Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Transport
Sujet : Bénéfices

Uni-Sélect annonce une croissance des ventes et du BAIIA (1) pour son T4 et l'exercice 2017




Dans ce communiqué de presse, tous les montants sont en milliers de $US, à l'exception des montants par action et pourcentages. 

 

BOUCHERVILLE, QC, le 20 févr. 2018 /CNW Telbec/ - Uni-Sélect inc. (TSX: UNS), a annoncé aujourd'hui les résultats financiers pour le quatrième trimestre et l'exercice clos le 31 décembre 2017.

« Notre performance au quatrième trimestre a été mitigée. D'un côté, nos ventes consolidées et notre BAIIA ajusté ont augmenté de 42,6 % et de 10,4 % respectivement, une hausse principalement attribuable à nos acquisitions. De l'autre, nous continuons à faire face à certains défis dans le secteur FinishMaster États-Unis, qui a été affecté par l'effet résiduel du changement de gamme de produits, les indemnités de départ liées à l'initiative 20/20 et certains autres éléments. À l'inverse, nos activités canadiennes ont livré une bonne performance. Les ventes et les marges ont continué de s'améliorer, grâce à une solide croissance organique des ventes (1) et à la performance des récentes acquisitions. Enfin, comme il avait été prévu, notre toute nouvelle acquisition britannique, a connu un ralentissement saisonnier. Toutefois, cette dernière a néanmoins été en mesure d'enregistrer une bonne croissance organique des ventes et de mettre de l'avant l'initiative 20/20 au cours du trimestre », a commenté Henry Buckley, président et chef de la direction d'Uni-Sélect.

« Nous envisageons 2018 avec optimisme. Nous sommes des chefs de file au sein de nos trois marchés géographiques qui abondent d'occasions de croissance rentable et de création de valeur pour nos actionnaires. Notre priorité pour l'année à venir est de stimuler progressivement la croissance organique des ventes et d'effectuer des acquisitions de choix, tout en réalisant les bénéfices de notre initiative 20/20 et en persistant à adopter une attitude discipliné dans la gestion des dépenses afin d'améliorer nos résultats d'exploitation », a ajouté Henry Buckley.

Pour plus de renseignements sur l'utilisation, par la Société, des mesures non définies par les IFRS identifiées dans ce communiqué, voir la section « Mesures financières autres que les IFRS ».





QUATRIÈME TRIMESTRE

PÉRIODE DE DOUZE MOIS


2017

2016

2017

2016

Ventes

414 978

290 986

1 448 272

1 197 319

BAIIA (1)

25 854

24 570

110 752

106 848

Marge du BAIIA (1)

6,2 %

8,4 %

7,6 %

8,9 %

BAIIA ajusté (1)

27 984

25 350

117 532

107 628

Marge du BAIIA ajusté (1)

6,7 %

8,7 %

8,1 %

9,0 %

Résultat net

8 721

12 695

44 616

58 265

Résultat ajusté (1)

11 613

13 068

55 097

58 638

Résultat net par action

0,21

0,30

1,06

1,37

Résultat net par action ajusté (1)

0,27

0,31

1,30

1,38

 

____________________________

(1)

Mesures financières autres que les IFRS. Pour plus de renseignements, voir la section « Mesures financières autres que les IFRS ».

 

RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE
Les ventes consolidées pour le quatrième trimestre se sont établies à 415,0 millions de dollars, une croissance de 42,6 % comparativement aux ventes du même trimestre de 2016. Cette croissance a été stimulée par la contribution des récentes acquisitions d'entreprises, lesquelles ont ajouté 117,6 millions de dollars de ventes, soit un apport de 40,4 %; les ventes du secteur Parts Alliance Royaume-Uni représente 93,0 millions de dollars ou 32,0 % de cet apport. Par ailleurs, le secteur Produits automobiles Canada a livré une croissance organique des ventes nette de 1,5 %, ou 5,9 % excluant la perte d'un membre indépendant en début d'année. Les ventes organiques consolidées ont aussi été impactées par le changement de gamme de produits aux États?Unis. Excluant ces deux impacts, la croissance organique consolidée aurait été approximativement de 1,9 %.

La Société a généré un BAIIA et une marge du BAIIA de 25,9 millions de dollars et 6,2 % respectivement. Une fois ajusté des frais de transaction nets relatifs à l'acquisition de Parts Alliance, le BAIIA a atteint 28,0 millions de dollars (ou 6,7 % des ventes) pour le trimestre, comparativement à 25,4 millions de dollars (ou 8,7 % des ventes) en 2016, soit une hausse de 10,4 %. La marge du BAIIA ajusté a diminué de 200 points de base, affectée par un modèle d'affaires différent du secteur Parts Alliance Royaume-Uni. Excluant ces activités, la variation s'explique par une composition différente des revenus ainsi qu'une diminution des achats spéciaux dans le secteur FinishMaster États-Unis, des indemnités de départ relatives à l'initiative 20/20 et des investissements en cours au Canada afin de supporter les initiatives des magasins corporatifs. Ces impacts ont été partiellement compensés par une diminution de la rémunération basée sur la performance et des dépenses en technologies de l'information à la suite de l'internalisation des serveurs.

Le résultat net et le résultat ajusté se sont élevés à 8,7 millions de dollars et 11,6 millions de dollars respectivement. Le résultat ajusté a diminué de 11,1 % comparativement au trimestre correspondant de 2016. Ce dernier a été affecté par l'amortissement et les charges financières additionnels découlant des récentes acquisitions d'entreprises et investissements en immobilisations.

