Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Économie, Femme, CFG

Financement fédéral : plus de 650 000 $ en fonds neufs pour améliorer la sécurité économique des femmes à Québec


Les projets aideront à assurer un meilleur avenir aux femmes de Québec en supprimant des obstacles majeurs à la stabilité économique dans la région

QUÉBEC, le 18 mai 2018 /CNW/ - Le gouvernement s'est engagé à promouvoir l'égalité entre les sexes et à offrir plus de possibilités aux femmes dans toutes les sphères de la vie au Canada. Par nos investissements dans des projets qui améliorent la sécurité économique des femmes, nous contribuons à créer des conditions propices à leur réussite, de même qu'à celle de leur famille et de leur collectivité.

Les femmes continuent à être touchées de façon disproportionnée par l'insécurité économique. En 2015, au Canada, les femmes ont gagné seulement 87 cents pour chaque dollar gagné par les hommes. Elles sont également beaucoup plus susceptibles de travailler à temps partiel : en effet, elles comptent pour 76 % de la main-d'oeuvre à temps partiel. De plus, 25 % des femmes déclarent travailler à temps partiel en raison de leurs responsabilités parentales.

Au nom de l'honorable Maryam Monsef, ministre de la Condition féminine, l'honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social et député de Québec, a annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Canada financera deux projets qui amélioreront la sécurité économique des femmes à Québec.

La Corporation de développement économique communautaire de Québec recevra un financement de 325 972 $ pour son projet « L'entrepreneuriat au féminin », qui cherchera à aplanir les obstacles systémiques auxquels se butent les entrepreneures de Québec, comme le sexisme ou l'accès inégal aux investissements, aux débouchés commerciaux et aux réseaux d'affaires. Dans le cadre de ce projet, la Corporation travaillera avec trois organismes clés -- le service aux gens d'affaires de la Ville de Québec, le Fonds d'emprunt Québec et Entrepreneuriat Laval -- afin d'intégrer l'analyse comparative entre les sexes plus (ACS+) à leurs programmes et politiques, de manière à cerner, puis réduire les écarts qui existent entre les femmes et les hommes en matière d'entrepreneuriat.

Le Regroupement des groupes de femmes de la région de la Capitale-Nationale recevra un financement de 325 810 $ pour son projet « Agir pour les femmes éloignées ou exclues du marché du travail ». En collaboration avec des partenaires, le Regroupement procédera à une évaluation des besoins de diverses femmes exclues du marché du travail en raison de problèmes comme l'accès au logement et l'intégration au marché du travail dans la région de Québec-Portneuf-Charlevoix. Ce projet permettra de cerner les priorités et de recommander des solutions concrètes pour améliorer la sécurité économique des femmes dans la région.

En octobre 2017, Condition féminine Canada a invité des organismes à proposer des projets pour promouvoir la sécurité économique des femmes partout au Canada en s'attaquant à certaines causes fondamentales des inégalités, dont, notamment, les difficultés d'accès aux services de garde d'enfants, les iniquités salariales et l'écart salarial entre les femmes et les hommes. À la suite de l'appel de propositions intitulé Promouvoir la sécurité économique des femmes, une trentaine de projets ont été approuvés et recevront un financement totalisant 10 millions de dollars. Les projets approuvés dureront trois ans. Ce financement s'inscrit dans nos efforts continus pour renforcer l'autonomie économique des femmes et faire avancer l'égalité entre les sexes au Canada.

Citations

« Lorsque les femmes n'ont pas de bons emplois ou de revenus stables, nous en assumons toutes et tous les coûts comme les conséquences. Investir dans la classe moyenne et ceux et celles qui travaillent fort pour y accéder, c'est aussi investir dans la sécurité économique des femmes, pour qu'elles, leur famille et leur collectivité puissent prospérer. Notre gouvernement sait que nos investissements dans les femmes profitent à toute la population puisqu'ils renforcent l'ensemble de l'économie. D'où l'importance de ces projets, qui créeront des conditions propices à l'épanouissement professionnel et personnel des femmes. En finançant des organismes qui s'emploieront à éliminer les obstacles qui limitent le pouvoir d'action des femmes, nous faisons en sorte que l'ensemble des Canadiennes et Canadiens aient une chance réelle et équitable de réussir, indépendamment de leur sexe et de leur identité de genre. »

