Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière
Sujet : Hypothèques, taux hypotécaire

Nouveau Monde dévoile des résultats d'expansion de son graphite allant jusqu'à 342 mL/g



SAINT-MICHEL-DES-SAINTS, QUÉBEC--(Marketwired - 21 fév. 2018) - Nouveau Monde Graphite inc. (TSX CROISSANCE:NOU)(OTCQX:NMGRF)(FRANCFORT:NM9) ("Nouveau Monde") est fière d'annoncer les résultats de son projet de recherche visant à développer un nouveau procédé de production de graphite expansible. Le projet de recherche d'une durée de 6 mois a été réalisé en partenariat avec le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) ainsi qu'avec un centre de recherche québécois. Les résultats ont été probants et le procédé testé a permis d'atteindre des résultats d'expansion allant jusqu' à 342 mL/g. Le graphite utilisé dans le cadre de ce programme de recherche provenait exclusivement de la Zone Ouest du bloc de claims Tony de la propriété de graphite Matawinie de Nouveau Monde.

Méthodologie

L'objectif de cette première phase de recherche sur le graphite expansible visait principalement à démontrer la faisabilité du procédé privilégié par Nouveau Monde à l'échelle laboratoire ainsi qu'à confirmer les propriétés d'expansion du concentré de graphite provenant de la propriété Matawinie. Un second objectif était d'évaluer l'importance et l'influence de différents facteurs sur ce procédé. Les facteurs suivants ont été considérés : la taille des paillettes de graphite, le temps de traitement ainsi que la température de chauffage.

D'abord, les paillettes de graphite ont été soumises au mélange réactionnel pour un temps déterminé. Trois temps de traitement différent ont été testés (t, t+1 h, t+2 h). Ensuite, les paillettes ont été récupérées par filtration, lavées et séchées. À la suite du séchage, les paillettes ont été chauffées rapidement dans un four afin de provoquer l'expansion. Elles ont été soumises à trois températures de traitement (T °C, T+100 °C, T+200 °C) ainsi qu'à trois temps de chauffage (15, 30 et 60 secondes). Le graphite ainsi traité a été transféré dans une ampoule graduée afin d'évaluer son volume et sa masse. Le degré d'expansion en mL/g a été déterminé à partir de ces mesures. Les différentes conditions ont été testées sur deux mélanges de paillettes; un mélange de paillettes « larges » et « mediums » (60-120 mesh) et un mélange de paillettes « mediums » et « fines » (120-200 mesh).

Principaux résultats

Les travaux de recherche préliminaires ont permis de conclure que, dans le procédé privilégié, le temps de traitement chimique, la température d'expansion et la taille des paillettes sont tous des facteurs importants, ayant un impact majeur sur l'expansion du concentré de graphite.

À cet effet, le degré d'expansion varie entre 125 et 342 mL/g pour les paillettes de 60-120 mesh selon les conditions de traitement chimique et thermique imposées au minerai. Le meilleur résultat, soit celui de 342 mL/g, a été obtenu par un traitement chimique t+1 h et un traitement thermique de 15 secondes à T+200 °C.

Facteurs influents

L'augmentation du temps du traitement chimique a eu un effet nuancé. L'expansion augmente au départ pour un temps de traitement t+1 h pour diminuer par la suite pour un temps de traitement t+2h. De son côté, la température du traitement thermique a fait augmenter l'expansion de façon générale. Le temps d'exposition à haute température a démontré un impact négatif dans certains cas alors qu'il est presque neutre dans d'autres conditions.

Un dépôt de graphite aux bons attributs

Les paillettes de graphite "larges" (-48 + 80 mesh) et "jumbos" (+ 48 mesh) sont celles qui répondent le mieux au processus d'expansion. Certaines épaisseurs sont aussi requises pour l'obtention de grands degrés d'expansion. Les paillettes de graphite du dépôt Matawinie, développé par Nouveau Monde, possèdent ces deux attributs et leur répartition est la suivante : 32% "large" et 16% "jumbo" (Voir communiqué de presse du 11 avril 2017).

