Le Lézard
Sujet : Religion

« Tout comme nous avons bâti nos civilisations ensemble, nous devons bâtir notre avenir ensemble » : des leaders religieux musulmans et chrétiens réunis à Vienne lancent la première plateforme de coopération et de dialogue interreligieuse du monde arabe


VIENNE, February 26, 2018 /PRNewswire/ --

Vingt-trois des plus hautes autorités religieuses d'institutions musulmanes et chrétiennes de la région arabe se sont engagées aujourd'hui à joindre leurs efforts pour reconstruire et protéger leurs communautés des effets de la rhétorique et des actions extrémistes violentes.

     (Photo: https://mma.prnewswire.com/media/645584/International_Dialogue_Centre.jpg )

Dans une initiative historique, ils ont lancé la première plateforme interreligieuse visant à représenter les droits et l'inclusion de toutes les communautés du monde arabe pour combattre les idéologies qui exploitent l'anxiété et fomentent la haine et le sectarisme, et relever ensemble les plus grands défis auxquels font face leurs communautés.

La plateforme de dialogue est l'initiative pionnière de l'International Dialogue Centre (KAICIID) qui est basé à Vienne.

Lors du lancement de la plateforme, le secrétaire général de KAICIID Faisal Bin Muaammar a déclaré aujourd'hui : « Pendant trop longtemps, nous avons permis à la religion d'être discréditée et de servir de justification pour causer de la douleur et de la souffrance. Avec le lancement de cette plateforme, les leaders des communautés religieuses disent « ça suffit » à cette manipulation et à cet abus. Il y a eu assez de paroles et pas assez d'action. Par le biais de cette plateforme, nous allons donner un exemple visible et tangible de coopération interreligieuse. Les gens doivent réaliser qu'en travaillant ensemble, les communautés religieuses sont bien plus fortes que tous les extrémistes, et que la coopération apporte des avantages concrets à tous. »

Les membres de la plateforme oeuvreront pour promouvoir la cohésion sociale et la citoyenneté commune de leurs communautés. Certaines des activités prévues par la plateforme incluent la formation du clergé sur la façon d'habiliter les jeunes à résister à l'extrémisme violent, et le développement de programmes d'éducation religieuse promouvant le respect de toutes les religions. Les membres de la plateforme se réuniront également régulièrement avec des décideurs politiques nationaux et régionaux pour préconiser des politiques et des lois préservant la cohésion sociale.

Les membres fondateurs de la plateforme sont Sheikh Dr. Shawki Ibrahim Allam, grand mufti d'Egypte, le cardinal Mar Bechara Boutros Al-Rai, patriarche maronite d'Antioche et de tout l'Orient, le patriarche Aram I Keshishian, leader du catholicosat de la Grande Maison de Cilicie,  Sheikh Abdul-Latif Derian, grand mufti du Liban, Dr. Tawfeeq bin AbdulAziz AlSediry, vice-ministre du ministère des Affaires islamiques, Arabie saoudite, le pape Tawadros II, pape d'Alexandrie, et patriarche de l'Église orthodoxe copte d'Alexandrie, Sheikh Muhammad Hussein, grand mufti de Jérusalem et de Palestine, le patriarche Yohanna X Yazigi, patriarche orthodoxe grec d'Antioche et de tout l'Orient, le grand érudit Sayed Ali El-Amine, le révérend Dr. Andrea Zaki, leader de la communauté protestante d'Égypte, le sheikh druze al-Aql Naim Hassan, chef du Conseil druze au Liban, Dr. Hisham Qarisa, directeur de l'Université Al-Zaytuna, Tunisie, et Dr. Ahmad Al Abbadi, secrétaire général de l'Association Al Rabita Al-Muhammadiyah pour érudits du Maroc.



Communiqué envoyé le 26 février 2018 à 11:32 et diffusé par :