Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Ententes financières, Politique intérieure, Plaidoyer (politique)

Politique bioalimentaire du Québec 2018-2025 - Un important soutien aux entreprises bioalimentaires québécoises, souligne la FCCQ


MONTRÉAL, le 6 avril 2018 /CNW Telbec/ -  Les investissements totaux de 5 milliards $ sur cinq ans, annoncés dans le cadre du dévoilement de la Politique bioalimentaire du Québec 2018-2025 déposée aujourd'hui, démontrent l'importance des secteurs de l'agriculture, de la transformation alimentaire, de la distribution et des pêcheries québécois, tant du point de vue économique et social que pour le développement de toutes les régions, soutient la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).

« Les investissements et mesures annoncés permettront aux entreprises bioalimentaires d'investir et d'innover davantage pour augmenter leur croissance, en plus de conquérir les marchés étrangers. Il s'agit d'éléments essentiels pour assurer la vitalité de ce secteur qui contribue activement au développement économique du Québec », souligne le président-directeur général de la FCCQ, Stéphane Forget.

La politique comprend notamment des mesures pour l'analyse de la productivité des entreprises et celle de leurs travailleurs, ainsi que des outils pour l'améliorer. Entre autres, l'introduction de technologies innovantes, dont l'automatisation et la robotisation, permettent aussi de faire face à la pénurie de main-d'oeuvre. Ceci répond à certaines des recommandations de la FCCQ, énoncées lors des consultations et du sommet de novembre 2017, soit de stimuler l'investissement privé, la productivité et l'innovation. La FCCQ rappelle ici l'importance de favoriser temporairement l'amortissement accéléré des dépenses en capital pour les entreprises qui veulent accroître leur compétitivité.

La FCCQ avait de plus recommandé de répondre aux attentes des consommateurs, qui souhaitent voir davantage de produits biologiques et d'aliments québécois sur les tablettes. « Parce que les entreprises et producteurs du Québec oeuvrent dans un contexte où les normes sont strictes et leurs pratiques respectueuses de la santé des consommateurs, la promotion des aliments québécois et des produits biologiques a un double avantage, tant sur l'économie que sur la santé des Québécois qui pourront à ce moment réaliser l'ampleur de l'offre des producteurs d'ici », ajoute Stéphane Forget.

Importance de la gestion de l'offre
Par ailleurs, la FCCQ est satisfaite de constater que la politique réaffirme l'importance de la gestion de l'offre, entre autres, par la promotion des intérêts québécois dans le contexte des ententes internationales. La FCCQ croit de plus que l'augmentation des exportations, ciblant 6 milliards $ supplémentaires, sera facilitée par la volonté d'améliorer le soutien aux entreprises bioalimentaires exportatrices. Enfin, le transfert des entreprises étant un enjeu important pour la FCCQ, elle salue l'objectif de la politique d'accompagner la relève entrepreneuriale dans l'acquisition d'entreprises bioalimentaires.

Rappelons que le secteur bioalimentaire génère 7 % du produit intérieur brut québécois, soit
22 milliards $ et que 400 000 emplois directs y sont liés. « Les investissements et mesures annoncés dans la Politique se doivent d'être mis en oeuvre rapidement et que tous les acteurs, qu'ils soient politiques, économiques ou du secteur bioalimentaire, s'y rallient afin que celle-ci apporte les effets escomptés », conclut Stéphane Forget.

À propos de la FCCQ 
Grâce à son vaste réseau de près de 140 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 50 000 entreprises exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l'économie et sur l'ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d'affaires et d'entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu'ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d'affaires innovant et concurrentiel.

 

SOURCE Fédération des Chambres de commerce du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 20:20
Veuillez noter que toutes les heures indiquées sont locales. Madrid (Espagne) Rencontres privées 8 h 55        Le premier ministre participera à l'arrivée officielle au Sommet de l'OTAN. Note à l'intention des médias : Prise d'images pool et...

à 19:57
Les actionnaires d'Intertape Polymer Group Inc. ont accepté les modalités d'un plan d'arrangement se traduisant par l'acquisition par Clearlake Capital Group, L.P. Chaque action d'Intertape Polymer Group se verra attribuer une contrepartie en...

à 18:37
Emploi et Développement social Canada Aujourd'hui, le ministre du Travail, Seamus O'Regan Jr., a tenu une rencontre virtuelle avec les ministres provinciaux et territoriaux du Travail afin de discuter de priorités touchant les lieux de travail...

à 17:42
Bénéfice net atteignant 477,7 millions $, ou 0,46 $ par action sur une base diluée pour le quatrième trimestre de l'exercice 2022, comparativement à 563,9 millions $, ou 0,52 $ par action sur une base diluée, pour le quatrième trimestre de l'exercice...

à 17:14
L'IFRS Foundation annonce aujourd'hui une série d'actions qui soutiennent l'établissement du Conseil des normes internationales d'information sur la durabilité (International Sustainability Standards Board - ISSB) au sein de l'écosystème canadien...

à 16:31
À l'aube de la saison touristique, Revenu Québec invite les citoyens qui désirent offrir de l'hébergement de courte durée durant la période estivale à prendre connaissance des obligations légales et fiscales à respecter. En plus de devoir...



Communiqué envoyé le 6 avril 2018 à 12:31 et diffusé par :