Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Sécurité publique, MAT

Une majorité de Canadiens inquiets par la conduite avec les facultés affaiblies par la drogue


Un sondage et un rapport démontrent que les Canadiens ont de bonnes raisons de s'inquiéter alors que le nombre d'accidents mortels est à la hausse

Pour consulter la documentation média, veuillez visiter : https://www.multivu.com/players/fr-ca/8425151-desjardins-drug-impaired-driving/

LÉVIS, QC, le 11 oct. 2018 /CNW/ - À l'approche de la légalisation du cannabis au Canada, de nombreux intervenants ont exprimé de vives inquiétudes à propos de la conduite sous l'influence de la drogue. Un nouveau sondage de Desjardins publié aujourd'hui fait écho à ces préoccupations. Il révèle que la majorité des Canadiens (86 %) sont inquiets par rapport à la conduite avec les facultés affaiblies par la drogue. En fait, 75 % d'entre eux sont préoccupés par le niveau de progrès dans des sphères cruciales, comme la législation, les tests et la sensibilisation.

La majorité des Canadiens sont inquiets par rapport à la conduite avec les facultés affaiblies par la drogue. (Groupe CNW/Mouvement Desjardins)

La plupart des répondants (71 %) croient que la conduite avec facultés affaiblies augmentera avec la légalisation du cannabis. Un pourcentage encore plus élevé (77 %) s'inquiète du fait que les conducteurs ne sont pas encore suffisamment sensibilisés à ce sujet. Un nouveau rapport de la Fondation de recherche sur les blessures de la route au Canada mentionne que le pourcentage de conducteurs décédés dans un accident de la route chez qui on a trouvé des traces de marijuana est passé de 15,9 % en 2000 à 20,9 % en 2015.

Quant au groupe d'âge qui est le plus associé à la conduite avec facultés affaiblies par le cannabis, 90 % des répondants mentionnent les 16 à 34 ans. Selon la Fondation de recherche sur les blessures de la route au Canada, les deux principaux groupes d'âge pour les conducteurs décédés chez qui l'on a détecté la présence de cannabis en 2015 étaient les 16 à 19 ans (32,1 %) et les 20 à 34 ans (35,9 %). De plus, le pourcentage des 35 à 49 ans chez qui l'on a détecté la présence de cannabis est tout de même considérable, à 16,9 %. Ce pourcentage est de 14,9 % chez les 50 à 64 ans.

Selon l'Enquête nationale sur le cannabis de Statistique Canada, un utilisateur de cannabis sur sept détenant un permis de conduire valide prend le volant dans les deux heures suivant sa consommation. Cette statistique est particulièrement inquiétante, car les Canadiens doutent que les autorités policières disposent des moyens nécessaires pour gérer cette situation. En effet, 81 % des répondants estiment que nous n'avons pas les outils et les ressources nécessaires pour identifier les conducteurs ayant les facultés affaiblies par le cannabis.

« En tant qu'assureur engagé dans nos collectivités, nous sommes préoccupés par toute forme de conduite avec facultés affaiblies, mentionne Denis Dubois, président et chef de l'exploitation de Desjardins Groupe d'assurances générales. Le cannabis et les autres drogues affectent votre capacité à demeurer concentré et alerte sur la route et peuvent mettre votre vie et celle des autres en danger. Nous soutenons donc pleinement les lois contre la consommation de drogues au volant. »

Un effort collectif
« Les gouvernements, les autorités policières et les autres parties prenantes travaillent fort pour s'attaquer à ce problème. C'est un effort collectif, et Desjardins continuera d'investir dans la sensibilisation et l'éducation pour réduire le nombre de blessures et aider à sauver des vies. Nous avons toujours encouragé les Canadiens à conduire de façon responsable et sécuritaire, et nous continuerons de le faire », a-t-il ajouté.

