Le Lézard
Classé dans : Transport
Sujet : Plaidoyer (politique)

Projet d'agrandissement du terminal portuaire de Contrecoeur : un projet tourné vers l'avenir


MONTRÉAL, le 26 févr. 2018 /CNW Telbec/ - Alors que se dérouleront cette semaine les deux séances publiques de l'Agence canadienne d'évaluation environnementale, le CPQ (Conseil du patronat du Québec) veut revenir sur les raisons pour lesquelles il appuie le projet d'agrandissement du terminal portuaire de Contrecoeur présenté par l'Administration portuaire de Montréal (APM).

«Montréal est une porte d'entrée hautement stratégique pour les flux commerciaux internationaux vers le continent nord-américain. Augmenter la capacité d'accueil de conteneurs dans la grande région de Montréal est essentiel pour consolider sa position de plaque tournante de classe mondiale», affirme Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ. «Le projet présenté par le Port de Montréal s'illustre par sa capacité à soutenir la croissance du marché de conteneurs à long terme à proximité de ses installations actuelles.»

Pour le CPQ il importe de maintenir le statut de chef de file du Port de Montréal pour de nombreuses années encore afin de donner la possibilité aux entreprises d'ici de saisir des occasions d'affaires incroyables, notamment celles qui découlent du nouvel accord de libre-échange avec l'Europe.

Rappelons que le Port de Montréal est un important moteur économique qui génère annuellement 2,1 milliards de dollars dans l'économie canadienne et plus de 16 000 emplois. Maillon incontournable de la chaine d'approvisionnement du Québec, le projet de Contrecoeur permettra de garder nos entreprises compétitives sur la scène internationale, de préserver un environnement d'affaires attrayant, en plus d'être profitable pour les autres installations aux abords du fleuve Saint-Laurent.

Permettre à ce pôle logistique d'absorber la croissance du marché des conteneurs fera profiter l'ensemble de la province d'importantes retombées économiques, ainsi que de la création à terme de 1000 emplois. 

En outre, il faut mentionner que le transport maritime représente un mode de transport efficace et propre, de par la faible émission en carbone générée par tonne transportée.

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit aussi la vaste majorité des associations patronales sectorielles, ce qui en fait la seule confédération patronale du Québec. Il représente directement et indirectement plus de 70 000 employeurs de toutes tailles, tant du secteur privé que public, ayant des activités au Québec. www.cpq.qc.ca

 

SOURCE Conseil du patronat du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

18 déc 2018
La GENIVI Alliance, l'organisation responsable de l'introduction de Linux et de logiciels en code source ouvert dans le secteur de l'infodivertissement embarqué, a réussi à proposer plusieurs produits par le biais de sa stratégie d'interaction de...

18 déc 2018
17 h - Le ministère des Transports avise les usagers des principales entraves sur le réseau autoroutier de la région de Montréal ce soir et la nuit prochaine. Exceptionnellement, les travaux peuvent être annulés ou reportés en raison de conditions...

18 déc 2018
Luc Dupont et Dave Marcotte sont heureux d'annoncer qu'ils se portent acquéreurs de SM Sport, une entreprise spécialisée dans le domaine des motos de route et des véhicules hors route. Cette transaction s'inscrit dans la volonté d'assurer la...

18 déc 2018
Aujourd'hui, le navire de soutien militaire canadien de la classe Resolve Astérix est de retour au Canada pour la première fois après un an de déploiement sur le Pacifique et l'Atlantique. Depuis sa livraison par Chantier Davie en janvier 2018, le...

18 déc 2018
TriLumina, le principal fournisseur de produits d'éclairement pour la détection 3D dans les systèmes grand public, industriels et automobiles, disposera d'une suite à l'hôtel Westgate et exposera les solutions...

18 déc 2018
Investissement Québec alloue la somme de 2 500 000 dollars, sous forme de prêt, à même ses fonds propres, à l'entreprise Rail GD, spécialisée dans la remise à neuf, la modernisation et la réparation de voitures de passagers, de locomotives et de...



Communiqué envoyé le 26 février 2018 à 06:09 et diffusé par :