Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Transport
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Politique commerciale, Plaidoyer (politique)

Le Syndicat des métiers de la construction du Canada défend les représailles tarifaires du gouvernement du Canada


OTTAWA, le 4 juin 2018 /CNW/ - Le Syndicat des métiers de la construction du Canada appuie pleinement la réponse du gouvernement du Canada à la récente décision du président américain Trump d'imposer des tarifs sur l'acier et l'aluminium aux entreprises canadiennes. « Nous appuyons sans équivoque le premier ministre Trudeau et son gouvernement pour avoir agi rapidement, un jour après la décision unilatérale du président Trump envers ses voisins du Nord », a déclaré Robert Blakely, Directeur des affaires canadiennes du Syndicat des métiers de la construction du Canada.

À minuit, la nuit de jeudi dernier, les États-Unis ont imposé un droit de douane de 25 p. 100 sur l'acier canadien, mexicain et de l'Union européenne et un droit de douane de 10 p. 100 sur l'aluminium. En représailles, le gouvernement du Canada impose 16,6 milliards de dollars en droits de rétorsion. « Il est regrettable que le gouvernement du Canada ait dû prendre de telles décisions, mais le président Trump n'a pas laissé le choix au Canada de finalement se contenter de dire que cela suffit », a déclaré M. Blakely.

SMCC trouve également difficile de comprendre comment le président Trump justifie sa décision d'imposer des tarifs en disant qu'il s'agit de sécurité nationale. « En tant qu'allié le plus proche des États-Unis et en tant que nation ayant servi aux côtés des États-Unis pendant plus d'un siècle, le prétexte que ces tarifs ont une base de « sécurité nationale » est une insulte à tous les Canadiens qui ont servi, et est mort dans ces guerres », poursuit Blakely.

Robert Blakely espère que le bon sens prévaudra alors que la majorité du Congrès et du Sénat apprécient la relation que partagent les États-Unis et le Canada. « Les États-Unis et le Canada ont une économie intégrée qui a très bien servi les Américains et les Canadiens au cours de notre histoire. Je suis convaincu que les élus vont faire pression sur leur président pour renverser cette décision malavisée qui détériore une relation enviée à travers le monde », conclut Blakely.

À propos de SMCC

Les métiers de la construction en Amérique du Nord coordonnent les activités et fournissent des ressources à 15 syndicats affiliés dans les secteurs de la construction, de l'entretien et de la fabrication. Au Canada, SMCC représente 500 000 travailleurs spécialisés.

 

SOURCE Département des métiers de la construction, FAT-COI


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:24
L'école de commerce HSBC de l'université de Pékin (Peking University HSBC Business School - PHBS), la Judge Business School de l'université de Cambridge (CJBS) et la Qianhai Shenzhen-Hong Kong Modern Service Industry Cooperation Zone of Shenzhen...

à 15:00
Le gouvernement du Québec devient propriétaire des ports de Rimouski, de Matane, de Gaspé et de Gros-Cacouna. Le gouvernement du Canada transférera officiellement ses installations portuaires au gouvernement du Québec le 30 mars. La gestion des...

à 12:45
«?16 jours! 16 jours que le personnel professionnel et technique travaille sans équipement sanitaire et sans matériel de protection, qu'il lance des SOS sur toutes les tribunes pour que les établissements appliquent les mesures de distanciation...

à 09:00
Dans le contexte de la COVID-19, ArcelorMittal annonce qu'elle s'est entendue avec le syndicat des Métallos en ce qui a trait à la poursuite de ses opérations réduites jusqu'au 13 avril prochain.  Compte tenu du rôle de l'entreprise dans le soutien...

28 mar 2020
Le gouvernement du Québec accommodera les travailleuses et les travailleurs du réseau de la santé qui souhaiteraient interrompre leur congé parental ou le reporter, afin de participer aux efforts dans le contexte d'urgence sanitaire. En effet, ils...

28 mar 2020
Le Mouvement Desjardins annonce qu'à compter du 30 mars 2020, le taux préférentiel canadien de la Fédération des caisses Desjardins du Québec passera de 2,95 % à 2,45 %. SOURCE Mouvement Desjardins



Communiqué envoyé le 4 juin 2018 à 10:26 et diffusé par :