Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : CFG

Retourner aux études est maintenant plus abordable pour les Canadiens sans emploi grâce à Action Compétences



GATINEAU, QC, le 13 juin 2018 /CNW/ - L'innovation change notre manière de vivre et de travailler. Elle apporte aussi de nouveaux défis et de nouvelles possibilités pour les travailleurs canadiens. Lorsque plus de Canadiens peuvent se permettre de retourner à l'école pour perfectionner leurs compétences ou même poursuivre une nouvelle carrière, notre classe moyenne devient plus forte et plus solide. C'est pourquoi la ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'oeuvre et du Travail, l'honorable Patty Hajdu, a lancé aujourd'hui les nouvelles mesures plus souples de l'assurance?emploi, dans le cadre d'Action Compétences, un plan visant à donner aux apprenants adultes le soutien dont ils ont besoin pour décrocher et conserver un bon emploi.

Maintenant, les personnes admissibles à l'assurance-emploi après avoir passé plusieurs années sur le marché du travail peuvent faire une demande afin de conserver leurs prestations de l'assurance-emploi pendant qu'ils suivent un programme d'études ou de formation à temps plein dans un établissement approuvé, et ce, à partir du 5 août 2018. Cette mesure aidera les personnes qui se retrouvent sans emploi à s'adapter au marché du travail et à l'économie en constante évolution. Action Compétences leur donne le soutien dont ils ont besoin pour suivre des études et perfectionner leurs compétences, afin que leur prochain emploi soit un meilleur emploi.

Dans le cadre du projet pilote Action Compétences, doté de 275,8 millions de dollars sur trois ans, les étudiants qui sont admissibles aux bourses canadiennes pour étudiants à temps plein et qui ont terminé leurs études secondaires depuis au moins 10 ans recevront 1 600 dollars de plus par année scolaire (200 dollars par mois). On estime à 43 000 personnes le nombre de Canadiens ayant un revenu faible ou moyen qui bénéficieront du financement supplémentaire pour l'année scolaire 2018-2019. Pour la première fois, les Canadiens, travailleurs ou chômeurs, dont la situation d'emploi a considérablement changé au cours de la dernière année pourront soumettre leur revenu actuel pour déterminer leur admissibilité aux bourses canadiennes pour étudiants. Cela signifie qu'une personne qui connaît une importante baisse de salaire ne sera pas injustement et automatiquement privée de l'aide en raison de ses gains l'année précédente.

Action Compétences représente également un accès élargi aux bourses canadiennes pour les étudiants à temps partiel et pour les étudiants ayant des enfants à charge, afin d'éliminer encore plus de barrières financières à l'éducation postsecondaire. Ces mesures bénéficieront aux femmes canadiennes en particulier, qui s'efforcent souvent d'améliorer leurs perspectives de carrière tout en assumant leurs responsabilités familiales. Les femmes représentent près des deux tiers des bénéficiaires à temps partiel du Programme canadien de prêts aux étudiants. En outre, environ quatre étudiants sur cinq qui reçoivent la bourse d'études canadienne destinée aux étudiants ayant des enfants à charge sont des femmes.

Citations

«Je suis moi-même retournée aux études en tant qu'apprenante adulte, et je sais à quels défis peuvent faire face les apprenants adultes lorsqu'ils poursuivent des études postsecondaires -- non seulement en raison des coûts liés aux études ou à l'achat de manuels scolaires, mais aussi en raison des contraintes de temps et du fardeau financier liés au soutien de la famille. Aujourd'hui, notre gouvernement fait un pas de plus pour rendre l'éducation plus abordable et s'assurer que les Canadiens ont le soutien dont ils ont besoin, peu importent les circonstances. »
- L'honorable Patty Hajdu, ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'oeuvre et du Travail

«?Tous les Canadiens ont droit à une chance réelle de réussir. C'est pourquoi je suis si fier d'annoncer cette nouvelle mesure destinée aux travailleurs de longue date. Cette mesure leur permet de faire un retour aux études afin d'améliorer leurs compétences ou même de poursuivre une nouvelle carrière, ce qui est encore plus important dans l'économie d'aujourd'hui, qui est en évolution constante et axée sur l'innovation. Plus que jamais, nous devons continuer de donner aux Canadiens la possibilité d'acquérir les compétences dont ils ont besoin pour se démarquer au sein du marché du travail.?»
- L'honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

Les faits en bref

Liens connexes

Action Compétences
Suivre un programme de formation tout en recevant des prestations d'assurance-emploi
Améliorations apportées à l'assurance-emploi
Budget de 2017 : Bâtir une classe moyenne forte

Suivez-nous sur Twitter

Document d'information

Le 24 janvier 2018, le gouvernement du Canada a lancé la stratégie Action Compétences, un nouveau plan qui permettra aux apprenants adultes de compter sur le soutien dont ils ont besoin pour réussir sur le marché du travail.