Résultats sectoriels

Le secteur FinishMaster États-Unis a réalisé des ventes de 199,0 millions de dollars, une hausse de 10,1 % par rapport au trimestre correspondant de 2016, supportées par les ventes des récentes acquisitions d'entreprises, lesquelles représentent une croissance de 19,1 millions de dollars ou 10,6 %, contrebalançant ainsi l'impact du changement de gamme de produits. Le BAIIA du secteur se situe à 19,6 millions de dollars comparativement à 21,7 millions de dollars en 2016. La diminution de la marge du BAIIA de 210 points de base résulte d'une diminution des achats spéciaux dans le trimestre courant, de l'évolution de la composition de clients découlant des récentes acquisitions d'entreprises ayant une pondération plus élevée de clients à magasins multiples et pour lesquels les rabais sont plus considérables, des charges d'indemnisations et d'assurances médicales imprévues ainsi que des indemnités de départ relatives à l'initiative 20/20. La diminution de la rémunération basée sur la performance a partiellement compensé ces éléments. En conjonction avec l'initiative 20/20, le secteur FinishMaster États-Unis travaille sur différentes initiatives visant à stimuler les ventes organiques et à améliorer la productivité.

Les ventes du secteur Produits automobiles Canada se sont établies à 123,0 millions de dollars comparativement à 110,2 millions de dollars en 2016, représentant une hausse de 11,6 %, un résultat des récentes acquisitions d'entreprises, de la force du dollar canadien ainsi que de la croissance organique des ventes de 1,5 % (ou 5,9 % excluant la perte d'un membre indépendant plus tôt cette année). Cette performance est une combinaison des ventes organiques provenant des grossistes indépendants ainsi que celles de pièces automobiles BUMPER TO BUMPER et des magasins de peinture, de carrosserie et d'équipement FINISHMASTER au Canada. L'augmentation de 10 points de base de la marge du BAIIA est principalement attribuable à des conditions d'achats optimisées découlant de l'augmentation du volume, un incitatif à la suite d'un changement de gamme de produits et à une diminution des dépenses en technologies de l'information. Ces éléments ont été partiellement contrebalancés par des investissements en cours afin de supporter les initiatives des magasins corporatifs ainsi que des indemnités de départ relatives à l'initiative 20/20. Des synergies additionnelles et une plus grande efficience sont attendues dès que l'intégration des magasins corporatifs et l'implantation du nouveau système de point de vente seront complétées.

Le secteur Parts Alliance Royaume-Uni a enregistré des ventes de 93,0 millions de dollars et un BAIIA de 3,7 millions de dollars (ou 4,0 % des ventes). Son modèle de magasins corporatifs génère une marge brute plus élevée que les autres secteurs, mais requiert aussi un niveau plus élevé d'avantages du personnel et de dépenses d'exploitation. La marge BAIIA s'explique en partie par la saisonnalité, le mois de décembre représentant un des mois les plus faibles de l'année, associée à des indemnités de départ relatives à l'initiative 20/20. Au cours du trimestre, ce secteur a ouvert 2 nouveaux magasins et a généré, sur une base individuelle, 3,7 % de croissance organique des ventes.

RÉSULTATS DE LA PÉRIODE DE DOUZE MOIS
Les ventes consolidées pour la période de douze mois se sont établies à 1 448,3 millions de dollars, une hausse de 21,0 % comparativement à la même période en 2016. Cette hausse a été propulsée par la contribution des récentes acquisitions d'entreprises, lesquelles ont ajouté 279,7 millions de dollars de ventes, soit un apport de 23,4 %. Le secteur Produits automobiles Canada a généré une croissance organique des ventes de 3,9 %, malgré la perte d'un membre indépendant plus tôt cette année, alors que le secteur FinishMaster États-Unis a été affecté par le changement de gamme de produits et les ouragans. Excluant ces éléments défavorables que ces deux secteurs ont dû faire face, la croissance organique des ventes consolidée aurait été approximativement de 2,4 %.

La Société a généré un BAIIA de 110,8 millions de dollars, alors que le BAIIA ajusté s'est établi à 117,5 millions de dollars, représentant une augmentation de 9,2 % comparativement à la même période en 2016. La diminution de 90 points de base de la marge du BAIIA ajusté découle principalement d'une saisonnalité et un modèle d'affaires différents dans le secteur Parts Alliance Royaume-Uni, lequel rapporte ses deux mois les plus faibles de l'année, août et décembre. Excluant ces activités, la variance restante s'explique par une absorption moins importante des avantages du personnel et des frais fixes, des indemnités de départ ainsi que des investissements au Canada pour supporter les initiatives des magasins corporatifs. Ces impacts ont été partiellement compensés par des conditions d'achats optimisées, une diminution de la rémunération basée sur la performance ainsi qu'une diminution des dépenses en technologies de l'information.

Le résultat net et le résultat ajusté se sont respectivement établis à 44,6 millions de dollars et 55,1 millions de dollars, comparativement à 58,3 millions de dollars et 58,6 millions de dollars en 2016. La diminution du résultat et du résultat ajusté s'explique par l'amortissement et les charges financières additionnels découlant des récentes acquisitions d'entreprises et investissements en immobilisations.

