Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière
Sujets : Conseil d'administration, Divers

Alderon accueille Rolland G. Morier au sein de son conseil d'administration et annonce les résultats de l'AGA



MONTRÉAL, 22 juin 2018 (GLOBE NEWSWIRE) -- Alderon Iron Ore Corp. (TSX:IRON) (« Alderon » ou la « Société ») a annoncé la nomination de M. Rolland G. Morier comme nouveau membre du conseil d'administration de la Société lors de l'assemblée générale annuelle et extraordinaire des actionnaires qui a eu lieu jeudi le 21 juin 2018 à Montréal.

« Nous sommes très heureux de voir M. Morier se joindre au conseil d'administration d'Alderon et nous nous réjouissons d'oeuvrer de concert avec Rolland afin de consolider les partenariats existants et d'obtenir le financement de notre projet Kami», a déclaré le président et chef de la direction, Tayfun Eldem.

M. Morier est un dirigeant d'entreprise hautement respecté dans les secteurs de la gestion financière, de la stratégie d'affaires, des revendications territoriales autochtones et des relations gouvernementales du secteur minier. Il a une compréhension et une appréciation approfondies de notre projet, et il procure au conseil une vaste expérience en financement d'entreprise et en stratégie d'affaire dans le secteur du minerai de fer. Sa vision, ses connaissances et ses réussites sont autant de qualités qui sauront appuyer les ambitions d'Alderon à mesure que nous continuons de développer notre projet Kami », explique M. Eldem.

Le président du conseil d'Alderon, Mark Morabito, a souligné les réalisations professionnelles de M. Morier à titre de leader chevronné possédant une vaste expérience de travail avec les différentes parties prenantes à Terre-Neuve-et-Labrador et au Québec. En effet, M. Morier a joué un rôle de premier plan dans la mise en oeuvre de la stratégie d'affaires de la Compagnie Iron Ore du Canada (« IOC ») et du Chemin de fer QNS&L, une entente ayant largement contribué à positionner IOC comme l'un des principaux producteurs canadiens de minerai de fer. « Nous sommes convaincus que l'expérience de M. Morier apportera une aide précieuse au conseil d'administration et la haute direction d'Alderon au cours de cette étape de notre développement et qu'elle sera clé dans la capacité d'Alderon de continuer à atteindre des résultats extraordinaires. Nous sommes heureux de pouvoir compter sur ses conseils et sur son leadership dans le cadre de la mise en oeuvre de notre plan de financement et de nos initiatives stratégiques pour le projet Kami. »

Depuis 2015, M. Morier occupe le poste de président de Northern Strategies Inc., une société spécialisée dans les services conseils aux dirigeants d'entreprise en matière de gestion financière, de stratégie d'affaires et d'extraction minière, de même que des conseils financiers liés à la stratégie, au financement, à la planification, de même qu'à l'évaluation, à la mise en oeuvre et à la gouvernance des projets. Avant de se joindre à Northern Strategies, M. Morier a travaillé 20 ans au sein du groupe Rio Tinto où il a occupé plusieurs postes de haute direction au sein des filiales du groupe, notamment IOC et Rio Tinto Fer et Titane Inc. Chez IOC, M. Morier a occupé le poste de vice-président, Finances et stratégie, pendant huit ans en plus de siéger au conseil d'administration de la société. Il a par ailleurs été chef des finances et président du Comité d'approbation des projets d'immobilisation de la société, responsable de l'élaboration des stratégies pour les services d'infrastructures portuaires, ferroviaires et autres services aux tierces parties fournies par la société, de même que négociateur auprès du Gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador dans le cadre de divers projets. Avant de rejoindre les rangs d'IOC, M. Morier a oeuvré en tant que chef de finances de Rio Tinto Fer et Titane Inc. pendant trois ans.

M. Morier est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires de l'Université Concordia (Montréal) et d'un baccalauréat en commerce de l'Université McGill (Montréal).

