Le Lézard
Classé dans : Transport
Sujet : Nouveaux produits/services

Le CN investit 10 M$ dans l'infrastructure ferroviaire en Nouvelle-Écosse en 2018


HALIFAX, Nouvelle-Écosse, 22 juin 2018 (GLOBE NEWSWIRE) -- Le CN (TSX:CNR) (NYSE:CNI) a annoncé aujourd'hui qu'il prévoit investir 10 M$ en Nouvelle-Écosse en 2018 pour optimiser son réseau ferroviaire dans la province, contribuant ainsi à améliorer la sécurité et l'efficacité du service.

Ces investissements font partie du programme global de dépenses en immobilisations du CN en 2018 et seront axés sur le remplacement, la modernisation et l'entretien des éléments clés de l'infrastructure des voies. Les travaux d'immobilisations planifiés en Nouvelle-Écosse contribueront à la sécurité et à l'efficacité du réseau grâce à :

Michael Farkouh, vice-président Région de l'Est du CN, a déclaré : « Nous investissons davantage en Nouvelle-Écosse afin de renforcer la sécurité et la fluidité du réseau. Le CN reste engagé à investir pour aller plus loin afin de rehausser le service offert à nos clients dans la province et en Amérique du Nord, tout en continuant de renforcer nos infrastructures et d'appuyer notre engagement indéfectible envers la sécurité ferroviaire. »

Le réseau du CN en Nouvelle-Écosse relie les terminaux à conteneurs du port de Halifax aux marchés du centre du Canada et du Midwest américain et a accès à l'installation Autoport du CN, qui assure la manutention des véhicules pour leur distribution en Amérique du Nord et à Terre-Neuve.

« Je suis heureux de constater que le CN continue d'investir en Nouvelle-Écosse. Le transport ferroviaire fait partie intégrante de nombreuses industries de notre province. Un service sécuritaire, efficace et fiable est essentiel à la croissance de notre économie », a déclaré Darren Fisher, député de Dartmouth-Cole Harbour et président du caucus de la Nouvelle-Écosse.

« Le service ferroviaire fait partie intégrante du système de transport de la Nouvelle-Écosse, et ces investissements témoignent de l'engagement du CN à l'égard de ses activités dans notre province », a affirmé Lloyd Hines, ministre du Transport et du Renouvellement de l'infrastructure. « Les réseaux du CN sont toujours les bienvenus et soutiennent notre collectivité. »

Le CN investit pour aller plus loin

Le CN continue d'investir dans des infrastructures et du matériel favorisant les échanges commerciaux dans l'ensemble de son réseau. Plus tôt cette année, le CN a annoncé son intention de faire l'acquisition de 350 nouveaux wagons couverts afin de répondre à la demande des clients des secteurs des produits forestiers et des métaux; par ailleurs, il achètera 350 wagons pour produits forestiers afin de répondre à la demande croissante de transport des produits du bois. En mai, le CN a annoncé l'acquisition de 1 000 wagons-trémies à céréales de grande capacité et de nouvelle génération faits au Canada au cours des deux prochaines années pour renouveler le matériel usagé qui est nécessaire pour répondre au rendement accru des cultures annuelles. Ce mois-ci, le CN prend livraison de la première des 60 locomotives GE neuves qui devraient être mises en service en 2018. Le reste de la commande pluriannuelle de 200 locomotives devrait être mis en service en 2019 et en 2020.

Le CN a aussi annoncé un nouveau Programme de cadres stagiaires de deux ans, qui vise à offrir une solide expérience en exploitation à la prochaine génération de dirigeants du chemin de fer. Au cours du programme, les stagiaires apprendront comment le CN fonctionne et se familiariseront avec son programme d'affaires fondé sur l'excellence en matière d'exploitation et de service pour ses clients partout en Amérique du Nord. Les candidats qui réussiront le programme seront affectés à un poste de gestion permanent à temps plein correspondant à leur formation et à leur expérience. Les 50 premiers stagiaires du Canada et des États-Unis débuteront le programme en juillet 2018.

La Nouvelle-Écosse en chiffres :

Énoncés prospectifs

Certains renseignements contenus dans le présent communiqué constituent des « énoncés prospectifs » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et en vertu de la législation canadienne relative aux valeurs mobilières. De par leur caractère, les énoncés prospectifs impliquent des risques, des incertitudes et des hypothèses. La Compagnie prévient que ses hypothèses pourraient ne pas s'avérer et qu'en raison de la conjoncture économique, ces hypothèses, qui étaient raisonnables au moment où elles ont été formulées, comportent un degré plus élevé d'incertitude. Les énoncés prospectifs peuvent se reconnaître à l'emploi de termes comme « croit », « prévoit », « s'attend à », « présume», « perspective », « planifie », « vise » ou d'autres termes semblables.

