Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Affaires étrangères

Plainte en matière de réglementation concernant une violation des données massive et sur l'ensemble d'Internet par Google et d'autres sociétés de « technologie publicitaire » déposée en vertu du RGPD européen ; ces plaintes ont été déposées par Dr Johnny Ryan de Brave, le navigateur Web privé, Jim Killock, directeur exécutif de l'Open Rights Group, et Michael Veale du University College London



DUBLIN et LONDRES, 13 septembre 2018 /PRNewswire/ -- Des plaintes visant Google et d'autres sociétés de technologie publicitaire ont été déposées simultanément auprès des autorités européennes en matière de protection des données.

Ces plaintes informent les organes européens de réglementation d'une violation de données massive et constante qui touche pratiquement chaque utilisateur d'Internet.

À chaque fois qu'une personne se rend sur un site Internet et reçoit une publicité « comportementale » sur ce site, des données à caractère personnel intimes qui décrivent chaque visiteur, et ce qu'ils regardent en ligne, sont diffusées à des dizaines voire des centaines d'entreprises. Des sociétés de technologie publicitaire diffusent ces données largement afin d'obtenir des offres d'annonceurs potentiels à l'attention de la personne qui visite le site Internet.

Une violation des données survient parce que cette diffusion, connue sous le nom de « demande d'offres » dans le secteur en ligne, ne protège pas ces données intimes contre les accès non autorisés. Cela est illégal au regard du RGPD.

En son article 5, paragraphe 1, alinéa f, le RGPD exige que les données à caractère personnel soient « traitées de façon à garantir une sécurité appropriée des données à caractère personnel, y compris la protection contre le traitement non autorisé ou illicite et contre la perte [...] d'origine accidentelle ». Donc, si vous ne pouvez pas protéger les données de cette manière, vous ne pouvez pas les traiter, selon le RGPD.

Les données utilisées pour les demandes d'offres incluent les données à caractère personnel suivantes :

Pour le Dr Ryan : « Il s'agit d'une violation des données massive et systématique au coeur du secteur de la publicité comportementale. Malgré la période d'adaptation de deux ans prévue pour l'entrée en vigueur du RGPD, les sociétés de technologie publicitaire ont manqué à leurs obligations. La plainte que nous avons déposée devrait donner lieu à une enquête dans l'ensemble de l'Union européenne sur les pratiques du secteur de la technologie publicitaire, en application de l'article 62 du RGPD. Le secteur peut trouver une solution. Les annonces publicitaires peuvent être utiles et pertinentes sans qu'il faille pour autant diffuser des données à caractère personnel intimes. »

La plainte renvoie à des tableaux particuliers dans la spécification technique du système de demande d'offres RTB utilisé par les sociétés de technologie publicitaire, et le système RTB exclusif de Google, pour montrer précisément de quelles données il s'agit (voir le détail dans les plaintes ci-dessous).

L'article 5 1) f) du RGPD exige que les données à caractère personnel soient « traitées de façon à garantir une sécurité appropriée des données à caractère personnel, y compris la protection contre le traitement non autorisé ou illicite et contre la perte [...] d'origine accidentelle ». Or, il n'existe aucun contrôle des données à caractère personnel intimes dans les demandes d'offres RTB une fois qu'elles ont été diffusées.

Ravi Naik, partenaire chez ITN Solicitors, qui a travaillé avec David Carroll sur la plainte visant Cambridge Analytica adressée au commissaire chargé de la protection de l'information au Royaume-Uni, s'est saisi de l'affaire.

Pour M. Naik : « Nous avons été chargé par des clients dans plusieurs juridictions de déposer des plaintes visant le secteur de la publicité comportementale. Ces plaintes ont été déposées devant un certain nombre d'autorités chargées de la protection des données, et incluent une demande d'enquête dans l'ensemble de l'Union européenne sur ce secteur, en se fondant sur les nouveaux pouvoirs conférés par le RGPD. Ces plaintes sont importantes, et les conséquences pourraient être majeures. Nous sommes certains que tout examen adéquat des préoccupations par les autorités entraînera un changement fondamental de notre relation à Internet, et c'est un mieux. »

La plainte ? déposée simultanément auprès du commissaire chargé de la protection des données en Irlande et du commissaire chargé de la protection de l'information au Royaume-Uni ? vise une enquête de contrôle conjointe par les autorités de contrôle européennes en application de l'article 62 du RGPD. Cela semble être la première action de ce type depuis l'application du RGPD.

Pour M. Killock : « Le secteur de la publicité en ligne est opaque et doit faire l'objet d'une enquête. Les gens ne comprennent, et ne peuvent pas comprendre, pleinement ou savoir comment et où leurs données sont utilisées. Cela me paraît peu éthique et en contradiction avec les lois européennes sur la protection des données. »

Dossiers déposés dans le cadre de la plainte :


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:36
L'entreprise Cleartrip, le plus important agrégateur de services de voyage en ligne de l'Inde et du Moyen-Orient, a annoncé aujourd'hui qu'elle mettait à profit la plate-forme de données client d'entreprise de CleverTap afin de...

à 17:05
nChain, la firme de recherche et développement de chaîne de blocs, annonce que deux de ses dirigeants, Jimmy Nguyen et Dr. Craig S. Wright, ont été nommés à de nouveaux postes supplémentaires pour soutenir la croissance mondiale de Bitcoin SV (BSV). ...

à 16:56
Yellowfin, société éditrice de logiciels d'informatique décisionnelle (BI pour business intelligence en anglais) et d'analytique, reconnue pour son innovation, a été classée en haut du carré des leaders devant 21 autres fournisseurs pour sa facilité...

à 16:45
InnovMetric Logiciels inc., premier fournisseur de solutions logicielles universelles de métrologie 3D, a annoncé aujourd'hui le lancement de PolyWorks Collaborative Suite. Cette nouvelle solution logicielle comprend une solution numérique complète...

à 16:15
L'International Signs and LED Exhibition (salon international des enseignes et des DEL, ISLE) de 2019, l'un des événements phares du secteur, se tiendra du 3 au 6 mars 2019 dans la zone B du complexe de la Foire de Canton de Guangzhou, en Chine. Il...

à 15:33
ISLE 2019 (International Signs and LED Exhibition -- Exposition internationale sur l'affichage et les DEL), l'un des événements phares de l'industrie, se tiendra du 3 au 6 mars 2019 dans la zone B du complexe de la Foire de Canton à Guangzhou, en...




Communiqué envoyé le 13 septembre 2018 à 09:52 et diffusé par :