Le Lézard
Classé dans : Transport, Exploitation pétrolière
Sujet : Sondages, Opinions et Recheches

Une enquête sur l'industrie menée par Oil & Gas IQ révèle que 80 % des spécialistes du GNL estiment que le GNL va devenir un carburant largement utilisé par les bateaux



LONDRES, December 22, 2017 /PRNewswire/ --

Au cours des 12 derniers mois, les régulations des CEA (Control Emission Areas, soit zones d'émission contrôlée) ont continué de mener de nombreuses décisions sur le marché du gaz naturel liquéfié (GNL). Au fur et à mesure que les nouvelles infrastructures du GNL sont devenues opérationnelles et alors que d'autres projets sont en cours de développement, le GNL a connu un véritable essor en tant que combustible maritime grâce à des commandes de nouveaux navires carburant au GNL.

En prélude au Sommet sur le soutage du GNL (LNG Bunkering Summit) 2018, Oil & Gas IQ a interrogé plus de 500 spécialistes du GNL impliqués dans la chaîne logistique du soutage du GNL afin de mieux comprendre la façon dont le secteur continue d'évoluer dans des conditions de marché difficiles et de s'informer des nouvelles opportunités et tendances pour les années à venir.

Cette enquête a révélé que même si l'industrie est à l'aube de connaître des changements considérables, elle ne progresse pas aussi vite que les prévisions initiales le suggéraient. Le lent développement des infrastructures, le panorama réglementaire et la concurrence des carburants alternatifs sont autant de facteurs qui contribuent aux défis que présente le secteur.

Les personnes interrogées ont souligné que, parallèlement à la réduction des coûts, l'innovation technologique et les partenariats sont essentiels pour faire du GNL le carburant de l'avenir.

Cette recherche exclusive a été rassemblée dans une infographie complémentaire, intitulée « Résultats de l'enquête sur le soutage du GNL dans le monde : promouvoir le GNL comme carburant de l'avenir », qui peut être téléchargée gratuitement sur : http://bit.ly/LNGB2018survey

Les résultats de cette enquête constitueront le fondement des débats à l'occasion du 6e Sommet annuel sur le soutage du GNL (qui aura lieu du 29 au 31 janvier 2018 à Amsterdam) - le plus grand évènement européen sur le soutage du GNL. Des représentants de Shell, Arista Shipping, Total Marine Fuels, de la Commission européenne, d'Enagas, National Grid, Seaspan Ferries, MAN Diesel & Turbo Sverige, du port de Miami, de Skangas et du port de Rotterdam y assisteront pour débattre de l'avenir du GNL.

Pour obtenir des informations complémentaires ou pour réserver votre place, veuillez visiter http://bit.ly/2CPLanB, composer le +44(0)207-036-1300 ou envoyer un courriel à enquire@oilandgasiq.com.

Contact avec les médias : Nishkala Thiru, +44-(0)20-7368-9300, Nishkala.Thiru@iqpc.co.uk

La presse est invitée à assister à ce forum important de l'industrie. Si vous souhaitez recevoir une carte de presse gratuite, veuillez envoyer un courriel à Nishkala Thiru à l'adresse Nishkala.Thiru@iqpc.co.uk


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:53
17 h - Le ministère des Transports avise les usagers des principales entraves sur le réseau autoroutier de la région de Montréal ce soir et la nuit prochaine. Exceptionnellement, les travaux peuvent être annulés ou reportés en raison de conditions...

à 16:43
Mobilité Montréal informe les usagers de la route que des fermetures majeures seront mises en place durant la fin de semaine du 14 décembre, notamment dans le corridor de l'autoroute 20 et de la route 136 ainsi que dans les échangeurs Turcot et...

à 16:38
Alors que les membres d'Unifor protestaient dans sept villes canadiennes, VIA Rail Canada a accordé un contrat de 989 millions de dollars à une entreprise allemande qui construira des trains pour le service ferroviaire voyageurs du Canada. « C'est...

à 16:34
Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) est déçue de voir un important contrat d'approvisionnement d'une société de la couronne bénéficier à des travailleurs californiens. « C'est près d'un milliard de dollars qui glissent entre les doigts des...

à 16:22
Le député de Rosemont et responsable solidaire en matière de justice fiscale et de services publics, Vincent Marissal, déplore que Siemens ait obtenu le contrat auprès de VIA Rail. « Ce que l'on craignait se confirme : Siemens rafle le contrat de...

à 15:36
Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd'hui son rapport d'enquête (R17V0096) sur un déraillement mortel survenu en avril 2017, près de Woss (Colombie-Britannique), mettant en cause un mouvement non contrôlé de wagons...




Communiqué envoyé le 22 décembre 2017 à 01:00 et diffusé par :