Le Lézard
Classé dans : Transport, Exploitation pétrolière
Sujet : Nouveaux produits et services

/C O R R E C T I O N de la source -- Davie Shipbuilding/



Dans le communiqué Davie : Le premier constructeur naval nord-américain à livrer un traversier alimenté au GNL, diffusé le 13-Jul-2018 par Davie Shipbuilding sur le fil de presse CNW, la compagnie avise qu'une erreur s'est glissée dans la section Faits sur le NM Armand Imbeau II. " Un indicateur clé de la complexité : le système d'automatisation principal comprend plus de 12 000 entrées / sorties " aurait dû être " Un indicateur clé de la complexité : le système d'automatisation principal comprend plus de 6 800 entrées / sorties ". La copie complète et corrigée suit :

Davie : Le premier constructeur naval nord-américain à livrer un traversier alimenté au GNL

LÉVIS, QC, le 13 juill. 2018 /CNW Telbec/ - Le chantier maritime Davie a annoncé aujourd'hui la livraison du premier traversier alimenté au GNL (gaz naturel liquéfié) construit en Amérique du Nord. Ce traversier avant-gardiste peut être entièrement alimenté au GNL, le combustible fossile le plus propre connu à ce jour. La livraison de ce prototype a nécessité des années de travail de la part de Davie, des concepteurs et de la société de classification, qui ont dû développer de nouvelles règles de construction et d'exploitation tout au long de la construction afin de répondre à ce nouveau type de système de propulsion.

Réservoir de GNL (Groupe CNW/Chantier Davie Canada Inc.)

James Davies, président de Davie, a ajouté : « Il aurait été facile de construire un traversier conventionnel à moteur diesel, mais le Québec a plutôt décidé d'ouvrir la voie à l'établissement d'une nouvelle norme environnementale applicable à l'ensemble du continent. Nous avons hérité de ce projet lorsque nous avons acquis le chantier maritime en 2012. Le projet étant déjà à maturité, le client nous a fourni une spécification de plus de quatre cents pages et nous nous sommes immédiatement mis au travail. Chose certaine, nous n'aurions pas pu réussir sans l'appui du premier ministre Couillard et son gouvernement. La coopération et la détermination dont ils ont fait preuve ont su faire du Québec un chef de file dans l'industrie de la construction navale et ainsi le placer au premier rang en ce qui concerne les technologies marines vertes. Alors que très peu de ces nouveaux traversiers alimentés au GNL ont été construits en Europe, ceux-ci ont souvent été confrontés à des problèmes après leur mise en service. Nous sommes très fiers d'avoir livré un produit de la plus haute qualité et ayant passé tous les tests avec brio, sans compter que nous avons accompli ceci à un prix compétitif au niveau international. »

Alex Vicefield, PDG d'Inocea a expliqué : « L'emploi d'une technologie verte entièrement nouvelle par un client qui n'avait pas construit de nouveaux navires depuis des décennies a créé un défi unique pour ce projet. Ayant maintenant intégré la propulsion au GNL dans ce traversier de type brise-glace, nous allons maintenant considérer le GNL comme source d'alimentation pour d'autres types de brise-glaces, dont des navires opérant dans certains des écosystèmes les plus difficiles de la planète.

Pour les traversiers, nous voulons également explorer l'utilisation potentielle de systèmes de propulsion entièrement électriques. Au Québec, où nous bénéficions d'un surplus d'énergie hydroélectrique et considérant les récents progrès de la technologie « sans fil », ou la recharge par induction, cela serait très sensé. Être l'ambassadeur d'une nouvelle technologie sera toujours dispendieux, mais le potentiel de ces nouvelles technologies respectueuses de l'environnement est énorme. C'est ce qui va dynamiser l'avenir et nous voulons que Davie demeure au premier rang en la matière. »

Ron Pearson, vice-président de l'ingénierie pour Davie, a commenté : « De l'extérieur, ce navire ressemble à n'importe quel autre traversier. De l'intérieur, il est toutefois du même niveau de complexité qu'une navette spatiale. Ce traversier contient à son bord plus de systèmes et de processus d'automatisation qu'une plate-forme de forage en haute mer ou qu'un navire de guerre moderne. Il s'agit réellement d'une merveille technologique. La création d'un navire pouvant à la fois transporter des passagers de façon sécuritaire et utiliser des processus cryogéniques pour la gestion d'un carburant hautement volatil a posé un énorme défi. L'intégration de tous ces systèmes dans un espace aussi restreint a été encore plus difficile et nous sommes très fiers d'avoir réussi. »

Depuis 2014, Davie a livré trois grands navires, qui ont tous établi une nouvelle norme pour les industries dans lesquelles ils opéreront. En 2014, Davie a livré le NM Pride, un navire de construction sous-marin utilisé pour effectuer des travaux à plus de 3 000 mètres de profondeur. C'est le navire commercial le plus complexe jamais construit en Amérique du Nord. Plus tôt cette année, Davie a inauguré le NM Asterix, le plus gros navire militaire jamais livré en provenance d'un chantier maritime canadien.

Ayant fait leurs preuves à maintes reprises, Davie et ses milliers de constructeurs de navires qualifiés sont maintenant bien positionnés pour offrir une variété de programmes, en particulier pour les brise-glaces et les traversiers du Québec, du Canada et d'ailleurs dans le monde. 

Faits sur le NM Armand Imbeau II :

Faits sur le GNL :

 

Diagramme des systèmes pour le NM Armand Imbeau II, démontrant le niveau de complexité dans un espace limité et étroit. (Groupe CNW/Chantier Davie Canada Inc.)

Salle des machines (Groupe CNW/Chantier Davie Canada Inc.)

NM Armand-Imbeau II (Groupe CNW/Chantier Davie Canada Inc.)

SOURCE Chantier Davie Canada Inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:36
Devenue incontournable au fil des ans, la Journée Découverte inscrite dans le cadre du grand congrès annuel Québec Mines + Énergie 2018 s'annonce fort animée. Le dimanche 18 novembre, petits et grands sont conviés au Centre des congrès de Québec à...

à 13:11
L'Office national de l'énergie est prêt à lancer le processus d'audition de la preuve traditionnelle orale aux fins du réexamen du projet d'agrandissement du réseau Trans Mountain. L'Office a prévu des séances d'audition au cours des trois prochaines...

à 12:40
Notre gouvernement est déterminé à ce que la transition vers une économie à faibles émissions de carbone ne se réalise pas au détriment des travailleurs et des collectivités du centre-est de l'Alberta. L'honorable Amarjeet Sohi, ministre des...

à 12:27
Alimentation Couche-Tard inc. (« Couche-Tard » ou la « société »)   annoncera les résultats du deuxième trimestre de son exercice 2019 le mardi 27 novembre prochain, après la fermeture du marché TSX et des marchés alternatifs. Couche-Tard tiendra un...

à 10:14
Les représentants des médias sont invités à assister à la Journée Découverte de Québec Mines + Énergie 2018 prévue le dimanche 18 novembre au Centre des congrès de Québec. Il s'agira d'une belle occasion de témoigner des mille et un usages des...

15 nov 2018
Le Conseil provincial du Québec des métiers de la construction (International), plus important syndicat en construction en Amérique du Nord, tient à souligner l'importance qu'aura pour ses travailleurs le lancement du projet de construction d'une...




Communiqué envoyé le 13 juillet 2018 à 12:14 et diffusé par :