Le Lézard
Classé dans : Exploitation pétrolière
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Lois fédérales et d'états

L'Office national de l'énergie rend une décision sur le processus visant les futures questions liées aux permis et publie les motifs de sa décision sur la question constitutionnelle concernant le projet d'agrandissement du réseau de Trans Mountain



CALGARY, le 18 janv. 2018 /CNW/ - L'Office national de l'énergie a annoncé aujourd'hui la mise en place d'un processus pour résoudre les différends entre Trans Mountain Pipeline ULC (« Trans Mountain ») et les autorités provinciales et municipales relativement aux permis visant le projet d'agrandissement du réseau de Trans Mountain.

L'Office a plus particulièrement établi un processus général pour examiner toute requête ayant trait à une condition au projet qui oblige Trans Mountain à demander tous les permis et autorisations provinciaux et municipaux requis, ou une dérogation à ceux-ci.

Selon ce processus, l'Office rendra sa décision dans les trois à cinq semaines suivant le dépôt de la requête. Il est possible de consulter la version intégrale de la décision dans le site Web de l'Office.

L'Office estime que le processus donnera une certaine assurance en ce qui concerne les outils de réglementation qui sont à sa disposition pour régler, dans des circonstances précises, les différends et les désaccords, si Trans Mountain et les autorités provinciales ou municipales n'y arrivent pas.

L'Office s'attend à ce que toutes les parties participent de bonne foi à tout processus visant un permis. Certes, le projet a été jugé conforme à l'intérêt public, mais Trans Mountain doit tout de même se conformer aux lois provinciales et municipales applicables. Trans Mountain est également tenue de planifier adéquatement la réalisation de son projet et de prévoir suffisamment de temps pour mener comme il se doit les activités de consultation des provinces et des municipalités.

L'Office a par ailleurs publié aujourd'hui les motifs de sa décision de rendre l'ordonnance MO-057-2017 le 7 décembre dernier, qui porte notamment sur un avis de question constitutionnelle. L'ordonnance stipule que Trans Mountain n'est pas tenue de se conformer à deux articles de règlements de la Ville de Burnaby pour entreprendre la construction du projet d'agrandissement de son réseau.

Les articles des règlements visés obligeraient Trans Mountain à obtenir des autorisations pour le plan préliminaire et des permis pour abattre des arbres en prévision de travaux au terminal Burnaby, au terminal maritime Westridge et à un site d'infrastructure temporaire situé non loin de là. Il est possible de consulter la version intégrale des motifs de décision dans le site Web de l'Office.

En bref

Liens connexes

L'Office national de l'énergie est un organisme fédéral indépendant qui réglemente plusieurs aspects du secteur énergétique au Canada. Il réglemente les pipelines, la mise en valeur des ressources énergétiques et le commerce de l'énergie, dans l'intérêt public canadien, en plaçant la sécurité au coeur de ses préoccupations. Pour un complément d'information sur l'Office et son mandat, consultez le site Web www.neb-one.gc.ca.

SOURCE Office national de l'énergie


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

11 déc 2018
Les chefs et élus des neuf communautés de la Nation Innue ont réaffirmé haut et fort que le projet éolien Apuiat est toujours vivant et doit impérativement se réaliser.  En effet, lors d'une rencontre annuelle de la Nation Innue qui a eu lieu hier,...

11 déc 2018
S. A. R. le Prince héritier a inauguré le parc énergétique avec des entreprises multinationales  Les investisseurs et les locataires ont signé des accords pour investir et établir des activités  L'Energy Park occupera un total de 50 kilomètres...

11 déc 2018
Special Ice, la plus importante entreprise du secteur des boissons au Ghana, a choisi REDAVIA, l'un des chefs de file mondiaux d'énergie solaire propre et rentable pour les communautés et les entreprises, afin d'établir sa première ferme solaire au...

10 déc 2018
L'expédition   de la deuxième livraison mensuelle de dérivés pétroliers Saoudiens au Yémen en vertu d'un décret royal Saoudien a commencé avec l'arrivée d'une livraison de diesel le 30 novembre et a été complétée avec l'arrivée de la livraison finale...

7 déc 2018
Venture Global LNG, Inc. annonce avoir établi une facilité de crédit-relais de 220 millions $ avec Morgan Stanley Senior Funding, Inc. et les prêteurs associés. Sous réserve de la réalisation des conditions habituelles précédentes, la totalité du...

7 déc 2018
Venture Global LNG, Inc. et Kiewit annoncent conjointement que Kiewit a obtenu le contrat d'ingénierie, d'approvisionnement et de construction (IAC) pour le projet d'exportation de GNL de Calcasieu Pass en voie de développement dans la Paroisse de...




Communiqué envoyé le 18 janvier 2018 à 17:05 et diffusé par :