Le Lézard
Sujets : Femme, Avis de décès

La rue des Femmes est en deuil


MONTRÉAL, le 5 mars 2018 /CNW Telbec/ - C'est avec une grande tristesse que nous avons appris, samedi dernier, le décès de Madame Jacqueline Desmarais, grande mécène de La rue des Femmes. Cette incroyable Dame, une infirmière de profession, a toujours été sensibilisée par la situation précaire et les dangers que rencontrent les femmes en état d'itinérance. Madame Desmarais avait d'ailleurs accepté de donner son nom à la troisième maison d'hébergement d'urgence pour les femmes à Montréal. Ainsi, depuis 2015, la « Maison Jacqueline » rend hommage à une femme d'exception dont la générosité et l'empathie resteront toujours dans les coeurs des personnes touchées par la cause.

« La première fois que j'ai eu le grand honneur de rencontrer Madame Jacqueline Desmarais, c'était en juin 2012, à la cérémonie de la remise de l'Ordre national du Québec. À cette époque, La rue des Femmes bénéficiait déjà du soutien de la famille Desmarais », raconte Mme Léonie Couture, fondatrice de La rue des Femmes et Membre de l'Ordre du Canada. « Nous avons été présentées l'une à l'autre. Immédiatement, elle me prit par la main et m'amena vers son mari, Monsieur Paul Desmarais. J'étais tellement intimidée, mais en même temps tout était tellement simple. C'était comme si je faisais partie de la famille. »

Femme d'une grande simplicité, d'une grande curiosité et d'une grande ouverture à comprendre ce qui amène ces femmes dans un état d'itinérance, Madame Desmarais a toujours démontré son désir de connaître le chemin à suivre pour qu'elles retrouvent leur santé relationnelle, de façon durable.

« Par mon travail, j'ai l'insigne honneur de connaître, dans toute sa profondeur, ce qu'est le coeur, avec sa force, son amour et sa générosité, ainsi que son importance absolue pour la vie et le bonheur. Madame Jacqueline Desmarais nous aura marqués parce qu'elle est de ces personnes profondément humaines, qui, par leur grandeur d'âme, nous permettent d'accéder à un tel privilège. Je garde le souvenir d'une femme rafraîchissante, rajeunissante, toute de sourires, de lumière, de larmes de joie et de bienveillance », conclut Mme Couture

La rue des Femmes offre ses plus sincères condoléances à la famille de Madame Jacqueline Desmarais.

 

SOURCE La rue des Femmes



Communiqué envoyé le 5 mars 2018 à 15:09 et diffusé par :