Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie
Sujet : Expansion d'entreprise

Xpress Money vise le marché en pleine évolution des transferts de fonds en Afrique



DUBAÏ, ÉAU, March 5, 2018 /PRNewswire/ --

S'appuyant sur des partenariats avec de grandes banques panafricaines et d'autres collaborations avancées en préparation,l'entreprise mondiale de transferts de fonds s'attend à un bouleversement du secteur en Afrique dans les trois années à venir.  

S'étant donné un objectif de croissance en Afrique, en termes de présence et de part de marché, Xpress Money, l'un des services de transferts de fonds les plus fiables du monde, a initié des plans d'expansion ambitieux sur le marché africain. La marque s'attend à ce que le corridor africain se développe de façon phénoménale au cours des trois prochaines années, en raison des tendances récentes de migrations et d'adoption de la technologie dans plusieurs pays africains. Xpress Money a pour objectif de doubler la taille de son réseau en Afrique en établissant des partenariats avec de grandes banques panafricaines.

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20151023/279887LOGO )

Divers pays africains comptent sur les transferts de fonds pour maintenir leur PIB. En fait, les transferts de fonds sont la deuxième source de capitaux étrangers après les investissements directs étrangers. Afin de faciliter les transferts de fonds, l'Afrique a toujours été à l'avant-garde de solutions de paiements innovantes, et l'un des tout premiers utilisateurs des portefeuilles mobiles. Par le passé, Xpress Money s'est associée aux plus grands fournisseurs de portefeuilles mobiles de la région afin d'offrir des services pratiques à ses clients. Actuellement, la marque propose des transferts de fonds entre portefeuilles mobiles dans 5 pays d'Afrique et prévoit d'élargir ses services à 5 autres pays au cours du deuxième trimestre. Grâce à sa récente association avec TerraPay et Huawei, Xpress Money a le potentiel de devenir accessible par plus de 100 millions de personnes sur le continent.  

Évoquant l'accent mis par l'entreprise sur le continent africain, Sudhesh Giriyan, directeur général administratif chez Xpress Money, a déclaré : « L'Afrique est un marché intéressant pour le secteur des transferts de fonds depuis le tout début. Alors que nous sommes témoins d'une croissance régulière des transferts de fonds dans la région, les coûts des transferts demeurent élevés par rapport au reste du monde. Tandis que le coût moyen d'un transfert de fonds vers l'Afrique subsaharienne représente 9,27 % du montant d'un virement, grâce à ses partenariats clés dans la région, Xpress Money réduit ce coût moyen à 4 %. Ce qui est encore plus fascinant sur le marché africain est l'impact de la technologie. Nous voyons maintenant des pays comme le Nigeria ouvrir leurs portes à la technologie des chaînes de blocs (blockchain), afin d'améliorer les divers aspects de la gouvernance et des activités commerciales, y compris les transferts de fonds. L'adoption de la technologie va très certainement apporter une toute nouvelle ère d'inclusion de populations précédemment inaccessibles. Les années qui viennent vont être intéressantes. »


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:30
Mila - Institut québécois d'intelligence artificielle et la Caisse de dépôt et placement du Québec (la Caisse) annoncent la mise en place d'un partenariat stratégique en vue d'appuyer et d'accélérer le développement de l'intelligence artificielle...

à 06:59
De nombreuses équipes dans le domaine des technologies connaîtront une croissance au cours du premier semestre...

à 05:58
SKEMA Business School lance un laboratoire de recherche mondial en intelligence augmentée : le SKEMA AI Global Lab.   Mobilisant un budget initial de plus de 3 millions d'euros, l'objectif de SKEMA Business School est de faire de ce laboratoire...

à 05:30
Le nouveau SUV est équipé d'un assistant détectant la présence de cyclistes, qui sont impliqués dans 8 % de tous les accidents de la route en Europe     La voiture avertit le conducteur avec un signal d'alarme visuel et sonore, voire même freine...

à 05:00
Une équipe d'experts en sciences des matériaux de NUST MISiS a, en collaboration avec une équipe de chimistes de l'université technologique russe MIREA, réussi à combiner une molécule photosensibilisatrice (un convertisseur capable de...

12 déc 2018
Sasken se classe parmi les 24 prestataires de services à l'occasion de sa toute première année de participation  Sasken Technologies Ltd., (BSE : 532663) (NSE : SASKEN) (précédemment connue sous le nom de Sasken Communication Technologies Ltd.),...




Communiqué envoyé le 5 mars 2018 à 15:58 et diffusé par :