Le Lézard
Sujets : Prix et Récompenses, MAT

Le Globe and Mail remporte le Prix d'excellence en journalisme Jackman de la FJC



TORONTO, le 14 juin 2018 /CNW/ - Le Globe and Mail est le lauréat de cette année du Prix d'excellence en journalisme Jackman de la FJC dans la catégorie des grands médias, présenté lors de la remise annuelle des Prix de la Fondation pour le journalisme canadien. Son enquête, intitulée « Unfounded » a révélé des failles systémiques dans la façon dont la police traite les plaintes pour agression sexuelle.

« Il s'agit d'un travail remarquable à tous points de vue : enquête globale, analyse des données, témoignages, entrevues d'experts, travail d'équipe, rédaction et conception », affirme Colette Brin, membre du jury et directrice du Centre d'études sur les médias de l'Université Laval. « C'est un texte majeur avec un impact considérable. »

Nommé en l'honneur d'Eric Jackman, fondateur de la FJC, ce prix annuel rend hommage à un organisme de presse dont le journalisme a apporté des changements profonds et positifs. La série du Globe a donné lieu à une refonte nationale des politiques, de la formation et des pratiques policières en matière de violence sexuelle, ainsi qu'à un examen de milliers d'affaires précédemment closes.

Pour son travail sur la série « Unfounded », Robyn Doolittle, journaliste au Globe and Mail, a également été récompensée par le Prix Landsberg, qui rend hommage à une couverture exceptionnelle sur les questions d'égalité des femmes. Le prix est présenté par la FJC en association avec la Fondation canadienne des femmes.

Dans la catégorie des petits médias, The Independent of Petrolia and Central Lambton a remporté le prix d'excellence en journalisme Jackman pour ses articles révélant que le chef de l'administration de la ville de Petrolia, dans le sud-ouest de l'Ontario, avait menti sur le fait qu'il était propriétaire de deux immeubles : un centre jeunesse et une installation d'entreposage, ce qui représentait un conflit d'intérêts.

Pour le nouveau prix FJC-Facebook Journalism Project pour la promotion de la culture de l'information, le lauréat est Radio-Canada pour son émission hebdomadaire Corde sensible, qui s'attaque à la désinformation et aux fausses nouvelles là où elles prolifèrent : sur les réseaux de médias sociaux. La courte vidéo de l'émission, intitulée Fausses nouvelles : suffit d'y croire, est adaptée pour Facebook et YouTube afin d'en assurer le partage.

Plus de 600 journalistes, cadres des médias et chefs d'entreprise de tout le pays ont assisté à la soirée de remise des prix de la FJC, présentée à guichet fermé au Fairmont Royal York de Toronto.

Parmi les autres lauréats de la soirée, notons :

Le Prix couronnement de carrière, précédemment annoncé, a été décerné à Peter Mansbridge, ancien présentateur de longue date de l'émission The National et correspondant en chef de l'émission CBC News, pour sa carrière exceptionnelle dans le domaine de la radiodiffusion.

Cette année, les journalistes du New York Times, Jodi Kantor et Megan Twohey, reçoivent le Prix hommage de la FJC, aux côtés de Ronan Farrow, du magazine The New Yorker, récipiendaire d'une Mention spéciale de la FJC, pour leurs articles qui ont remporté un Prix Pulitzer. Ces articles expliquaient en détail les allégations d'agression et de harcèlement sexuels contre le producteur hollywoodien Harvey Weinstein et ont ainsi contribué à la naissance d'un mouvement mondial dans les médias sociaux contre l'inconduite sexuelle.

Parmi les prestations de la soirée, notons une apparition surprise des membres du groupe Arkells qui ont présenté leur pièce « Whistleblower »; Sarah Harmer, la chanteuse-compositrice, lauréate d'un prix Juno, qui accompagnait le segment commémoratif; Emma Hunter et Miguel Rivas, les coprésentateurs et membres du groupe The Beaverton, qui ont présenté un sketch satirique; et Seán Cullen, comédien primé, qui a agi en tant qu'annonceur en direct.

Les Prix de la Fondation pour le journalisme canadien souhaitent remercier le CN, commanditaire présentateur, pour son généreux soutien, et les commanditaires Salesforce, Les brasseries Labatt du Canada, Thomson Reuters, Ivanhoé Cambridge, la Caisse de dépôt et placement du Québec, Shaw Communications, Google News Initiative, General Motors du Canada, Medtronic, Barrick Gold Corporation, Rogers, Accenture, CTV News, la Fondation Jackman, la Banque Scotia, le Facebook Journalism Project et Power Corporation du Canada. Des remerciements vont aussi aux commanditaires en nature The Globe and Mail, Postmedia Network, CISION, La Presse canadienne, les lignes aériennes Porter, Bespoke Audio Visual et Charton Hobbs.

#CJFawards

La Fondation pour le journalisme canadien
Fondée en 1990, la Fondation pour le journalisme canadien fait la promotion, souligne et encourage l'excellence en journalisme.  Elle administre un prestigieux programme annuel de prix et de bourses d'études qui comprend un gala de l'industrie où des chefs de file de l'information, des journalistes et des entreprises canadiennes se réunissent pour rendre hommage à des réalisations journalistiques exceptionnelles et à la qualité du journalisme professionnel.  Grâce à ses conférences J-Talks, une série de conférences publiques présentées chaque mois, la FJC facilite le dialogue entre les journalistes, les gens d'affaires, les universitaires et les étudiants sur le rôle des médias dans la société canadienne et les défis auxquels font face les médias à l'ère numérique. La FJC encourage également l'enseignement, la formation et la recherche dans le domaine du journalisme.

SOURCE La Fondation pour le journalisme canadien




Communiqué envoyé le 14 juin 2018 à 22:19 et diffusé par :