Résultats sectoriels

Le secteur FinishMaster États-Unis a réalisé des ventes de 814,6 millions de dollars, en hausse de 8,2 % par rapport à la même période en 2016, supportées par les ventes des récentes acquisitions d'entreprises, représentant une croissance de 113,8 millions de dollars ou 15,1 %. Le changement de gamme de produits et les ouragans ont eu un impact approximatif de 6,1 % sur les ventes. Le BAIIA de ce secteur était de 91,3 millions de dollars comparativement à 93,4 millions de dollars en 2016. La marge du BAIIA ajusté a diminué de 120 points de base, le résultat de l'absorption plus faible des frais fixes en raison des ventes organiques et de l'impact des ouragans, ainsi que de l'évolution de la composition de clients, découlant des récentes acquisitions d'entreprises ayant une pondération plus élevée de clients à magasins multiples pour lesquels les rabais sont plus considérables. Les achats spéciaux, réalisés au cours du premier semestre, ainsi que la diminution de la rémunération basée sur la performance ont partiellement compensé ces facteurs négatifs. Depuis le début de l'exercice, le secteur FinishMaster États-Unis a étendu et enrichi son réseau, en élargissant son territoire et en renforçant sa position dans les marchés importants avec 4 acquisitions d'entreprises et l'ouverture de 3 nouveaux magasins.

Les ventes du secteur Produits automobiles Canada ont atteint 484,9 millions de dollars, comparativement à 444,5 millions de dollars en 2016, représentant une hausse de 9,1 %, alimentée également par la croissance organique des ventes solide et les récentes acquisitions d'entreprises. La performance des ventes des Produits automobiles Canada est reliée autant à ses centres de distribution qu'à ses magasins corporatifs, et ce, malgré la perte d'un membre indépendant au début de l'exercice, qui représente 4,0 %. L'augmentation de 40 points de base de la marge du BAIIA, comparativement à 2016, est principalement attribuable à des conditions d'achats optimisées découlant de la croissance des ventes, une diminution des dépenses en technologies de l'information ainsi qu'à une performance améliorée du programme de peinture, de carrosserie et d'équipements. Ces éléments ont été partiellement contrebalancés par une augmentation de la rémunération basée sur la performance, en corrélation avec les résultats de ce secteur.

Le secteur Parts Alliance Royaume-Uni a enregistré des ventes de 148,7 millions de dollars et un BAIIA de 6,0 millions de dollars (ou 4,0 % des ventes) au cours des 5 mois suivants son acquisition. Les ventes de ce secteur sont légèrement saisonnières, notamment en raison des vacances et des jours fériés, les deux mois les plus faibles étant août et décembre. Ceci explique en partie la marge du BAIIA de la période, conjugué avec les indemnités de départ relatives à l'initiative 20/20. Parts Alliance Royaume-Uni est en processus d'intégration des activités des magasins acquis afin d'en maximiser leur contribution.

DIVIDENDES
Le 19 février 2018, le Conseil d'administration de Uni-Sélect a déclaré un dividende de 0,0925 $CAN par action, payable le 17 avril 2018 aux actionnaires inscrits le 31 mars 2018. Ce dividende est un dividende admissible à des fins fiscales.

PERSPECTIVES
Les informations comprises au sein de cette section comportent diverses orientations prévues par Uni-Sélect pour 2018 :


Uni-Select

Marge du BAIIA ajusté consolidée

7,2 % - 8,2 %

Croissance organique des ventes consolidée

2,25 % - 4,0 %

Taux d'imposition effectif consolidé

22,0 % -24,0 %



Secteur

Croissance organique des ventes

FinishMaster États-Unis

2,0 % - 4,0 %

Produits automobiles Canada

2,5 % - 4,0 %

Parts Alliance Royaume-Uni

3,0 % - 4,0 %

L'information susmentionnée vise l'exercice financier 2018 et pourrait
différer d'un trimestre à l'autre compte tenu du caractère saisonnier.

 

Autre

Le 22 décembre 2017, le gouvernement américain a promulgué une loi intitulée « Tax Cuts and Jobs Act », communément appelée « réforme fiscale américaine », qui prévoit notamment la réduction du taux d'imposition fédéral aux États-Unis. La Société s'attend à un impact favorable sur son taux d'imposition effectif consolidé puisque le taux d'imposition du secteur FinishMaster États-Unis passerait de 38,0 % en 2017 à environ 24,5 % en 2018, incluant le taux de l'état.

Également, Uni-Sélect s'attend à effectuer des investissements entre 26.0 millions de dollars et 29.0 millions de dollars pour la flotte de véhicules, l'équipement informatique, les logiciels et autres.

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE
Uni-Sélect tiendra le 20 février 2018, à 8 h 00 (heure de l'Est), une conférence téléphonique pour discuter des résultats du quatrième trimestre et de la période de douze mois de 2017 de la Société. Pour joindre la conférence, veuillez composer le 1 866 865-3087 (ou le 1 647 427-7450 pour les appels internationaux), suivi de 5986639.

Un enregistrement de la conférence sera disponible à compter de 11 h 00 (heure de l'Est) le 20 février 2018, et ce, jusqu'à 23 h 59 (heure de l'Est), le 27 février 2018. Pour accéder à l'enregistrement différé de la conférence, il suffit de composer le 1 855 859-2056, suivi de 5986639.

