lien. Le ministre des Transports, M. François Bonnardel, a esquivé l'ensemble des questions que le député de La Pinière et porte-parole de l'opposition...



Communiqué envoyé le 15 octobre 2018 à 10:01 et diffusé par :