Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation pétrolière
Sujets : Sans buts lucratifs, Plaidoyer (politique), CFG

Énergie : les nouvelles règles d'Ottawa créent davantage d'incertitude



MONTRÉAL, le 9 févr. 2018 /CNW Telbec/ - Le nouveau processus d'évaluation des projets industriels dévoilé par Ottawa risque de nuire davantage à la compétitivité de l'économie canadienne en créant encore plus d'incertitude chez les investisseurs, souligne l'IEDM, qui rappelle que le secteur de l'énergie vit déjà une période difficile.

L'abandon du projet Énergie Est et les complications récentes entourant le projet Trans Mountain, dans l'Ouest du pays, envoyaient déjà un mauvais signal aux investisseurs. « Nous sommes de moins en moins concurrentiels. Les investisseurs commencent déjà à délaisser le Canada pour les États-Unis. Maintenant, ce changement de structure vient ajouter une couche additionnelle d'incertitude qui les refroidira encore plus », explique Michel Kelly-Gagnon, président et directeur général de l'IEDM.

Rappelons que la ministre de l'Environnement et du Changement climatique a annoncé cette semaine une série de nouvelles règles auxquelles devront se soumettre les entreprises qui veulent investir au pays pour développer de grands projets.

Même si un nouvel organisme sera chargé d'en évaluer tous les impacts, la ministre conservera le droit de donner ou non le feu vert à certains projets. Ce pouvoir discrétionnaire du politique de refuser un projet sur une base purement arbitraire crée de l'incertitude pour les investisseurs potentiels.

L'IEDM a d'ailleurs montré en octobre dernier dans un Cahier de recherche que la chute des investissements pétroliers et gaziers et l'abandon de projets, comme celui d'Énergie Est, risquaient déjà de s'accentuer au Canada en raison de l'érosion de notre compétitivité avec les États-Unis sur les plans réglementaire et fiscal.

« Ces nouvelles règles ne sont qu'un ramassis de voeux pieux et d'objectifs contradictoires qui ne rassurent aucunement ceux qui souhaitent investir au pays. Le gouvernement doit absolument corriger le tir, et ce très rapidement. Parce que pour le moment, le message ne peut être plus clair : ne venez pas faire des affaires chez nous », conclut M. Kelly-Gagnon.

* * *

L'IEDM est un organisme de recherche et d'éducation indépendant, non partisan et sans but lucratif. Par ses études et ses conférences, l'IEDM alimente les débats sur les politiques publiques au Québec et partout au Canada en proposant des réformes créatrices de richesse et fondées sur des mécanismes de marché.

 

SOURCE Institut économique de Montréal


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

20 nov 2018
À compter d'aujourd'hui, et pour les trois prochaines semaines, l'Office national de l'énergie entendra la preuve traditionnelle orale des peuples autochtones sur le transport maritime lié au projet d'agrandissement du réseau Trans Mountain, dans le...

20 nov 2018
En investissant dans des projets d'infrastructure municipale novateurs, on contribue à une économie axée sur la croissance propre et on renforce la classe moyenne en s'assurant que les collectivités sont des milieux de vie sains et durables....

20 nov 2018
Le congrès Québec Mines + Énergie 2018 est officiellement lancé. Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, M. Jonatan Julien, est heureux d'assister à cet événement où, pour la première fois, les secteurs des mines et de l'énergie seront...

20 nov 2018
Les représentants des médias sont invités à venir entendre le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Jonatan Julien, alors que celui-ci s'adressera aux participants du congrès...

20 nov 2018
Grâce à sa technologie de module photovoltaïque de pointe et sa capacité croissante, Risen Energy se trouve parmi les trois meilleurs fabricants de modules PV solaires dans l'Exawatt Power Rankings pour le second trimestre 2018. Cet accomplissement...

20 nov 2018
Dans le but de connaître la quantité potentielle de production de gaz naturel renouvelable (GNR) au Québec et de déterminer le rôle que cette énergie pourrait jouer dans la transition énergétique, le consortium formé de WSP Canada et Deloitte a...




Communiqué envoyé le 9 février 2018 à 17:24 et diffusé par :