Vous pouvez également accéder à la webdiffusion de la conférence des résultats du trimestre à partir de la section « Investisseurs » de notre site Web à uniselect.com. La webdiffusion sera archivée par la suite. Les participants devront prévoir le temps nécessaire, avant le début de l'appel, pour accéder à la webdiffusion et aux diapositives.

À PROPOS DE UNI-SÉLECT
Uni-Sélect est un chef de file nord-américain de la distribution de peintures automobile et industrielle et d'accessoires connexes, ainsi qu'un chef de file de la distribution de produits automobiles destinés au marché secondaire de l'automobile au Canada et au Royaume-Uni. Le siège social de Uni-Sélect est situé à Boucherville, Québec, Canada et ses actions sont négociées à la Bourse de Toronto (TSX) sous le symbole UNS.

Au Canada, Uni-Sélect supporte plus de 16 000 ateliers de réparation/installation à travers un réseau national de plus de 1 100 grossistes indépendants et 60 magasins corporatifs, dont plusieurs opèrent sous les programmes de bannières de Uni-Sélect incluant BUMPER TO BUMPER®, AUTO PARTS PLUS® et FINISHMASTER®. Uni-Sélect supporte également plus de 3 900 ateliers et magasins à travers ses bannières d'ateliers de réparation/installation, ainsi que ses bannières de carrosserie automobile.

Aux États-Unis, FinishMaster, Inc., une filiale à part entière de Uni-Sélect, opère un réseau national de 210 magasins corporatifs de produits de revêtement automobile sous la bannière FINISHMASTER, laquelle dessert un réseau de plus de 30 000 clients annuellement incluant plus de 6 000 ateliers de carrosserie à titre de fournisseur privilégié.

Au Royaume-Uni et en Irlande, Uni-Sélect, par l'intermédiaire de son groupe de filiales Parts Alliance, est un leader de la distribution de produits automobiles destinés au marché secondaire. Le groupe supporte plus de 23 000 clients par le biais d'un réseau de près de 200 emplacements, dont 170 magasins corporatifs.

MISE EN GARDE CONCERNANT LES DÉCLARATIONS PROSPECTIVES
Certaines déclarations faites dans le présent communiqué constituent des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives comprennent, sans limitation, des déclarations concernant l'orientation financière pour 2018 (ce qui comprend, sans limitation, la marge du BAIIA ajusté et les ventes organiques par unité opérationnelle), ainsi que d'autres déclarations qui ne sont pas des faits historiques. Habituellement, les termes comme hypothèse, but, orientation, objectif, perspective, projet, stratégie, cible et d'autres expressions semblables, ainsi que les temps et les modes comme le futur et le conditionnel de certains verbes tels que viser, s'attendre à, croire, prévoir, avoir l'intention de, planifier, chercher à et aspirer à, permettent de repérer les déclarations prospectives. Toutes ces déclarations prospectives sont faites conformément aux « dispositions refuges » prévues dans les lois canadiennes applicables en matière de valeurs mobilières.

Les déclarations prospectives, du fait même de leur nature, font l'objet de risques et d'incertitudes intrinsèques et reposent sur plusieurs hypothèses, tant générales que précises, donnant lieu à la possibilité que les résultats ou les événements réels diffèrent de façon significative des attentes exprimées ou sous-entendues dans ces déclarations prospectives et que nos perspectives commerciales, objectifs, plans et priorités stratégiques ne soient pas atteints. Par conséquent, nous ne pouvons garantir la réalisation des déclarations prospectives et nous mettons en garde le lecteur contre le risque que représente le fait de s'appuyer sur ces déclarations prospectives. Les déclarations prospectives contenues aux présentes sont faites en date du présent communiqué de presse. A? moins d'y être tenu en vertu des lois sur les valeurs mobilières applicables, Uni-Sélect n'assume aucune obligation quant à la mise à jour ou à la révision des déclarations prospectives en raison de nouvelles informations, d'événements futurs ou d'autres changements. Les déclarations prospectives qui figurent dans le présent communiqué sont présentées dans le but d'aider les investisseurs et les autres parties à comprendre certains éléments clés de nos résultats financiers prévus pour 2018, ainsi que nos objectifs, priorités stratégiques et perspectives commerciales pour 2018, et à mieux comprendre le contexte dans lequel nous prévoyons exercer nos activités. Le lecteur est donc mis en garde contre le fait que cette information pourrait ne pas convenir à d'autres fins.

HYPOTHÈSES IMPORTANTES
Un certain nombre d'hypothèses économiques, du marché, d'exploitation et financières ont été formulées par Uni-Sélect dans la préparation de ses déclarations prospectives continues incluses dans le présent communiqué de presse, y compris, sans limitation :

Hypothèses économiques :

Hypothèses du marché :

Les déclarations prospectives de 2018 reflètent aussi différentes hypothèses, en particulier:

Hypothèses d'exploitation et financières :

Les déclarations prospectives de 2018 sont aussi basées sur différentes hypothèses internes d'activités d'exploitation et financières, incluant, mais sans s'y limiter :

Les hypothèses qui précèdent, bien qu'elles soient jugées raisonnables par Uni-Sélect le 20 février 2018, peuvent s'avérer inexactes. Ainsi, nos résultats actuels peuvent différer considérablement des attentes établies dans ce communiqué.

