Le Lézard
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Femme, Politique intérieure, Sécurité publique, Plaidoyer (politique), MAT

Demande d'amendement au code d'éthique des élus - L'Opposition officielle s'attaque aux inconduites sexuelles


MONTRÉAL, le 15 janv. 2018 /CNW Telbec/ - Le chef de l'Opposition officielle à l'hôtel de ville de Montréal, M. Lionel Perez, en compagnie de la porte-parole en matière de statut de la femme et d'égalité entre les genres, Mme Marie-Josée Parent, a demandé aujourd'hui que la Ville de Montréal modifie son Code d'éthique et de conduite des membres du Conseil de la ville et des Conseils d'arrondissement afin d'y ajouter un chapitre traitant des inconduites sexuelles.

« À l'heure actuelle, ce Code d'éthique ne contient aucune règle visant les inconduites sexuelles des élus. Après la prise de conscience collective mondiale que nous avons vécue grâce au mot-clic #MoiAussi, et étant donné la gravité de cet enjeu, il est essentiel que la Ville de Montréal prenne tous les moyens pour s'attaquer à cette question et pour prévenir les situations pouvant mener à des inconduites sexuelles », a déclaré M. Perez.

La nouvelle section du Code d'éthique sur les inconduites sexuelles devra :

« La Ville de Montréal démontrera ainsi un leadership en matière d'inconduite sexuelle, devenant la première ville au Québec à traiter de cet enjeu dans son code d'éthique. Nous demandons également que, suite à l'adoption des modifications au Code d'éthique, l'ensemble des élus suivent une formation obligatoire sur la question des inconduites sexuelles », a ajouté Mme Parent.

La proposition pour l'amendement du Code d'éthique et de conduite des membres du Conseil de la ville et des Conseils d'arrondissement sera faite par une motion de l'Opposition officielle, qui sera débattue lors du conseil municipal qui se tiendra le 22 janvier prochain.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal



Communiqué envoyé le 15 janvier 2018 à 11:56 et diffusé par :