Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Économie, Entreprises conjointes

BDC et EDC s'associent pour offrir un nouveau financement de 50 millions de dollars aux entreprises technologiques canadiennes



MONTRÉAL, le 13 juin 2018 /CNW/ - Les entreprises technologiques ont maintenant accès à une nouvelle enveloppe de financement de 50 millions de dollars sur deux ans en vertu de l'entente de partenariat annoncée aujourd'hui entre la Banque de développement du Canada (BDC) et Exportation et développement Canada (EDC).

Logo : BDC (Groupe CNW/Banque de développement du Canada)

Conformément à ce partenariat, les entreprises technologiques qui font des affaires à l'étranger, ou qui prévoient d'en faire, peuvent demander un prêt de fonds de roulement jusqu'à concurrence de 1 million de dollars. BDC et EDC se recommanderont également des clients entre eux, une pratique permettant aux entrepreneurs en technologie de bénéficier d'un meilleur accès au financement et d'occasions de réseautage supplémentaires.

« Je suis ravi d'annoncer ce partenariat avec EDC, qui aidera davantage d'entrepreneurs canadiens innovants du secteur des technologies à faire croître et à transformer leurs entreprises, ainsi qu'à développer des marchés internationaux, déclare Pierre Dubreuil, vice-président exécutif, Financement à BDC. À titre de seule banque qui se consacre uniquement aux entrepreneurs, BDC est impatiente d'aider les entreprises technologiques prometteuses, qui ont parfois de la difficulté à obtenir du financement en raison de leur manque d'actifs corporels. Le réseau d'EDC peut paraître vraiment attrayant pour ces entreprises qui envisagent d'exporter, car leur technologie peut être déployée à l'échelle mondiale. »

« EDC est l'organisme canadien par excellence lorsqu'il est question d'aider les entreprises de toutes tailles à prendre de l'expansion à l'international, indique Mairead Lavery, première vice-présidente, Développement des affaires à EDC, et à ce titre, nous sommes à même de constater que les entreprises canadiennes peuvent rivaliser avec les meilleurs du monde. Celles du secteur canadien des technologies excellent, et nous en rencontrons de plus en plus, tous les jours, qui sont prêtes à devenir des chefs de file mondiaux dans ce secteur. Ce partenariat avec BDC vise à reconnaître ce potentiel et à offrir à ces entreprises les capitaux dont elles ont besoin pour croître et atteindre un niveau supérieur de réussite. »

« Le gouvernement du Canada est déterminé à aider les petites entreprises du secteur des technologies à prendre de l'expansion sur les marchés internationaux, ajoute la Leader du gouvernement à la Chambre des communes et ministre de la Petite Entreprise et du Tourisme, l'honorable Bardish Chagger. Des partenariats comme celui-ci aideront les entrepreneurs et les entreprises à forte croissance à faire des affaires à l'échelle internationale et à créer de bons emplois pour la classe moyenne canadienne. »

« Les entreprises canadiennes de technologie présentent un excellent bilan pour ce qui est de la recherche et de l'innovation à un stade précoce et elles possèdent maintenant de solides partenaires qui les aideront à prendre de l'expansion et à percer sur les marchés internationaux, a affirmé le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains. L'accès au capital et au soutien financier additionnel axé sur l'exportation offert par ce programme leur permettra de croître, de se tailler une place sur de nouveaux marchés mondiaux et d'atteindre leur plein potentiel. »

L'expertise de BDC dans le secteur technologique

BDC appuie le secteur technologique depuis longtemps. La Banque offre aux entrepreneurs en technologie des prêts à terme, du capital investissement et des conseils personnalisés à chaque étape de leur croissance.

En vertu de ce partenariat, BDC gérera la transaction de bout en bout, notamment les fonctions de diligence raisonnable, d'autorisation, de déboursement, de gestion des actifs, d'application des modalités du prêt et de gestion des risques particuliers. EDC agira à titre de participant et détiendra une participation dans chaque prêt de façon à assurer un partage des risques à parts égales entre les deux organisations. Pour être admissibles au financement, les entreprises doivent tirer au moins 50 % de leurs ventes de l'exportation ou avoir mis sur pied une stratégie commerciale d'exportation que le prêt viendra appuyer.

BDC a affecté une équipe au financement des entrepreneurs en technologie à l'échelle nationale et épaule actuellement plus de 2 100 entrepreneurs dans ce domaine. L'entente d'aujourd'hui, conjuguée aux produits de BDC conçus spécifiquement pour le secteur des technologies, donnera plus de moyens à cette équipe pour aider les entrepeneurs à faire croître leur entreprise, sans en diluer la propriété.

À propos de BDC
BDC est la seule banque qui se consacre uniquement aux entrepreneurs. Sa mission consiste à soutenir l'entrepreneuriat canadien, plus particulièrement les petites et moyennes entreprises. Comptant 118 centres d'affaires partout au pays, BDC propose des solutions de financement et des services-conseils aux entreprises de tous les secteurs d'activité. Sa division d'investissement, BDC Capital, offre des services de financement par capitaux propres et par capital de risque, ainsi que des solutions flexibles de capital de croissance et de transfert d'entreprise. BDC est aussi la première institution financière canadienne à obtenir la certification B Corp. Pour de plus amples renseignements, visitez bdc.ca.  

À propos d'EDC
À titre d'expert des risques internationaux, EDC procure savoir, solutions financières et solutions d'assurance aux entreprises canadiennes de toutes tailles pour les aider à percer, croître et réussir à l'étranger. EDC fournit également des solutions financières à des acheteurs étrangers en vue de faciliter et d'accroître leurs achats auprès d'entreprises canadiennes. Pour de plus amples renseignements, visitez www.edc.ca.  

 

Logo : EDC (Groupe CNW/Banque de développement du Canada)

SOURCE Banque de développement du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

19 nov 2018
L'Assemblée nationale déploie une importante campagne de sensibilisation pour prévenir des situations de harcèlement et d'incivilité à l'ouverture de la 42e législature. Son objectif est de sensibiliser le personnel administratif et politique de...

19 nov 2018
Le 12 novembre 2018, une formation d'instruction de l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) a accepté l'entente de règlement, comprenant des sanctions, conclue entre le personnel de l'OCRCVM et Raymond James...

19 nov 2018
Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) demande à Postes Canada de retourner à la table de négociation pour y conclure un règlement dès maintenant. « Nous n'accepterons pas l'arbitrage obligatoire pour régler nos différends...

19 nov 2018
Une formation d'instruction de l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) tiendra une audience en vue de déterminer si elle devrait accepter l'entente de règlement conclue entre le personnel de l'OCRCVM et Paul...

19 nov 2018
Le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire Lawrence MacAulay et le secrétaire parlementaire Jean-Claude Poissant parleront des initiatives que mène le gouvernement pour améliorer la santé mentale et le mieux-être dans le secteur agricole....

19 nov 2018
Le Québec et l'Ontario travaillent ensemble à soutenir la croissance économique et la création d'emplois, afin de rendre la vie plus abordable aux familles des deux provinces. Les premiers ministres du Québec et de l'Ontario, François Legault et Doug...




Communiqué envoyé le 13 juin 2018 à 07:00 et diffusé par :