Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Comptabilité, Gouvernement européen

Dieter Kempf, le Président de la Fédération de l'industrie allemande (BDI): « Nous avons urgemment besoin d'un nouveau gouvernement »


BERLIN, January 11, 2018 /PRNewswire/ --

La Fédération de l'industrie allemande (BDI) a appelé l'Union et le SPD à engager rapidement les négociations de coalition. « Nous avons urgemment besoin d'un nouveau gouvernement. Il est donc réjouissant que les discussions soient actuellement menées avec grand sérieux et en suivant un calendrier serré », a déclaré Dieter Kempf, le président de la BDI, jeudi à Berlin. Le prochain gouvernement allemand, quel qu'il soit, devra mettre davantage l'accent sur l'économie. « Nos entreprises souhaitent une planification solide, nos partenaires dans le monde s'attendent à ce que nous agissions », a souligné Kempf. « 2018 doit être l'année des actes. La position de départ pour un nouveau gouvernement ne saurait être meilleure. »

Selon les estimations de la BDI, l'économie allemande va croître de 2,25 % au cours de la nouvelle année. La performance économique augmente ainsi pour la neuvième année consécutive.  La reprise est durable et robuste. « Nous ne voyons aucun risque réel de surchauffe économique », a déclaré le président de la BDI. La création d'emplois continuera d'augmenter cette année, avec quelque 100 000 emplois supplémentaires.

Le commerce extérieur notamment joue un rôle moteur dans cette conjoncture favorable, selon Kempf. La BDI estime que les exportations augmenteront de 5 % cette année. « En Allemagne, un poste de travail sur quatre dépend de l'exportation. Un coup d'oeil sur les marchés mondiaux soulève toutefois quelques craintes. La plus grande menace pour notre reprise réside dans la forte insécurité au niveau international », comme l'affirme Kempf.

Un grand risque pour l'économie est la sortie du Royaume-Uni de l'UE. Même un régime transitoire, absolument nécessaire, ne constituera qu'un répit pour les entreprises. Kempf : « Non seulement l'épée de Damoclès de l'insécurité plane sur de nombreuses activités au Royaume-Uni, mais il existe aussi le risque d'une dévaluation massive. Nos entreprises doivent être préparées à toutes les éventualités - et même à un Brexit dur. »

Le futur gouvernement fédéral devra dépenser de l'argent là où le potentiel de croissance existe, sécuriser les emplois et en créer de nouveaux. » « L'expansion de l'infrastructure numérique doit enfin aller de l'avant », a déclaré Kempf.  Un quart des entreprises n'ont toujours pas accès à l'Internet haut débit. « Cette situation est absolument inacceptable. Nous attendons du futur gouvernement fédéral qu'il intensifie le dialogue avec les fournisseurs d'accès et qu'il encourage les investissements pour accélérer les choses. »

Concernant la politique fiscale, le futur gouvernement devra également mettre le paquet. Notamment étant donné la reprise d'une forte concurrence fiscale des États-Unis et de la Chine. Kempf a exigé une suppression de l'impôt de solidarité ( destiné à soutenir la reconstruction de l'Est).  Il a également plaidé en faveur d'une correction plus que nécessaire des éléments fiscaux de la taxe professionnelle et de l'introduction d'un crédit d'impôt en faveur de la recherche. C'est devenu une évidence dans presque tous les pays industrialisés.

Outre la politique fiscale, il convient de revoir la politique énergétique et climatique. « Nous avons besoin de plus de réalisme en matière de politique énergétique et climatique », a souligné Kempf. Cela s'applique également à l'objectif national de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 40 % d'ici 2020. « Manifestement, les parties en présence sont ici disposées à reconnaître la réalité. La politique doit faire du tournant énergétique une réussite, pragmatique et orientée vers la rentabilité. » Pour l'industrie, la lutte contre le changement climatique est synonyme de défis, de risques et de chances, explique le président de la BDI.

« L'Allemagne doit mobiliser beaucoup plus fortement les atouts de l'ère numérique », réclame Kempf. C'est pourquoi la BDI a lancé une nouvelle initiative « Santé numérique ». Il s'agit moins de mener des discussions relatives à la répartition, et donc à l'assurance citoyenne solidaire (Bürgerversicherung), mais plutôt de discuter des innovations et des investissements et de les mettre en oeuvre. La clé de la réussite réside dans la faculté à collecter, transmettre et traiter de grandes quantités de données. « Le futur gouvernement devra rapidement établir les fondements juridiques pour l'utilisation des données relatives à la santé », réclame Kempf.

Boilerplate

Version française :

La Fédération de l'industrie allemande (BDI) est l'organisation faîtière de l'industrie allemande et des services liés à l'industrie. Elle comprend 35 associations sectorielles et plus de 100 000 entreprises avec environ 8 millions salariés. L'affiliation est volontaire. 15 organisations dans les États fédérés représentent les intérêts de l'industrie au niveau régional.

Fédération de l'industrie allemande   

Membre de BUSINESSEUROPE

Coordonnées
Tel.: +493020281479   
Fax: +493020282479   
Web  http://www.bdi.eu  
Email  Presse@bdi.eu


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 01:00
TEKLYNX International connu pour ses logiciels permettant aux entreprises du monde entier d'améliorer leurs codes-barres, annonce un nouveau partenariat avec OPAL Associates Holding AG. Ce partenariat renforce les fonctionnalités de conception, de...

1 déc 2021
MrRex, un casino mondial en ligne, a annoncé son ouverture officielle aujourd'hui. Hébergé sur la plateforme Aspire Global, MrRex propose une suite complète de jeux de casino, y compris des machines à sous numériques et des jeux de table, ainsi que...

1 déc 2021
Adare Pharma Solutions (« Adare »), une organisation mondiale de recherche, de développement et de fabrication sous contrat (CDMO), axée sur la technologie, a annoncé aujourd'hui l'acquisition de Frontida BioPharm (« Frontida »), une CDMO intégrée...

1 déc 2021
Adare Pharma Solutions (« Adare »), fabricant et développeur en sous-traitance (FDST) à l'échelle mondiale axé sur la technologie qui offre le développement de produits clés en main grâce à une expertise dans la fabrication commerciale, a annoncé...

1 déc 2021
NanoXplore Inc. (« NanoXplore » ou la « Société ») publie ce communiqué de presse pour commenter les récentes activités de négociation de ses actions. La Société annonce qu'elle n'est au courant d'aucun développement d'affaires important et non...

1 déc 2021
Avec l'approbation de la Bourse de Toronto, le conseil d'administration de iA Société financière inc. (« iA Groupe financier » ou la « Société ») a autorisé la Société à racheter, dans le cours normal de ses activités, entre le 6 décembre 2021 et le...



Communiqué envoyé le 11 janvier 2018 à 12:22 et diffusé par :