L'honorable Maryam Monsef, C.P., députée
Ministre de la Condition féminine

« Nous nous sommes fermement engagés à promouvoir l'égalité entre les sexes, et ces projets illustrent comment l'action communautaire peut mener à des changements importants pour les femmes au Canada. Ces nouveaux projets permettront d'éliminer les obstacles auxquels font face les femmes pour atteindre la stabilité économique, de créer un avenir plus prometteur pour les femmes, leur famille et la ville de Québec et de les aider à réaliser leur plein potentiel. »

L'honorable Jean-Yves Duclos, C.P., député
Ministre des Familles, des Enfants et du Développement social
Député de Québec

« Les structures de soutien aux entreprises comme la CDEC augmentent les chances de survie aux entreprises. S'agissant plus particulièrement de l'entrepreneuriat féminin, bien que les femmes soient celles qui entament le plus de démarches pour entreprendre, elles restent encore moins présentes dans la chaine entrepreneuriale que les hommes. Ces nouveaux fonds nous permettront d'aider à supprimer les obstacles auxquels les entrepreneures du Québec sont confrontées afin qu'elles puissent tirer parti des possibilités qui leur sont offertes et créer des entreprises dynamiques et florissantes. »

Rosie Belley, administratrice
Corporation de développement économique communautaire (CDÉC) de Québec

« Quand les structures et les institutions tiennent davantage compte des besoins et réalités des femmes éloignées et exclues du marché du travail, les chances d'améliorer leur sécurité économique s'en trouvent accrues. Grâce à ce financement, nous pourrons évaluer les besoins de ces femmes dans notre région et formuler des recommandations pour la mise en oeuvre de solutions concrètes qui permettent de s'attaquer aux obstacles existants, de l'accès au logement et à l'intégration à l'emploi. »

Nancy Beauseigle, directrice générale
Regroupement des groupes de femmes de la région de la Capitale-Nationale

Les faits en bref

Lien connexe

Suivez Condition féminine Canada :

 

Document d'information

Condition féminine Canada - Programme de promotion de la femme

Condition féminine Canada fait progresser l'égalité entre les sexes au Canada de plusieurs façons, notamment par le financement d'organismes admissibles au moyen de son Programme de promotion de la femme. Les projets sont sélectionnés au moyen d'appels de propositions portant sur des thèmes précis ou parmi l'arrivage continu de propositions, reçues en tout temps par le Programme.

Le Programme de promotion de la femme finance des projets d'une durée maximale de 36 mois qui s'attaquent aux obstacles systémiques à l'égalité des sexes dans trois domaines prioritaires, à savoir : l'élimination de la violence faite aux femmes et aux filles, l'amélioration de la sécurité économique des femmes et des filles, et l'accès des femmes et des filles aux postes de responsabilité et de décision.

Appels de propositions - Promouvoir la sécurité économique des femmes et Améliorer la sécurité et la prospérité économiques des femmes autochtones

Le 2 octobre 2017, l'honorable Maryam Monsef, ministre de la Condition féminine, a lancé deux appels de propositions. Le premier appel, intitulé Promouvoir la sécurité économique des femmes, invitait les organismes à présenter une demande de financement pour des projets favorisant la sécurité économique des femmes tout en contribuant à l'avancement de l'égalité entre les sexes au Canada. Le gouvernement versera un total de 10 millions de dollars pour la réalisation d'une trentaine de projets à la suite de cet appel, qui comporte deux thèmes.

Sous le premier thème, Aplanir les obstacles systémiques grâce au partenariat, le gouvernement finance les projets visant à éliminer les obstacles majeurs à la sécurité économique des femmes, notamment l'accès aux services de garde, l'écart salarial entre les femmes et les hommes ainsi que les iniquités salariales.

Le second thème, Mobiliser le secteur privé et augmenter ses investissements dans la cause des femmes, invite les organismes à établir des partenariats avec le secteur privé pour trouver des solutions novatrices qui aideront à promouvoir la sécurité économique des femmes.

