Le Lézard
Classé dans : Les affaires

Une etude revele que la crise financiere n'a eu que peu d'impact sur l'information divulguee par les firmes canadiennes au sujet de la gestion des risques


VANCOUVER ET OTTAWA, le 23 janv. 2013 /CNW/ - Une étude réalisée par le Centre de recherche en comptabilité et en gouvernance CGA-Canada a révélé que la récente crise financière mondiale n'a eu que peu d'impact sur la divulgation d'information en matière de gestion des risques faite par les entreprises non financières canadiennes. Il apparaît, selon cette étude, qu'il aurait été très difficile pour les investisseurs de prévoir la chute des valeurs du marché entre 2007 et 2008 au simple examen des changements dans les risques auxquels étaient confrontées les entreprises non financières canadiennes pendant cette même période.

« Un changement de direction des vents financiers doit nécessairement avoir un effet sur la divulgation d'information sur la gestion des risques », affirme Daniel Zéghal, FCGA, directeur du Centre de recherche en comptabilité et en gouvernance CGA-Canada de l'École de gestion Telfer de l'Université d'Ottawa. « S'il n'y a aucun effet, il est très probable que l'analyse des risques ne soit pas suffisamment approfondie, ou encore que les stratégies de communication des risques utilisées par les entreprises soient inefficaces. Cette conclusion appelle à la vigilance et nous incite à porter une attention particulière à la qualité de l'information qui est divulguée sur la gestion des risques. »

Les professeurs Daniel Zéghal, FCGA, Michael Maingot, CA, FCA, CGA, et Tony Quon ont examiné l'effet de la crise financière sur cette information, en analysant le contenu des rapports annuels de 2007 et de 2008 produits par des sociétés non financières canadiennes inscrites à l'indice composé S&P/TSX. Quatorze types de risques ont été relevés et la divulgation d'information à leur sujet a été étudiée selon trois critères : le niveau d'exposition au risque, les conséquences des risques et la gestion des risques. Malgré les difficultés financières et économiques qui ont suivi la crise financière de 2008, le nombre total de communications sur les risques n'a augmenté que de 3,6 % de 2007 à 2008. Les changements concernant les niveaux de risques divulgués sont encore moindres. Seules les conséquences des risques économiques et des risques liés au crédit ont augmenté perceptiblement, mais ces hausses n'étaient tout de même que très faibles.

Il est primordial que les investisseurs et les autres utilisateurs externes d'information sur la gestion des risques d'entreprise disposent de renseignements et d'analyses fiables. On encourage les décideurs à porter une attention particulière à la qualité de l'information sur la gestion des risques qui est divulguée. 

L'étude a récemment été publiée dans la revue International Journal of Risk Assessment and Management, vol. 16, n(o) 4, 2012, p. 227 - 247.

Pour en savoir plus sur l'étude, consultez le site Web de CGA-Canada ou celui du Centre de recherche en comptabilité et en gouvernance CGA-Canada.



AU SUJET DE CGA-CANADA
L'Association des comptables généraux accrédités du Canada (CGA-Canada), fondée en 1908, fournit des services à 75 000 CGA et étudiants au Canada et dans près de 100 pays. Professionnels respectés dans les domaines de la comptabilité et de la gestion financière, les CGA travaillent en entreprise, dans le monde de la finance, dans le secteur public et en cabinet privé. CGA-Canada établit les exigences en matière d'accréditation et les normes professionnelles associées au titre de CGA, offre du perfectionnement professionnel, poursuit des activités de recherche et de défense des intérêts, et représente les CGA tant au pays que sur la scène internationale.

Visitez notre site Web : www.cga.org/canada-fr
Retrouvez-nous sur Facebook : www.facebook.com/cgacanada (en anglais)
Suivez-nous sur Twitter : www.twitter.com/cgacanada (en anglais)

AU SUJET DE L'ÉCOLE DE GESTION TELFER

Située au coeur d'Ottawa, l'École de gestion Telfer compte quelque 3 800 étudiantes et étudiants, 200 membres du personnel enseignant (temps plein et temps partiel) et 25 000 anciennes et anciens. Son agrément par les trois organismes internationaux les plus exigeants (l'AACSB, EQUIS et l'AMBA) lui permet de figurer dans la tranche supérieure de 1 % des écoles de commerce du monde.

Visitez notre site Web : www.telfer.uOttawa.ca
Retrouvez-nous sur Facebook : www.facebook.com/telfer.uOttawa
Suivez-nous sur Twitter : www.twitter.com/telfer_uOttawa

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:51
Le comité de discipline de la Chambre de la sécurité financière (CSF) a ordonné la radiation temporaire de M. Alain Rondeau (certificat no 129409 / BDNI 1601521) pour une durée d'un (1) mois.   M. Rondeau a plaidé coupable aux trois chefs...

à 14:39
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Northern Lights Resources Corp. Symbole CSE : NLR Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension (HE) : 14 h 28 L'OCRCVM peut prendre la décision...

à 14:10
Tous les Canadiens méritent un chez-soi sûr et abordable. C'est pourquoi, en 2017, le gouvernement du Canada a créé la toute première Stratégie nationale sur le logement du Canada. Ce programme historique de 55 milliards de dollars a comme objectif...

à 14:07
Le gouvernement du Canada s'est engagé à fournir à la Marine royale canadienne l'équipement dont elle a besoin pour accomplir son travail important, tout en stimulant l'emploi et le développement économique à l'échelle du pays. À la suite d'un...

à 14:00
Les employés locaux de Whistler auront bientôt accès à un nouvel ensemble de 24 logements locatifs abordables grâce à l'initiative Financement de la construction de logements locatifs (iFCLL) et au Fonds d'innovation pour le logement abordable de la...

à 13:41
Reprise des négociations pour : Société : Radisson Mining Resources Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : RDS (toutes les émissions) Reprise (HE) : 14 h 00 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les...



Communiqué envoyé le 23 janvier 2013 à 08:10 et diffusé par :