Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Femme, Animaux et animaux de compagnie

Pour la première fois, il y a 50 ans, trois Québécoises avaient le droit de pratiquer la médecine vétérinaire!


LAVAL, QC, le 5 mars 2018 /CNW Telbec/ - En juin prochain, pour la première fois depuis sa création en 1886, la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal à Saint-Hyacinthe, la seule faculté francophone en Amérique, sera dirigée par une femme, la doyenne Dre Christine Théorêt. Exactement 50 ans après l'attribution, en 1968, des tout premiers diplômes1 de médecine vétérinaire jamais remis à des Québécoises, les Dres Anne Bousquet, Diane Gravel et Louise Laliberté.

Les femmes du Québec ont vraiment dû s'armer de patience avant de pouvoir soigner des animaux; le premier diplôme de vétérinaire ayant été décerné en 1868 par le Montreal Veterinary School.  Des décennies de retard sur les femmes de nombreux autres pays et l'un des derniers endroits au monde à  leur ouvrir les portes de cette profession.

Heureusement, grâce à l'exemple laissé par ces trois pionnières, le Québec a connu, dans les années 70 et 80, une déferlante d'inscriptions féminines.

En 50 ans, le Québec a ainsi comblé son retard en devenant l'endroit sur la planète où les femmes médecins vétérinaires sont les mieux représentées. Cette année, elles constitueront environ 64 % de tous les médecins vétérinaires au Québec.

Une tendance qui n'est pas à la veille de se terminer, car en incluant les finissants de cette année, le nombre total de femmes formées par la Faculté de médecine vétérinaire de Saint-Hyacinthe depuis sa fondation en 1886, rejoindra pratiquement celui des hommes, soit tout près de 2 100. L'année prochaine, il y aura plus de femmes que d'hommes vétérinaires avec un diplôme de cette vénérable institution.

Au Québec, les femmes vétérinaires ont progressé à vitesse grand V, brisant efficacement tous les plafonds de verre de cette noble et belle profession.

Nous sommes fiers d'affirmer que nulle part ailleurs dans le monde, la profession vétérinaire ne se conjugue autant au féminin!

Leur passion, leur dévotion et leur empathie alliées à leurs connaissances, leur minutie et leur détermination ont façonné à tout jamais une nouvelle approche des soins aux animaux.

1. Les trois premières diplômées au Québec furent Julia Malin (1965) d'origine russe, Suzanne Collamati (1967),  américaine et Françoise Hébrard (1968) française.

 

SOURCE Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 21:29
Carrier Global Corporation a fait ses débuts aujourd'hui en tant que société indépendante cotée en bourse après avoir finalisé sa séparation d'avec United Technologies. Les actions de Carrier, un chef de file international dans la création de...

à 20:57
La direction d'Olymel déplore les propos mensongers et irresponsables qu'une personne anonyme a fait circuler sur les réseaux sociaux le vendredi 3 avril à l'effet que des produits provenant de son établissement de transformation de porc de...

à 19:39
Medicom est l'un des principaux fabricants mondiaux d'équipements de protection individuelle de qualité médicale, notamment de masques chirurgicaux et respiratoires. Basée à Montréal, l'entreprise a des bureaux dans le monde entier et des sites de...

à 19:24
Les citoyens et les organisations sont tous motivés et inspirés à participer à ce qui est devenu un véritable effort mondial contre la COVID-19, et l'industrie biopharmaceutique ne fait pas exception. En tant qu'entreprise qui se consacre à sauver et...

à 19:01
RBC a annoncé aujourd'hui qu'elle réduirait de 50 % les charges d'intérêts sur carte de crédit pour ses clients qui ont demandé le report du paiement minimum de leur carte de crédit. À l'issue d'un examen financier réalisé par un conseiller RBC, les...

à 18:51
Le COVID-19 est aujourd'hui un défi humanitaire mondial qui affecte tous les aspects de nos vies, de notre santé à l'économie, en passant par nos modes de fonctionnement en tant que société au sens large. Et seules la collaboration et l'ingéniosité...



Communiqué envoyé le 5 mars 2018 à 12:03 et diffusé par :