Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Services aux petites entreprises, Politique environnementale, Plaidoyer (politique), CPG

La FCEI salue l'annonce d'une réflexion élargie sur le prochain régime québécois d'autorisation environnementale


MONTRÉAL, le 19 juill. 2018 /CNW Telbec/ - La FCEI accueille avec satisfaction la décision de la ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques de reporter l'entrée en vigueur des règlements nécessaires à l'application de la nouvelle Loi sur la qualité de l'environnement. « Lors de l'adoption de la loi, nous avons salué la volonté du gouvernement de simplifier le régime d'autorisation environnemental, notamment en modulant les exigences pour les entreprises en fonction du risque, un principe reconnu de réglementation intelligente. Cependant, à la lecture de la première version des règlements d'application de la loi, nous en sommes plutôt venus à la conclusion que l'objectif du gouvernement ne serait pas atteint sans une modification majeure des règlements », affirme Bruno Leblanc, directeur des affaires provinciales pour le Québec à la FCEI.

La FCEI rappelle que l'autorisation environnementale au Québec touche plusieurs entreprises et représente souvent des coûts importants en raison des diverses formalités administratives. « Il ne faut pas oublier qu'il y a aussi un enjeu de compétitivité de nos PME. Bien sûr, des règles sont nécessaires pour assurer la protection de l'environnement, mais il est aussi nécessaire que l'impact sur les entreprises soit minimisé. C'est d'ailleurs l'un des impératifs qui est au coeur du concept de développement durable. Le prochain régime d'autorisation sera probablement en application pour des décennies. Il est donc important qu'il soit simple et clair, et qu'il suscite l'adhésion de toutes les parties concernées. À notre avis, en poussant un peu plus loin l'analyse des règlements, la ministre prend une bonne décision, en cohérence avec l'importance du régime au sein de l'économie du Québec », ajoute M. Leblanc.

La FCEI salue également la volonté de la ministre de solliciter la contribution des intervenants qui seront touchés par ce régime à travers des tables de cocréation sectorielles. « C'est une sage décision, car la meilleure manière de ne pas commettre d'erreur est d'engager un dialogue avec les gens qui utiliseront le nouveau régime sur le terrain. D'ailleurs, nous offrons notre pleine collaboration à la ministre pour discuter des pistes d'optimisation envisageables pour les PME », conclut M. Leblanc.   

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l'entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 110?000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions. Visitez le fcei.ca pour plus d'informations.

 

SOURCE Fédération canadienne de l'entreprise indépendante


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
L'honorable Amarjeet Sohi, ministre des Ressources naturelles du Canada, sera l'hôte de la 10e édition de la réunion ministérielle sur l'énergie propre et de la 4e édition de la réunion ministérielle de Mission Innovation (CEM10/MI-4) à Vancouver, en...

25 mai 2019
Tous les citoyens desservis par le réseau d'aqueduc de Repentigny doivent faire bouillir l'eau au moins 1 minute avant de la consommer, et ce, jusqu'à nouvel ordre. Cette mesure préventive est nécessaire en raison d'une...

25 mai 2019
Kehua Hengsheng Co., Ltd (« Kehua » ou « la société »), l'un des principaux fournisseurs de solutions d'alimentation énergétique en Chine, a assisté à une hausse substantielle de la part de marché attribuable aux systèmes d'alimentation sans coupure...

25 mai 2019
La députée de Maurice-Richard et porte-parole de l'opposition officielle en matière d'environnement, de lutte contre les changements climatiques et d'agriculture, Marie Montpetit, propose l'instauration d'une voie rapide pour aider les entreprises...

25 mai 2019
Le député de Thunder Bay-Rainy River, Don Rusnak, au nom du ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Amarjeet Sohi, fera une annonce à propos d'une technologie propre pour le secteur forestier, à Thunder Bay. Un point de presse...

24 mai 2019
Le député de Thunder Bay-Rainy River, Don Rusnak, au nom du ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Amarjeet Sohi, fera une annonce à propos d'une technologie propre pour le secteur forestier, à Thunder Bay. Un point de presse...



Communiqué envoyé le 19 juillet 2018 à 15:58 et diffusé par :