RISQUES IMPORTANTS
Les facteurs de risques importants qui pourraient faire en sorte que nos hypothèses et nos estimations soient inexactes et que les résultats ou événements actuels diffèrent considérablement de ceux exprimés dans nos déclarations prospectives, y compris notre orientation financière pour 2018, sont mentionnés ci-dessous L'élaboration de nos déclarations prospectives, y compris notre capacité à atteindre nos objectifs pour 2018, dépend essentiellement du rendement de notre entreprise qui est assujetti à plusieurs risques. Ainsi, les lecteurs sont informés que les risques divulgués pourraient avoir une incidence défavorable importante sur nos déclarations prospectives. Ces risques, incluent, sans limitation, la conjoncture économique, changements d'ordre législatif, réglementaire ou politique, l'inflation, la distance parcourue, la croissance du parc automobile, l'approvisionnement de produits et la gestion de stocks, la distribution directe aux clients par le manufacturier, la technologie, les risques environnementaux, les risques légaux et fiscaux, les risques liés au modèle d'affaires et à la stratégie de Uni-Sélect, l'intégration des entreprises acquises, la concurrence, les systèmes d'exploitation et systèmes financiers, les ressources humaines, le risque de liquidité, le risque de crédit, le risque de change, le risque de taux d'intérêt.

Pour plus d'information sur les risques et incertitudes, veuillez consulter le rapport annuel de Uni-Sélect déposé auprès des commissions des valeurs mobilières canadiennes.

INFORMATION ADDITIONNELLE
Le rapport de gestion, les états financiers consolidés ainsi que les notes complémentaires du quatrième trimestre et de la période de douze mois de 2017 sont disponibles dans la section « Investisseurs » du site Internet de la Socie?te? a? l'adresse uniselect.com et sur le site de SEDAR, sedar.com. Le lecteur trouvera également sur ces sites le rapport annuel de la Socie?te? et d'autres informations relatives a? Uni-Se?lect, dont la notice annuelle.

MESURES FINANCIÈRES AUTRES QUE LES IFRS

L'information comprise dans ce communiqué comporte certains renseignements qui ne sont pas des mesures financières du rendement conformes aux IFRS. Les mesures financières autres que les IFRS n'ont pas de signification normalisée en vertu des IFRS et, par conséquent, il est peu probable qu'elles soient comparables à des définitions similaires présentées par d'autres sociétés.

Croissance organique - Cette mesure consiste à quantifier l'augmentation des ventes consolidées pro forma entre deux périodes données, en excluant l'impact des acquisitions, des ventes et fermetures de magasins, des variations du taux de change et, lorsqu'il y a lieu, de la différence du nombre de jours de facturation. Cette mesure aide Uni-Sélect à juger l'évolution intrinsèque des ventes générées par sa base opérationnelle par rapport au reste du marché. La détermination du taux de croissance organique, qui est fondée sur des constats raisonnables aux yeux de la Direction, pourrait différer des taux de croissance organique réels.

BAIIA - Le BAIIA représente le résultat net excluant les charges financières, l'amortissement et l'impôt sur le résultat. Il s'agit d'un indicateur financier mesurant la capacité d'une société de rembourser et d'assumer ses dettes. Les investisseurs ne doivent pas le considérer comme un critère remplaçant les ventes ou le résultat net, ni comme un indicateur des résultats d'exploitation ou de flux de trésorerie, ni comme un paramètre de mesure de liquidité, mais comme une information additionnelle.

BAIIA ajusté, résultat ajusté et résultat ajusté par action - La Direction utilise le BAIIA ajusté, le résultat ajusté ainsi que le résultat ajusté par action pour évaluer le BAIIA, le résultat net et le résultat par action provenant des activités d'exploitation, excluant certains ajustements, nets d'impôt sur le résultat (pour le résultat ajusté et le résultat ajusté par action), qui pourraient avoir une incidence sur la comparabilité des résultats financiers de la Société. Selon la Direction, ces mesures sont plus représentatives de la performance des activités de la Société et plus appropriées pour fournir de l'information additionnelle. Ces ajustements correspondent, entre autres, aux frais de restructuration et autres ainsi qu'aux frais de transactions nets, à l'amortissement de la prime relative aux options sur devises et l'amortissement des immobilisations incorporelles relatifs à l'acquisition de Parts Alliance. La Direction considère l'acquisition de Parts Alliance comme transformationnelle. Le fait d'exclure ces éléments ne veut pas dire qu'ils sont non récurrents.

Marge du BAIIA et marge du BAIIA ajusté - La marge du BAIIA est un pourcentage qui correspond au BAIIA divisé par les ventes. La marge du BAIIA ajusté est un pourcentage qui correspond au BAIIA ajusté divisé par les ventes.

Flux de trésorerie disponibles - Cette mesure correspond aux flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation selon les tableaux consolidés des flux de trésorerie, ajustés des éléments suivants : la variation des éléments du fonds de roulement, les acquisitions d'immobilisations corporelles et la différence entre la somme versée relativement aux avantages postérieurs à l'emploi et la dépense de la période. Uni-Sélect considère les flux de trésorerie disponibles comme un important indicateur de la solidité financière et du rendement des activités, car ils révèlent le montant des fonds disponibles pour gérer la croissance du fonds de roulement, payer les dividendes, rembourser la dette, réinvestir dans la Société et profiter des différentes opportunités de marché qui se présentent. Les flux de trésorerie disponibles excluent certaines variations dans les éléments du fonds de roulement (dont les débiteurs et autres recevables, les stocks et les créditeurs et charges à payer) et autres fonds générés et utilisés selon les tableaux des flux de trésorerie. Par conséquent, ils ne devraient pas être considérés comme une alternative aux tableaux consolidés des flux de trésorerie ou comme une mesure de liquidité, mais comme une information additionnelle.