Les énoncés prospectifs ne constituent pas des garanties de la performance future et impliquent des risques connus ou non, des incertitudes et d'autres éléments susceptibles de modifier, de façon importante, les résultats réels ou la performance réelle de la Compagnie par rapport aux perspectives ou aux résultats futurs ou à la performance future implicites dans ces énoncés. Par conséquent, il est conseillé aux lecteurs de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Les facteurs de risque importants qui pourraient influer sur les énoncés prospectifs comprennent, sans en exclure d'autres : les impacts de la conjoncture économique et commerciale en général; la concurrence dans le secteur; la variabilité des taux d'inflation, de change et d'intérêt; les variations de prix du carburant; les nouvelles dispositions législatives et (ou) réglementaires; la conformité aux lois et règlements sur l'environnement; les mesures prises par les organismes de réglementation; l'augmentation des charges relatives à l'entretien et à l'exploitation; les menaces à la sécurité; la dépendance à l'égard de la technologie et les risques de cybersécurité connexes; les restrictions au commerce ou les modifications aux ententes de commerce international; le transport de matières dangereuses; les différents événements qui pourraient perturber l'exploitation, y compris les événements naturels comme les intempéries, les sécheresses, les incendies, les inondations et les tremblements de terre; les changements climatiques; les négociations syndicales et les interruptions de travail; les réclamations liées à l'environnement; les incertitudes liées aux enquêtes, aux poursuites ou aux autres types de réclamations et de litiges; les risques et obligations résultant de déraillements; l'échéancier et la réalisation des programmes de dépenses en immobilisations; de même que les autres risques décrits de temps à autre de façon détaillée dans des rapports déposés par le CN auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis. On pourra trouver une description des principaux facteurs de risque dans la section « Rapport de gestion » des rapports annuels et intermédiaires du CN ainsi que dans la Notice annuelle et le formulaire 40-F déposés par la Compagnie auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis et qui sont accessibles sur le site Web du CN.

Les énoncés prospectifs sont fondés sur l'information disponible à la date où ils sont formulés. Le CN ne peut être tenu de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs pour tenir compte d'événements futurs ou de changements de situations ou de prévisions, à moins que ne l'exigent les lois applicables sur les valeurs mobilières. Si le CN décidait de mettre à jour un énoncé prospectif, il ne faudrait pas en conclure qu'il fera d'autres mises à jour relatives à cet énoncé, à des questions connexes ou à tout autre énoncé de nature prospective.

Véritable pilier de l'économie, le CN compte sur une équipe d'environ 25 000 cheminots qui transporte annuellement des marchandises d'une valeur de plus de 250 G$ CA pour un large éventail de secteurs, tels les ressources naturelles, les produits manufacturés et les biens de consommation, sur un réseau ferroviaire de quelque 20 000 milles de parcours couvrant le Canada et le centre des États-Unis. Le CN ? la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada et ses filiales ferroviaires actives ? dessert les villes et ports de Vancouver et Prince Rupert, en Colombie-Britannique, Montréal, Halifax, La Nouvelle-Orléans, et Mobile, en Alabama, ainsi que les régions métropolitaines de Toronto, Edmonton, Winnipeg, Calgary, Chicago, Memphis, Detroit, Duluth-Superior, au Minnesota et au Wisconsin, et Jackson, au Mississippi. Il a en outre des liaisons avec toutes les régions de l'Amérique du Nord. Pour de plus amples renseignements sur le CN, visitez le site Web de la Compagnie à l'adresse www.cn.ca.


Sources au CN :Investisseurs
MédiasPaul Butcher
Melissa TurgeonVice-président
Relations avec les médiasRelations avec les investisseurs
514 399-7356514 399-0052         
  
Collectivité 
Tiffany Edwards 
Chef d'équipe Affaires communautaires, Nouvelle-Écosse 
506 853-2720 

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 01:00
L'aéroport de Francfort (FRA) a accueilli plus de 6,7 millions de passagers, soit une augmentation de 1,3 % sur un an. En conséquence, les mouvements d'avions ont augmenté de 1,7 %, totalisant 46 713 décollages et atterrissages. Le total cumulé des...

12 oct 2019
Exo avise la clientèle de ses réseaux de trains, de transport régulier par autobus et de transport adapté que des horaires spéciaux seront en vigueur à l'occasion de l'Action de grâce, le lundi 14 octobre 2019. Nous invitons la clientèle à planifier...

11 oct 2019
17 h - Le ministère des Transports du Québec avise les usagers de la route des principales entraves sur le réseau supérieur de la région métropolitaine pour ce soir et la fin de semaine. Exceptionnellement, ces travaux peuvent être annulés ou...

11 oct 2019
La ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, invite les représentants des médias à un point de presse suivant une visite de chantier du Réseau express métropolitain sur...

11 oct 2019
Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) souhaite informer les automobilistes qu'il y aura des réductions de voie alternée sur le pont-jetée LaSalle aux fins de travaux de réparation durant les périodes suivantes : Le mardi 15 octobre, de...

11 oct 2019
La direction de la Société en commandite Stationnement de Montréal (la «?Société?») lance les installations de son parc de bornes de paiement du projet de modernisation et elles seront bientôt en service. «?Comme annoncé publiquement le 5 juin...



Communiqué envoyé le 22 juin 2018 à 05:03 et diffusé par :