Par ailleurs, Alderon rapporte que les candidats listés dans la circulaire d'information de la direction pour l'assemblée générale annuelle et extraordinaire des actionnaires de 2018 ont été élus administrateurs d'Alderon. Les résultats détaillés du vote pour l'élection des administrateurs à l'assemblée générale annuelle et extraordinaire tenue le 21 juin 2018 à Montréal, au Québec, sont présentés ci-dessous:

 Voix favorablesPourcentage de voix favorablesAbstentions Pourcentage d'abstentions
Mark J. Morabito 82,999,01699.69 254,663 0.31
Tayfun Eldem83,009,67999.71244,0000.29
David J. Porter 83,191,06299.9262,6170.08
Adrian Loader 83,197,06299.9356,6170.07
John Baker83,005,29699.70248,3830.30
Zhou Wei 82,996,44899.69257,2310.31
Dr. Andrew Furey 83,186,03199.9267,6480.08
Rolland G. Morier83,203,38299.9450,2970.06

Les actionnaires à l'assemblée générale annuelle et extraordinaire ont également approuvé la nomination des vérificateurs d'Alderon et l'émission de 833 333 actions ordinaires aux termes d'une convention de rémunération à base de titres.

À propos d'Alderon Iron Ore Corp.

Alderon est un chef de file canadien dans le développement du minerai de fer. Le projet Kami est la propriété d'Alderon (75 %) et du HBIS Group Co. Ltd. (25 %) (anciennement Hebei Iron & Steel Group Co. Ltd.) (« HBIS ») par le truchement de Kami Mine Limited Partnership. Il est situé dans la principale région canadienne d'extraction du minerai de fer, la fosse du Labrador, et entouré de deux importantes mines de minerai de fer en exploitation. Ses installations portuaires de manutention sont situées à Sept-Îles, le plus important port de transit du minerai de fer en Amérique du Nord. HBIS est le partenaire stratégique d'Alderon dans le développement du projet Kami et le deuxième producteur d'acier en importance de la Chine.

Pour en apprendre davantage sur Alderon, veuillez consulter notre site Web au www.alderonironore.com

ALDERON IRON ORE CORP.
Au nom du conseil d'administration
« Tayfun Eldem »
Administrateur et chef de la direction

Alderon fait partie du groupe de sociétés King & Bay. King & Bay est une banque d'investissement qui se spécialise dans l'identification, le financement, le développement et la gestion des occasions de croissance dans les secteurs des ressources, de l'aviation et de la technologie.

Mise en garde relative à l'information de nature prospective

Le présent communiqué de presse contient de « l'information de nature prospective » conformément aux stipulations de la Private Securities Litigation Reform Act des États-Unis et des lois canadiennes sur les valeurs mobilières concernant des événements anticipés susceptibles de se dérouler à l'avenir. L'information de nature prospective contenue dans ce communiqué de presse comprend, sans s'y limiter, des déclarations concernant (i) le processus de financement et les initiatives stratégiques liés au projet Kami (ii) la demande future de production du projet Kami et (iii) les prochaines étapes de la mise en oeuvre du Projet Kami.

Dans certains cas, il est possible de reconnaître l'information de nature prospective de par l'utilisation de divers termes ou expressions, notamment : « planifie », « prévoit », « ne prévoit pas », « est prévu », « budget », « prévu », « estimations », « prévisions », « a l'intention de », « anticipe », « n'anticipe pas » ou « croit », ou d'autres variations de ces termes et expressions; il est également probable que des termes ou des expressions comme « peuvent », « devraient », « pourraient », « il se peut », « seront prises », « se produiront » ou encore « seront atteints ou réalisés » à l'égard de mesures, d'événements, de résultats à venir ou d'autres attentes, croyances, plans, objectifs, suppositions, intentions ou déclarations quant à des événements ou à des rendements à venir soient utilisés. L'information de nature prospective contenue dans ce communiqué de presse se fonde sur certains facteurs et sur certaines hypothèses concernant, entre autres, l'obtention d'approbations du gouvernement et d'autres approbations, l'estimation des ressources minérales, la réalisation des estimations de ressources, le prix du minerai de fer et des autres métaux, le moment et le montant des futures dépenses en développement, l'estimation des besoins initiaux et subséquents d'investissement en immobilisations, l'estimation des coûts de la main-d'oeuvre et de l'exploitation, la disponibilité des matériaux et du financement nécessaires pour continuer à explorer et à développer le projet Kami à court et à long terme, le remboursement du billet garanti détenu par Liberty Metals & Mining Holdings LLC dû le 31 décembre 2018 (le « billet de Liberty »), le progrès des activités d'exploration et de développement, la capacité de la Société à accéder au quai multi-usager du Port de Sept-Îles, l'obtention des approbations réglementaires nécessaires, l'estimation des coûts d'assurance, ainsi que des suppositions concernant les fluctuations de devises et des taux de change, les risques environnementaux, les conflits ou revendications de titres de propriété et d'autres questions semblables. Même si la Société estime que ces hypothèses sont raisonnables compte tenu de l'information actuellement disponible, elles pourraient se révéler erronées.