Le tableau suivant présente une conciliation de la croissance organique.





Quatrième trimestre

Période de douze mois


2017

2016

2017

2016

FinishMaster États-Unis

198 956

180 758

814 639

752 864

Produits automobiles Canada

123 023

110 228

484 934

444 455

Parts Alliance Royaume-Uni

92 999

-

148 699

-

Ventes

414 978

290 986

1 448 272

1 197 319



%


%

Variation des ventes

123 992

42,6

250 953

21,0


Impact de la conversion du dollar canadien

(5 707)

(2,0)

(8 431)

(0,7)


Nombre de jours de facturation

(2 963)

(1,0)

2 352

0,2


Acquisitions et autres

(117 564)

(40,4)

(279 669)

(23,4)

Croissance organique consolidée

(2 242)

(0,8)

(34 795)

(2,9)


 

Le tableau suivant présente une conciliation du BAIIA et du BAIIA ajusté.







Quatrième trimestre


Période de douze mois



2017

2016

%

2017

2016

%

Résultat net

8 721

12 695


44 616

58 265



Charge d'impôt sur le résultat

2 170

5 487


22 002

28 137



Amortissement

9 977

5 224


29 647

15 962



Charges financières, montant net

4 986

1 164


14 487

4 484


BAIIA

25 854

24 570

5,2

110 752

106 848

3,7

Marge du BAIIA

6,2 %

8,4 %


7,6 %

8,9 %









Frais de restructuration et autres

-

(746)


(523)

(746)


Frais de transaction nets relatifs à l'acquisition de Parts Alliance

2 130

-


7 303

-


Passifs additionnels relatifs à la vente des actifs nets (1)

-

1 526


-

1 526


BAIIA ajusté

27 984

25 350

10,4

117 532

107 628

9,2

Marge du BAIIA ajusté

6,7 %

8,7 %


8,1 %

9,0 %


(1)

Ces passifs sont relatifs aux réclamations d'assurances additionnelles d'anciens employés d'Uni-Select USA, Inc. et Beck/Arnley Worldparts, Inc., vendus le 1er juin 2015, pour lesquels la Société demeure responsable après la disposition.

 

Le tableau suivant présente une conciliation du résultat ajusté et du résultat ajusté par action.







Quatrième trimestre


Période de douze mois



2017


2016

%

2017


2016

%

Résultat net

8 721


12 695

(31,3)

44 616


58 265

(23,4)

Frais de restructuration et autres, nets d'impôt

-


(539)


(378)


(539)


Frais de transaction nets relatifs à l'acquisition de Parts Alliance, nets d'impôt

1 773


-


6 991


-


Passifs additionnels relatifs à la vente des actifs nets, nets d'impôt

-


912


-


912


Amortissement de la prime relative aux options sur devises, net d'impôt

-


-


2 003


-


Amortissement des immobilisations incorporelles relatifs à l'acquisition de Parts Alliance, net d'impôt

1 119


-


1 865


-


Résultat ajusté

11 613


13 068

(11,1)

55 097


58 638

(6,0)

Résultat par action

0,21


0,30

(30,0)

1,06


1,37

(22,6)

Frais de restructuration et autres, nets d'impôt

-


(0,01)


(0,01)


(0,01)


Frais de transaction nets relatifs à l'acquisition de Parts Alliance, nets d'impôt

0,04


-


0,16


-


Passifs additionnels relatifs à la vente des actifs nets, nets d'impôt

-


0,02


-


0,02


Amortissement de la prime relative aux options sur devises, net d'impôt

-


-


0,05


-


Amortissement des immobilisations incorporelles relatifs à l'acquisition de Parts Alliance, net d'impôt

0,02


-


0,04


-


Résultat par action ajusté

0,27


0,31

(12,9)

1,30


1,38

(5,8)

 

Le tableau suivant présente une conciliation des flux de trésorerie disponibles.





Quatrième trimestre

Période de douze mois


2017

2016

2017

2016

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

45,471

54 538

124 005

133 701


Variation des éléments de fonds de roulement

(23 234)

(28 522)

(14 583)

(16 778)


22 237

26 016

109 422

116 923


Acquisitions d'immobilisations corporelles

(5 224)

(4 790)

(13 658)

(9 755)


Différence entre la somme versée relativement aux avantages postérieurs à l'emploi et la dépense de la période

(147)

(64)

(104)

(75)

Flux de trésorerie disponibles

16 866

21 162

95 660

107 093

 

UNI-SÉLECT INC.