Les Canadiens ne sont pas uniquement inquiets de la conduite avec facultés affaiblies par le cannabis. Trois répondants sur quatre sont également préoccupés par ceux qui conduisent sous l'influence de médicaments d'ordonnance :

Des partenaires avec un but commun
Desjardins collabore étroitement avec des partenaires nationaux, comme la Fondation de recherches sur les blessures de la route et Parachute, afin de mieux informer les Canadiens sur les risques de la route.

« Les résultats du sondage de Desjardins concordent tout à fait avec ceux d'autres études. Ils illustrent l'importance des campagnes de sensibilisation du public et des parties intéressées, affirme Ward Vanlaar, chef de l'exploitation de la Fondation de recherche sur les blessures de la route au Canada. C'est pourquoi nous avons créé le Centre d'études sur la conduite avec facultés affaiblies par les drogues, une ressource éducative en ligne. On y résume les plus récentes recherches à ce sujet dans plusieurs secteurs clés. »

Desjardins est fier de proposer deux ressources additionnelles qui soutiendront la lutte contre la conduite avec facultés affaiblies par la drogue :

À propos du sondage
Le sondage en ligne a été mené en mars 2018 dans l'ensemble du Canada auprès de 3 020 répondants en âge de conduire.

À propos de Desjardins
Le Mouvement Desjardins est le premier groupe financier coopératif au Canada et le cinquième au monde, avec un actif de 290,1 milliards de dollars. Il figure au palmarès des employeurs de choix au Canada établi par Aon Hewitt. Pour répondre aux besoins diversifiés de ses membres et clients, particuliers comme entreprises, il offre une gamme complète de produits et de services par l'intermédiaire de son vaste réseau de points de service, de ses plateformes virtuelles et de ses filiales présentes partout au Canada. Considéré comme l'une des institutions bancaires les plus solides au monde par le magazine The Banker, Desjardins affiche des ratios de capital et des cotes de crédit parmi les meilleurs de l'industrie.

À propos de la Fondation de recherches sur les blessures de la route au Canada (FRBR)
Créée en 1964, la FRBR a pour mission de réduire les blessures et les décès liés aux accidents de la route. À titre d'institut de sécurité routière national, indépendant et caritatif, elle travaille à concevoir, à promouvoir et à mettre en oeuvre des programmes et des politiques efficaces, qui reposent sur de solides recherches. La FRBR est un organisme de bienfaisance enregistré qui dépend des subventions, des contrats et des dons pour fournir des services au public. Visitez-nous au www.tirf.ca.

SOURCE Mouvement Desjardins


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

19 mar 2019
Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, affirme que le budget fédéral présenté aujourd'hui à Ottawa comprend des investissements majeurs soutenus qui continuent d'appuyer la réussite des enfants et des...

19 mar 2019
OCP SA (« OCP » ou la « Société »), leader mondial dans l'industrie des engrais, publiera le lundi 25 mars 2019 ses résultats du quatrième trimestre et de l'ensemble de l'exercice 2018. Les résultats seront disponibles pour les...

19 mar 2019
Unifor accueille favorablement les nouvelles initiatives de formation liée à l'emploi du budget fédéral, mais d'autres mesures sont nécessaires pour aider les chômeurs à réintégrer le marché du travail, permettre aux travailleurs payés au salaire...

19 mar 2019
Le gouvernement du Canada a aujourd'hui réitéré son soutien de longue date à l'égard de TRIUMF, le Centre canadien d'accélération des particules, avec l'annonce d'un financement de 292,7 M$ sur...

19 mar 2019
Le plus récent budget du gouvernement fédéral comprend de nouveaux investissements en faveur des enfants et des jeunes, affirme l'équipe d'Une jeunesse d'UNICEF Canada. Un financement important est promis pour les enfants métis, inuits et des...

19 mar 2019
L'Association nationale des retraités fédéraux (Retraités fédéraux) était en direct dans la salle du budget de 2019 aujourd'hui, analysant le budget fédéral pendant le huis clos des médias et des intervenants. « Le budget de 2019 regorge de mesures...



Communiqué envoyé le 11 octobre 2018 à 08:00 et diffusé par :