Le second appel, Améliorer la sécurité et la prospérité économiques des femmes autochtones, invitait les organismes à encourager la collaboration entre les parties prenantes -- femmes, organismes et communautés autochtones, ainsi que le secteur privé -- pour favoriser la sécurité et la prospérité économiques des femmes autochtones au Canada. Les résultats de cet appel de proposition seront annoncés à une date ultérieure.

Projets financés

Fondée en 1994, la Corporation de développement économique communautaire de Québec est un organisme sans but lucratif situé à Québec qui offre des services aux entrepreneures de la région. La Corporation offre de la formation, des ateliers d'information, un soutien à la croissance des entreprises et des possibilités de réseautage entre pairs, ainsi qu'un accès à des ressources financières.

La Corporation recevra un financement de 325 972 $ pour son projet « Entrepreneuriat au féminin » visant à accroître la sécurité économique des femmes. Dans le cadre de ce projet de 36 mois, l'organisme collaborera avec des acteurs clés de la scène entrepreneuriale pour cerner les obstacles et les lacunes auxquels font face les entrepreneures de Québec, et ensuite y remédier. Pour ce faire, l'organisme élaborera un plan stratégique, y compris des recommandations et des pratiques exemplaires à l'appui des entrepreneures, et mettra en oeuvre des activités avec des partenaires stratégiques pour favoriser la diversité des entreprises régionales au moyen de l'analyse comparative entre les sexes plus (ACS+).

Créé en 1990, le Regroupement des groupes de femmes de la région de la Capitale-Nationale est un organisme-cadre qui représente 36 groupes de femmes, dont des refuges pour femmes, des centres pour femmes, des comités et des syndicats. Il mène diverses activités à l'appui des droits des femmes et des filles en collaboration avec un vaste réseau d'organismes de la grande région de Québec. L'une de ses grandes priorités est de mener des activités qui améliorent la sécurité économique des femmes.

Le Regroupement reçoit 325 810 $ pour son projet « Agir pour les femmes éloignées ou exclues du marché du travail ». Ce projet de 36 mois vise à mobiliser des partenaires pour les amener à tenir compte des besoins des femmes exclues du marché du travail en raison de problèmes comme l'accès au logement et l'intégration au marché du travail dans la région de Québec-Portneuf-Charlevoix. Un groupe diversifié de femmes participera à des discussions dans le cadre d'une évaluation des besoins qui s'appuiera sur les connaissances actuelles pour déterminer les priorités et recommander des solutions concrètes. Les multiples partenaires utiliseront leur expertise pour créer une trousse de défense des intérêts qui comprendra du matériel de formation et des recommandations pour des solutions durables. En accompagnant les institutions partenaires, le projet favorisera la mise en oeuvre de solutions qui reposent sur l'intersectionalité.

 

SOURCE Condition féminine Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 21:00
Technologies D-BOX Inc. , un chef de file mondial de l'industrie du divertissement immersif, a annoncé aujourd'hui les résultats de son exercice financier et son quatrième trimestre clos le 31 mars 2020. Tous les montants sont exprimés en dollars...

à 20:28
La Société financière IGM Inc. (IGM) a annoncé aujourd'hui ses résultats provisoires au titre des mises de fonds nettes totales dans les fonds d'investissement, qui s'établissent à 646 millions de dollars, tel qu'il est indiqué au Tableau 1. L'actif...

à 16:49
Reprise des négociations pour: Société : Micron Waste Technologies Inc. Symbole CSE : MWM (toutes les émissions) Reprise (HE) : 08 h 00 7/6/2020 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard...

à 16:30
Résultats* Pour la période terminée le 30 avril 2020, le produit des activités ordinaires de la société a diminué de 49 865 000 $, passant à 100 445 000 $, par rapport aux 150 310 000 $ inscrits pour la période correspondante de 2019, soit une...

à 16:22
Reprise des négociations pour : Société : PERIMETER MEDICAL IMAGING AI, INC. Symbole à la Bourse de croissance TSX : PINK Reprise (HE) : 09 h 30 le 6 juillet 2020 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les...

à 16:22
Reprise des négociations pour : Société : CR Capital Corp. Symbole à la Bourse de croissance TSX : CIT (toutes les émissions) Reprise (HE) :  08:00 7/6/2020 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations...



Communiqué envoyé le 18 mai 2018 à 13:30 et diffusé par :