ÉTATS CONSOLIDÉS DES RÉSULTATS






(en milliers de $US, à l'exception des données par action)

Trimestre clos le

31 décembre

Exercice clos le

31 décembre


2017

2016

2017

2016


(non
audités)

(non

 audités)

(audités)

(audités)






Ventes

414 978

290 986

1 448 272

1 197 319

Achats, nets de la fluctuation des stocks

274 991

198 342

983 198

830 717

Marge brute

139 987

92 644

465 074

366 602






Avantages du personnel

75 469

44 974

236 684

175 621

Autres dépenses d'exploitation

36 534

23 846

110 858

84 879

Frais de restructuration et autres

-

(746)

(523)

(746)

Frais de transaction nets relatifs à l'acquisition de Parts Alliance

2 130

-

7 303

-

Résultat avant charges financières, amortissement et impôt sur le résultat

25 854

24 570

110 752

106 848






Charges financières, montant net

4 986

1 164

14 487

4 484

Amortissement

9 977

5 224

29 647

15 962

Résultat avant impôt sur le résultat

10 891

18 182

66 618

86 402

Charge d'impôt sur le résultat

2 170

5 487

22 002

28 137

Résultat net

8 721

12 695

44 616

58 265






Résultat par action






De base

0,21

0,30

1,06

1,37


Dilué

0,21

0,30

1,05

1,36






Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation (en milliers)






De base

42 274

42 219

42 261

42 435


Dilué

42 420

42 472

42 430

42 693







 


UNI-SÉLECT INC.
ÉTATS CONSOLIDÉS DU RÉSULTAT GLOBAL









(en milliers de $US)

Trimestre clos le

31 décembre

Exercice clos le

31 décembre


2017

2016

2017

2016


(non audités)

(non

 audités)

(audités)

(audités)






Résultat net

8 721

12 695

44 616

58 265






Autres éléments du résultat global





Éléments qui seront reclassés ultérieurement au résultat net :






Portion efficace des variations de la juste valeur des couvertures de flux de trésorerie (nette d'impôt de 2 $ et 24 $ pour le trimestre et l'exercice)

(1)

-

(70)

-







Variation nette de la juste valeur des instruments financiers dérivés désignés comme éléments de couverture de flux de trésorerie transférée aux résultats (nette d'impôt de 27 $ et 42 $ pour le trimestre et l'exercice)

84

-

123

-







Gains (pertes) de change latent(e)s sur la conversion des états financiers à la monnaie de présentation

3 907

(4 500)

12 685

6 229







Gains (pertes) de change latent(e)s sur la conversion de la dette désignée comme élément de couverture des investissements nets dans des filiales étrangères (nets d'impôt de 514 $ et 36 $ pour le trimestre et l'exercice)

(3 172)

-

242

-


818

(4 500)

12 980

6 229

Éléments qui ne seront pas reclassés ultérieurement au résultat net :






Réévaluations des obligations au titre des prestations définies à long terme (nettes d'impôt de 567 $ et 613 $ pour le trimestre et l'exercice (1 214 $ et 745 $ en 2016)

(1 655)

3 164

(1 749)

1 940






Total des autres éléments du résultat global

(837)

(1 336)

11 231

8 169

Résultat global

7 884

11 359

55 847

66 434











 


UNI-SÉLECT INC.
ÉTATS CONSOLIDÉS DES VARIATIONS DE CAPITAUX PROPRES








Attribuable aux actionnaires

(en milliers de $US, audités)

Capital-
actions

Surplus
d'apports

Résultats non
distribués

Cumul des
autres éléments
du résultat
global

Total des
capitaux
propres













Solde au 31 décembre 2015

97 864

3 588

371 997

(36 471)

436 978







Résultat net

-

-

58 265

-

58 265

Autres éléments du résultat global

-

-

1 940

6 229

8 169

Résultat global

-

-

60 205

6 229

66 434







Contributions et distributions aux actionnaires :







Rachat et annulation d'actions

(2 030)

-

(20 013)

-

(22 043)


Émission d'actions ordinaires

1 090

-

-

-

1 090


Dividendes

-

-

(10 769)

-

(10 769)


Paiements fondés sur des actions

-

672

-

-

672


(940)

672

(30 782)

-

(31 050)







Solde au 31 décembre 2016

96 924

4 260

401 420

(30 242)

472 362







Résultat net

-

-

44 616

-

44 616

Autres éléments du résultat global

-

-

(1 749)

12 980

11 231

Résultat global

-

-

42 867

12 980

55 847







Contributions et distributions aux actionnaires :







Émission d'actions ordinaires

661

-

-

-

661


Dividendes

-

-

(11 817)

-

(11 817)


Paiements fondés sur des actions

-

924

-

-

924


661

924

(11 817)

-

(10 232)







Solde au 31 décembre 2017

97 585

5 184

432 470

(17 262)

517 977













 


UNI-SÉLECT INC.
TABLEAUX CONSOLIDÉS DES FLUX DE TRÉSORERIE




(en milliers de $US)

Trimestre clos le

31 décembre

Exercice clos le

31 décembre


2017

2016

2017

2016


(non
audités)

(non

 audités)

(audités)

(audités)

ACTIVITÉS D'EXPLOITATION





Résultat net

8 721

12 695

44 616

58 265

Éléments hors caisse :






Frais de restructuration et autres

-

(746)

(523)

(746)


Charges financières, montant net

4 986

1 164

14 487

4 484


Amortissement

9 977

5 224

29 647

15 962


Charge d'impôt sur le résultat

2 170

5 487

22 002

28 137


Amortissement et réserves relatifs aux incitatifs accordés aux clients

4 294

3 575

16 581

12 460


Autres éléments hors caisse

(630)

1 449

269

1 704

Variation des éléments du fonds de roulement

23 234

28 522

14 583

16 778

Intérêts payés

(5 547)

(1 066)

(10 371)

(3 553)

Impôt sur le résultat recouvert (versé)