L'information de nature prospective suppose des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui peuvent faire en sorte que les résultats, rendements ou réalisations réels de la Société soient substantiellement différents des résultats, rendements ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par cette information prospective. De tels facteurs comprennent des risques inhérents à l'exploration et au développement des gisements minéraux, y compris des risques relatifs à la modification des paramètres du projet, à mesure que les plans sont redéfinis, notamment : la possibilité que les activités minières ne commencent pas au projet Kami; les risques liés aux variations des ressources minérales, de la teneur ou des taux de récupération découlant des activités d'exploration et de développement en cours; les risques liés à l'accessibilité au transport ferroviaire, aux sources d'alimentation et aux installations portuaires; les risques liés aux variations du cours, de la demande et de l'approvisionnement mondial de minerai de fer et des produits connexes; les risques relatifs à l'augmentation du niveau de concurrence sur le marché pour le minerai de fer et les produits connexes et dans le secteur minier en général; les risques liés à la conjoncture mondiale et aux incertitudes inhérentes à l'estimation des ressources minérales; les risques liés à l'accès et à la disponibilité; les risques liés à la confiance dans le personnel clé; les risques opérationnels inhérents aux activités minières, y compris les risques d'accident, de conflit de travail, d'augmentation des coûts d'immobilisations et d'exploitation ainsi que les risques potentiels de retards ou d'augmentation des coûts au cours de la mise en valeur; les risques liés à la réglementation, notamment en matière d'obtention des permis ou des licences nécessaires; les risques liés au financement, à la capitalisation et aux liquidités, y compris le risque que le financement nécessaire aux activités d'exploration et de développement du projet Kami ne soit pas disponible selon des modalités satisfaisantes ou soit inexistant, le risque que le financement ne soit pas disponible pour rembourser le billet de Liberté; les risques liés aux litiges en matière de titres et de droits de propriété; les risques liés aux litiges avec les groupes autochtones; les risques d'une disponibilité insuffisante au quai multi-usager du Port de Sept-Îles ne permettant pas à la Société d'y accéder; les risques environnementaux; et les autres risques définis dans la section « Facteurs de risque » de la notice annuelle du dernier exercice financier de l'entreprise ou d'autres rapports ou documents déposés auprès d'organismes canadiens de réglementation des valeurs mobilières. Par conséquent, le lecteur ne doit pas se fier indûment à l'information de nature prospective. L'information de nature prospective est fournie en date de la publication du présent communiqué de presse. À l'exception de ce qui est des exigences des lois sur les valeurs mobilières en vigueur, la Société ne reconnaît aucune obligation de modifier ou de réviser publiquement l'information prospective.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

16 nov 2018
La Fiducie de capital BMO II (la « Fiducie »), une filiale de la Banque de Montréal , a annoncé aujourd'hui son intention de racheter le 31 décembre 2018 à la valeur nominale l'ensemble des billets de première catégorie de BMO - Série A (les...

16 nov 2018
Note : toutes les heures indiquées sont les heures locales   Itinéraire du samedi 17 novembre : Port Moresby (Papouasie-Nouvelle-Guinée) 12 h 10 Le premier ministre rencontrera le premier ministre de la Malaisie, Mahathir bin Mohamad. Salle...

16 nov 2018
Au cours de sa mission économique à Los Angeles, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a eu l'occasion de s'entretenir avec le maire de Los Angeles, Eric Garcetti. Lors de cette rencontre, les deux villes ont signé une entente de collaboration...

16 nov 2018
Reprise des négociations pour : Société : VOTI DETECTION INC. formerly 'Steamsand Capital Corp.' Symbole à la Bourse de croissance TSX : VOTI formerly 'SAND.P' Reprise (HE) : 9 h 30, November 19, 2018 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre...

16 nov 2018
Reprise des négociations pour : Société : PETROX RESOURCES CORP. Symbole à la Bourse de croissance TSX : PTC Reprise (HE) : 09 h 00  le 19 novembere 2018  L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à...

16 nov 2018
Les gouvernements du Canada et du Yukon ont inauguré aujourd'hui quatre nouvelles maisons jumelées accessibles à Carmacks. Situées au 104 et au 106 Tantalus Drive, ces habitations font partie du parc de logements de la Société d'habitation du Yukon...




Communiqué envoyé le 22 juin 2018 à 07:33 et diffusé par :