"Nous sommes fiers de ces résultats de recherche qui confirment la grande qualité de notre concentré de graphite ainsi que le choix du processus privilégié. À cet effet, celui-ci ne semble pas démontrer de contraintes à l'expansion. C'est encourageant, puisque, tout comme le graphite sphéronisé, le graphite expansible est un produit à valeur ajoutée ayant un grand potentiel de commercialisation" explique Éric Desaulniers, président et chef de la direction de Nouveau Monde.

"Au notre connaissance, ce procédé n'a jamais été réalisé avec succès au Québec et avec du graphite québécois. De plus, la qualité du graphite expansible qui est ressortie de ces tests en laboratoire est prometteuse et celui-ci se compare aux meilleurs graphites expansibles qui sont produits ailleurs", ajoute Andrew Tan, directeur technique chez Nouveau Monde et précédemment, directeur d'une usine de graphite expansé en Chine pour SGL Carbon.

Prochaines étapes

Les prochaines étapes du développement du procédé viseront à identifier des paramètres critiques pour l'optimisation des conditions du procédé ainsi qu'à étudier la faisabilité du recyclage des réactifs afin de respecter les objectifs de développement durable. La suite des essais en laboratoire sera financée grâce à une subvention de recherche et développement appliqué et les travaux se poursuivront avec le même partenaire que pour la première phase. Afin de répondre à des impératifs de compétitivité, Nouveau Monde préfère conserver l'anonymat de ce partenaire stratégique. Une firme de génie spécialisée dans la mise à l'échelle de procédés chimiques a également été approchée afin de participer à l'élaboration et la mise en place du projet de démonstration. L'objectif projeté est d'avoir un procédé de démonstration en marche vers la fin du premier semestre 2019.

Le projet de recherche sur le développement d'un nouveau procédé de production de graphite expansible de Nouveau Monde est développé avec le graphite provenant de sa propriété Matawinie. Le projet Matawinie de Nouveau Monde a fait l'objet, en octobre 2017, d'une étude de préfaisabilité 43-101 (voir communiqué de presse du 25 octobre 2017). Ces recherches sur le graphite expansible cadrent avec l'engagement de Nouveau Monde en matière de développement durable. Le procédé de graphite expansible à l'étude se loge dans la volonté de l'entreprise d'utiliser des procédés innovants et respectueux des principes de développement durable, comme moteur de développement de sa filière de produits de graphite à valeur ajoutée.

À propos du graphite expansible

Le graphite expansible est normalement formé en traitant les paillettes de graphite dans une solution d'acide sulfurique en présence d'agents oxydants. Des molécules acides s'insèrent à l'intérieur des paillettes par un procédé appelé l'intercalation. Le graphite expansible ainsi formé peut être utilisé tel quel dans les matériaux retardateurs de flamme. Lorsque le graphite expansible est chauffé, les molécules encapsulées se décomposent pour former des bulles de gaz qui font éclater la structure pour former le graphite expansé. Ce dernier peut être pressé pour former des feuilles pour être utilisé dans les petits appareils électroniques comme dissipateur thermique plus léger qu'un dissipateur métallique. Sa stabilité chimique et thermique en fait aussi un matériau de choix dans les piles à combustible et comme joint d'étanchéité dans l'industrie automobile.

À propos de Nouveau Monde Graphite

Nouveau Monde a découvert en 2015 un dépôt de graphite, situé sur son bloc de claims Tony de sa propriété de graphite Matawinie. Cette découverte a mené à l'annonce des résultats d'une étude de préfaisabilité, le 25 octobre 2017. L'étude de préfaisabilité a démontré la forte rentabilité du projet avec une production projetée de 52 000 tonnes par année de concentré de graphite en paillettes de haute pureté s'étendant sur une période de 27 ans. Les réserves minérales probables pour la Zone Ouest du Block Tony totalisent 33,0 Mt à une teneur de 4,39 % carbone graphitique (« Cg »). Les catégories de réserves sont conformes aux normes de l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole pour les ressources minérales, conformément au Règlement 43-101 - Information concernant les projets miniers (« 43-101 »). Le projet de graphite Matawinie est situé dans la municipalité de Saint-Michel-des-Saints à environ 150 km au nord de Montréal et bénéficie d'un accès direct à toute la main-d'oeuvre et aux infrastructures nécessaires à l'opération, dont une source abondante d'hydro-électricité abordable et renouvelable. L'équipe de Nouveau Monde, qui cumule plus de 30 ans d'expérience récente dans le graphite et développe son projet avec le plus grand respect des communautés environnantes, tout en favorisant une faible empreinte environnementale.