Budget de 2017 : Action Compétences 

Le budget de 2017 prévoyait des mesures visant à bonifier l'aide financière aux étudiants et à utiliser de façon plus efficace les mesures d'assouplissement du régime d'assurance­emploi pour les travailleurs et les chômeurs canadiens qui souhaitent retourner aux études et perfectionner leurs compétences. Ensemble, ces initiatives constituent Action Compétences.

Mesures d'aide financière aux étudiants
Afin d'améliorer encore plus le soutien disponible pour les Canadiens, le gouvernement du Canada va investir 443 millions de dollars sur quatre ans. Action Compétences comprend plusieurs mesures annoncées dans le budget de 2017 qui seront offertes pour l'année scolaire 2018-2019, y compris un projet pilote doté de 275,8 millions de dollars sur trois ans.

Le projet pilote Action Compétences offre la possibilité d'un financement supplémentaire de 1?600 dollars en bourses par année scolaire (200 dollars par mois) aux Canadiens ayant un revenu faible ou moyen qui sont admissibles aux bourses canadiennes pour étudiants à temps plein et qui ont terminé leurs études secondaires depuis au moins 10 ans. Dans le cadre du projet pilote, il est également possible d'évaluer l'admissibilité à la Subvention canadienne pour étudiants en fonction du revenu actuel, plutôt que du revenu de l'an dernier, afin de tenir compte d'un changement important dans la situation financière.

Parmi les mesures de soutien supplémentaire figurent les suivantes :

Mesures liées à l'assurance-emploi
Les prestations régulières de l'assurance-emploi fournissent un soutien du revenu temporaire aux personnes admissibles qui ont perdu leur emploi sans en être responsables (par exemple, à la suite d'un manque de travail) et qui sont disponibles pour travailler et cherchent activement un travail, mais ne parviennent pas à trouver un emploi.

Conformément aux règles existantes, les prestataires d'assurance-emploi peuvent suivre un programme de formation autofinancé et recevoir des prestations d'assurance-emploi s'ils continuent à chercher un emploi et à être disponibles pour travailler. Ils peuvent aussi être aiguillés vers un programme de formation à temps plein par des autorités désignées (c'est-à-dire les provinces, les territoires ou des organisations autochtones) et continuer de toucher des prestations d'assurance-emploi. Ce programme de formation peut être autofinancé ou être payé par l'autorité désignée.

La nouvelle mesure permettra aux prestataires d'assurance-emploi admissibles qui ont perdu leur emploi après plusieurs années sur le marché du travail de demander à Service Canada l'autorisation de continuer de recevoir des prestations d'assurance-emploi lorsqu'ils suivent un cours ou un programme de formation à temps plein dans un établissement approuvé, à compter du 5 août 2018.

 

SOURCE Emploi et Développement social Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:20
Les élus de comité exécutif ont approuvé ce matin l'octroi d'un important contrat à la firme Eurovia Québec Grands Projets Inc. afin de reconstruire les infrastructures souterraines de la rue Sainte-Catherine Ouest, entre les rues Robert-Bourassa et...

à 13:10
Le 11 décembre 2018, une formation d'instruction de l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) a accepté l'entente de règlement, comprenant des sanctions, conclue entre le personnel de l'OCRCVM et Richard...

à 13:00
Le député de London-Centre-Nord, Peter Fragiskatos, au nom du ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Amarjeet Sohi, annoncera un financement pour les technologies propres au Flying J Travel Centre, à London. Un point de presse...

à 12:45
Reprise des négociations pour : Société : Amex Exploration Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : AMX Reprise (HE) : 13 h 15 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard d'un titre...

à 12:36
Fidelity Investments Canada s.r.i. (« Fidelity »), l'une des plus grandes sociétés de gestion de placements du Canada, a annoncé aujourd'hui que la classification du risque de deux fonds communs de placement Fidelity sera abaissée le 1er janvier...

à 12:04
Le président de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) remercie la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Mme Geneviève Guilbault, et la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Mme Andrée Laforest, pour...




Communiqué envoyé le 13 juin 2018 à 10:39 et diffusé par :