Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

La hausse de 15 cents du salaire minimum à Terre-Neuve rate la cible


SAINT-JEAN, le 20 févr. 2018 /CNW/ - Unifor accueille la décision du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador de lier le salaire minimum à l'inflation, mais donne à la province une mauvaise note quant au salaire de base.

« Même avec la petite augmentation au salaire minimum annoncée aujourd'hui, la réalité est que ceux qui gagnent le salaire minimum dans cette province reçoivent un salaire stagnant comparable à celui de 1976 et, même s'il est important de tenir compte d'une formule pour établir les hausses annuelles du salaire minimum, celle-ci garantit que le salaire minimum sera bloqué au niveau de 1976 pour toujours, sans faire de progrès », a déclaré Lana Payne, directrice de la région de l'Atlantique.

À compter du 1er avril, les travailleurs recevront un salaire de 11,15 dollars de l'heure, lequel sera revu chaque année en fonction de l'indice national des prix à la consommation.

Le gouvernement de Dwight Ball a augmenté le salaire minimum à trois reprises depuis 2016, mais l'historique du salaire minimum à Terre-Neuve-et-Labrador est inconsistant et a connu de longues périodes de gel salarial. Ce qui fait que le salaire a perdu son pouvoir d'achat, dont une partie a pu être récupéré pendant la période de 2004 à 2010.

« Le problème est qu'il reste encore beaucoup de chemin à faire dans cette région pour que les travailleurs reçoivent un salaire équitable, et tandis que d'autres provinces se sont engagées à un salaire de 15 dollars de l'heure, les travailleurs d'ici se font dire qu'une hausse de 15 cents est tout ce qu'ils méritent. C'est simplement inacceptable », a-t-elle déclaré.

Unifor soutient la campagne pour un salaire de 15 dollars et l'équité à la grandeur du Canada et applaudit l'Alberta, l'Ontario et la C.-B. d'avoir annoncé des plans pour fixer le salaire à 15 dollars de l'heure.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l'économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l'égalité et la justice sociale au Canada et à l'étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

SOURCE Le Syndicat Unifor


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
Stella-Jones Inc. (« Stella-Jones » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui que la Bourse de Toronto (la « TSX ») avait accepté son avis d'intention de procéder à une offre publique de rachat dans le cours normal des activités (l'« avis »). Aux...

à 07:00
Le Syndicat des employé-es de l'administration régionale Kativik (SEARK) a une nouvelle convention collective. Il y a eu une entente de principe en avril dernier, mais depuis, la partie patronale tentait de revenir sur cette entente négociée de bonne...

à 07:00
L'honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, au nom de l'honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social et ministre responsable de la Société canadienne...

à 07:00
La Société d'habitation du Québec, la Société canadienne d'hypothèques et de logement, la Ville de Québec et l'organisme Lauberivière invitent les représentantes et les représentants des médias à une conférence de presse concernant le projet...

à 07:00
Le secteur privé en France a enregistré la création de 2,300 emplois entre octobre et novembre, selon les résultats du Rapport National sur l'Emploi en France d'ADP® du mois de novembre. Diffusé largement et gratuitement auprès du public chaque mois,...

à 06:11
Selon l'étude annuelle sur le CELI...



Communiqué envoyé le 20 février 2018 à 15:37 et diffusé par :