L'information technique contenue dans ce communiqué a été préparée par Martin Brassard, directeur recherche et développement chez Nouveau Monde et révisée par Eric Desaulniers M.Sc., géo, Président et chef de la direction de Nouveau Monde. Monsieur Desaulniers est une personne qualifiée telle que définie par le Règlement 43-101.

Abonnez-vous à notre fil de nouvelles :
http://nouveaumonde.us12.list-manage.com/subscribe?u=f5e3304c32bfb54992fd9acce&id=603de466df

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Tous les énoncés, autres que les faits historiques, contenus dans le présent communiqué de presse, y compris, mais sans s'y limiter, toute information sur (i) la méthodologie et les résultats de recherche; (ii) le calendrier, les perspectives et les prévisions en lien avec les produits à valeur ajoutée; et (iii) en général, le paragraphe « À propos de Nouveau Monde Graphite » ci-dessus, qui décrit essentiellement les perspectives et les objectifs de la Société, constitue de « l'information prospective » ou des « énoncés prospectifs » selon le sens attribué par certaines lois sur les valeurs mobilières, et est fondé sur des attentes, des estimations et des prévisions faites en date du présent communiqué de presse. Les énoncés prospectifs sont nécessairement fondés sur un certain nombre d'estimations et d'hypothèses qui, bien que considérées comme raisonnables par la Société au moment où ces énoncés ont été formulés, sont assujetties à des incertitudes et à des imprévus importants sur les plans opérationnel, économique et concurrentiel. Ces estimations et ces hypothèses peuvent s'avérer inexactes.

Plusieurs de ces incertitudes et de ces imprévus peuvent affecter directement ou indirectement ou pourraient faire en sorte que les résultats ou le rendement diffèrent considérablement de ceux avancés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs. Rien ne garantit que les énoncés prospectifs se révèleront exacts, car les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer de manière importante de ceux anticipés dans ces énoncés. Les énoncés prospectifs sont présentés dans le but de fournir de l'information sur les attentes actuelles et les prévisions de la direction. La direction de la Société n'assume aucune obligation de mettre à jour ces énoncés prospectifs ou d'expliquer toute différence importante entre les évènements réels subséquents et ces énoncés prospectifs, sauf tel que l'exigent les lois en valeurs mobilières applicables. De plus amples renseignements concernant Nouveau Monde sont disponibles sur la base de données SEDAR (www.sedar.com) et le site internet de la Société à: www.nouveaumonde.ca


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:40
L'Opération Nez rouge invite les médias à la centrale de Québec pour souligner un moment historique de sa 35e campagne. Le 13 décembre 1984 commençait la toute première campagne de l'Opération Nez rouge, alors que 260 bénévoles de Québec offraient...

à 14:30
Alter Domus, prestataire de services d'administration de fonds et de sociétés pleinement intégrés, annonce aujourd'hui que Laurent Vanderweyen, président et directeur général (PDG), a quitté ses fonctions pour relever de nouveaux défis....

à 14:30
Les représentants des médias sont priés de noter que la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, se joindra au Congrès du travail du Canada et au Centre pour une transition juste afin de participer à...

à 14:30
Le Conseil québécois de la franchise (CQF) a le plaisir de convier les représentants des médias au dévoilement des résultats d'une importante étude sur l'impact économique de l'industrie de la franchise au Québec. À cette occasion, le...

à 14:20
Les représentants des médias sont priés de noter que la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, participera au Dialogue des leaders sur la tarification du carbone, organisé par la Coalition pour le leadership en...

à 14:05
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Global Gardens Group Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : VGM Motif : En attente de conformité aux exigences de la Bourse Heure de la suspension (HE) : 13 h 58 L'OCRCVM peut...




Communiqué envoyé le 21 février 2018 à 06:33 et diffusé par :