Le Lézard
Sujet : Religion

The Orthodox Times: les édifices religieux au Kazakhstan seront interdits aux moins de 16 ans


BEAVERTON, Orégon, January 22, 2018 /PRNewswire/ --

The Orthodox Times a publié un article par Jelena Rakocevic sur la situation actuelle dans le domaine religieux en République du Kazakhstan. Selon l'auteur, les dernières initiatives législatives du gouvernement dans le domaine suscitent une préoccupation importante, et le nouveau projet de loi proposant des amendements aux lois sur les activités et associations religieuses avancé par le gouvernement, s'il est adopté, va aggraver encore davantage la situation.

     (Photo: https://mma.prnewswire.com/media/631106/Kazakhstan_Astana_Architecture.jpg )

Pour lire l'article complet (an anglais), publié le 18 janvier, cliquez ici : https://orthotimes.org/2018/01/18/religious-buildings-in-kazakhstan-to-be-labeled-16/#prettyPhoto

Les changements proposés visent à contenir la propagation de l'extrémisme religieux dans le pays, mais pour atteindre cet objectif, les autorités veulent limiter gravement toute activité religieuse au Kazakhstan, y compris les confessions religieuses traditionnelles telles que l'islam, le christianisme et le judaïsme. La nouvelle loi interdirait aux enfants de moins de 16 ans de fréquenter les mosquées, les églises et les synagogues s'ils ne sont pas accompagnés par un de leurs parents et sans l'accord écrit de l'autre parent. Par conséquent, cela interdit de facto toutes les activités telles que des excursions ou des camps d'été, organisées par les communautés religieuses, et donne aux parents le droit d'interdire à leurs enfants de moins de 16 ans de choisir librement leur foi. La responsabilité de la mise en oeuvre de la restriction sur les adolescents qui fréquentent les édifices religieux incombe au clergé, qui sera puni conformément à la loi si un adolescent « illégal » de moins de 16 ans est découvert dans leurs locaux. Cela signifie que de manière pratique les prêtres doivent dissuader les jeunes générations plutôt que de les attirer, comme ils le feraient normalement.

Jelena Rakocevic souligne ces constats alarmants, parmi d'autres, et les conséquences inattendues de la loi proposée, y compris pousser par inadvertance les jeunes vers des idéologies extrémistes, qui deviennent ainsi plus attractives, comparées aux idéologies concurrentes, plus pacifiques, mais limitées et formalisées de manière inutile.



Communiqué envoyé le 22 janvier 2018 à 13:41 et diffusé par :