Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Opinions - Investissement, Économie, Première Nation

Trans Mountain : une autre décision qui fera fuir les investisseurs



MONTRÉAL, le 30 août 2018 /CNW Telbec/ - La décision de la Cour d'appel fédérale de bloquer le projet d'expansion du pipeline Trans Mountain sous prétexte qu'Ottawa n'a pas adéquatement consulté la population autochtone montre encore une fois que le processus d'approbation de projets au Canada ne fonctionne pas et fait fuir les investissements chez nos concurrents.

«?Au Canada, faire approuver et mettre en oeuvre un projet d'infrastructure énergétique relève de l'exploit, même pour agrandir un pipeline qui existe déjà! C'est plus difficile qu'ailleurs d'aller de l'avant avec des projets importants, et c'est pour cette raison que les investissements fuient vers les États-Unis et d'autres pays?», souligne Germain Belzile, chercheur associé senior à l'IEDM.

Ce matin, la Cour fédérale a reproché à Ottawa de ne pas s'être acquitté de ses obligations constitutionnelles envers les Premières Nations et d'avoir négligé de se pencher suffisamment sur leurs préoccupations dans le cadre du projet de l'entreprise Kinder Morgan.

Rappelons que Kinder Morgan - dont les actionnaires ont approuvé ce matin la vente du projet Trans Mountain au gouvernement fédéral pour un montant de 4,5 milliards $ - avait pourtant bel et bien consulté les Premières Nations. De nombreuses communautés autochtones étaient même en faveur du projet, et l'entreprise avait reçu tous les permis et approbations nécessaires.

«?Le gouvernement devra maintenant engloutir 4,5 milliards d'argent des contribuables dans un projet qui ne peut même pas aller de l'avant.?», note Germain Belzile. «?Et encore une fois, les investisseurs reçoivent le même malheureux message : ?ne venez pas faire des affaires chez nous!" Non seulement le processus réglementaire est onéreux et très long, mais en plus les entreprises ne peuvent pas s'y fier, même lorsqu'il est achevé.?»

L'IEDM est un organisme de recherche et d'éducation indépendant, non partisan et sans but lucratif. Par ses études et ses conférences, l'IEDM alimente les débats sur les politiques publiques au Québec et partout au Canada en proposant des réformes créatrices de richesse et fondées sur des mécanismes de marché.

 

SOURCE Institut économique de Montréal


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 05:02
Un joint sous les palmiers cet hiver? L'idée est peut-être attrayante pour certains, mais c'est une mauvaise idée. En fait, traverser les frontières avec du pot est une excellente façon de se retrouver dans le pétrin. Par contre, n'exagérons rien....

à 05:00
CI Financial Corp. (« Financière CI ») et WealthBar Financial Services Inc. (« WealthBar ») ont annoncé aujourd'hui qu'elles ont conclu une entente en vertu de laquelle Financière CI fera l'acquisition d'une participation majoritaire de WealthBar,...

13 déc 2018
Hikvision, le principal fournisseur au monde de solutions et de produits innovants pour la sécurité, s'associe à Green River, un organisme non gouvernemental établi en Chine qui assure la promotion et l'organisation d'activités de protection de...

13 déc 2018
Hikvision, le premier fournisseur mondial de produits et de solutions de sécurité innovants, s'associe à Green River, une ONG basée en Chine qui encourage et organise des activités liées à la préservation de l'environnement, afin de protéger l'oie à...

13 déc 2018
Dragonfly Therapeutics, Inc. (« Dragonfly » ou la « Société ») annonce aujourd'hui avoir délivré une licence à Celgene Corporation et ses sociétés affiliées (« Celgene ») relative à deux candidats-médicaments d'immunothérapie TriNKETtm pour une...

13 déc 2018
Près d'un an après la mise en lock-out des 1 030 travailleurs de l'Aluminerie de Bécancour (ABI), la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) a profité de la tenue de son conseil général à Saint-Hyacinthe pour réitérer son appui aux syndiquées et...




Communiqué envoyé le 30 août 2018 à 17:13 et diffusé par :