(1 734)

(1 766)

(7 286)

210

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

45 471

54 538

124 005

133 701






ACTIVITÉS D'INVESTISSEMENT





Acquisitions d'entreprises

(7 219)

(15 555)

(348 490)

(161 839)

Solde de prix d'achat, net

(1 982)

(148)

(7 935)

(2 173)

Trésorerie détenue en mains tierces

2 423

400

(5 108)

(11 353)

Prime sur les options sur devises

-

-

(6 631)

-

Produits de la disposition d'options sur devises

-

-

6 174

-

Avances aux marchands membres et incitatifs accordés aux clients

(7 310)

(6 426)

(28 257)

(22 815)

Remboursements d'avances à des marchands membres

1 349

953

5 737

4 178

Acquisitions d'immobilisations corporelles

(5 224)

(4 790)

(13 658)

(9 755)

Produits de la disposition d'immobilisations corporelles

378

596

824

662

Acquisitions et développement d'immobilisations incorporelles

(1 785)

(2 487)

(4 614)

(5 250)

Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement

(19 370)

(27 457)

(401 958)

(208 345)






ACTIVITÉS DE FINANCEMENT





Augmentation de la dette à long terme

15 613

7 204

450 860

138 965

Remboursement de la dette à long terme

(67 256)

(29 388)

(154 090)

(101 730)

Diminution nette des dépôts de garantie des marchands membres

(19)

(187)

(117)

(379)

Rachat et annulation d'actions ordinaires

-

(362)

-

(22 043)

Émission d'actions ordinaires

-

-

661

1 090

Dividendes versés

(3 120)

(2 731)

(11 637)

(10 533)

Flux de trésorerie liés aux activités de financement

(54 782)

(25 464)

285 677

5 370

Écarts de conversion

(3)

(274)

623

167

Augmentation (diminution) nette de la trésorerie

(28 684)

1 343

8 347

(69 107)

Trésorerie au début de la période

59 356

20 982

22 325

91 432

Trésorerie à la fin de la période

30 672

22 325

30 672

22 325











 


UNI-SÉLECT INC.
ÉTATS CONSOLIDÉS DE LA SITUATION FINANCIÈRE



(en milliers de $US, audités)

31 décembre


2017

2016

ACTIFS



Actifs courants :




Trésorerie

30 672

22 325


Trésorerie détenue en mains tierces

8 147

14 486


Débiteurs et autres recevables

227 167

149 268


Impôt sur le résultat à recevoir

29 279

22 420


Stocks

458 354

330 808


Frais payés d'avance

10 196

4 893


Total des actifs courants

763 815

544 200

Investissements et avances aux marchands membres

30 628

28 651

Immobilisations corporelles

78 644

41 982

Immobilisations incorporelles

231 365

101 158

Goodwill

372 119

243 807

Actifs d'impôt différé

10 174

20 818




TOTAL DES ACTIFS

1 486 745

980 616




PASSIFS



Passifs courants :




Créditeurs et charges à payer

436 726

314 505


Solde de prix d'achat, net

15 469

25 303


Provision pour les frais de restructuration et autres

-

775


Impôt sur le résultat à payer

16 831

5 669


Dividendes à payer

3 110

2 673


Versements sur la dette à long terme et les dépôts de garantie des marchands membres

37 098

3 817


Total des passifs courants

509 234

352 742

Obligations au titre des avantages du personnel à long terme

20 985

16 802

Dette à long terme

411 585

130 572

Dépôts de garantie des marchands membres

5 543

5 319

Solde de prix d'achat, net

2 944

-

Autres provisions

1 331

-

Instruments financiers dérivés

1 041

359

Passifs d'impôt différé

16 105

2 460

TOTAL DES PASSIFS

968 768

508 254

CAPITAUX PROPRES



Capital-actions

97 585

96 924

Surplus d'apports

5 184

4 260

Résultats non distribués

432 470

401 420

Cumul des autres éléments du résultat global

(17 262)

(30 242)

TOTAL DES CAPITAUX PROPRES

517 977

472 362




TOTAL DES PASSIFS ET DES CAPITAUX PROPRES

1 486 745

980 616







 

SOURCE Uni-Select Inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:00
La ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, et la mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante, invitent les représentants des médias à une conférence de presse concernant...

à 14:25
La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Nadine Girault, terminait aujourd'hui sa première mission à l'étranger à Paris et à Bruxelles. Au cours de cette mission, la ministre a réitéré la volonté du Québec de renforcer ses...

à 14:00
La ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Mme Marie-Eve Proulx, invite les...

à 14:00
La GRC a confirmé auprès des autorités indiennes que 16 autres centres d'appels frauduleux ont été démantelés depuis le mois d'octobre. Ces centres sont soupçonnés d'avoir effectué à des contribuables canadiens des appels frauduleux liés à l'Agence...

à 13:20
Les élus de comité exécutif ont approuvé ce matin l'octroi d'un important contrat à la firme Eurovia Québec Grands Projets Inc. afin de reconstruire les infrastructures souterraines de la rue Sainte-Catherine Ouest, entre les rues Robert-Bourassa et...

à 13:10
Le 11 décembre 2018, une formation d'instruction de l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) a accepté l'entente de règlement, comprenant des sanctions, conclue entre le personnel de l'OCRCVM et Richard...




Communiqué envoyé le 20 février 2018 à 06:00 et diffusé par :