Le Lézard
Classé dans : Transport
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

La décision de maintenir les tarifs douaniers sur les avions de Bombardier est injuste, affirme Unifor



TORONTO, le 20 déc. 2017 /CNW/ - La décision du Département américain du Commerce de maintenir la majorité des tarifs douaniers de près de 300 pourcent sur les avions de la CSeries de Bombardier est injuste et illustre la raison pour laquelle les États-Unis ne devraient pas être autorisés à juger leurs propres mesures dans le cas de conflits commerciaux internationaux.

« Il est incroyablement décevant que le Département américain du Commerce ait décidé de maintenir des tarifs punitifs et déraisonnables qui portent atteinte à tout le secteur de l'aérospatiale », a déclaré le président national d'Unifor, Jerry Dias.  « C'est pourquoi il est si important de protéger notre capacité à instaurer des politiques industrielles et des dispositions pour des mécanismes indépendants de règlement des différends dans tout accord de libre-échange ».

La décision d'aujourd'hui a statué le maintien des droits antidumping préliminaires tout en diminuant légèrement les droits compensatoires préliminaires, diminuant l'ensemble des droits imposés sur les avions de la CSeries de 299,45 pourcent à 292,21 pourcent. Les droits ont été imposés en réponse à une plainte déposée par Boeing concernant des subventions gouvernementales reçues par Bombardier du gouvernement fédéral et du gouvernement du Québec.

« La réalité est que les gouvernements tant ici qu'aux États-Unis ont un rôle à jouer pour soutenir la viabilité de l'industrie de l'aérospatiale », a affirmé Renaud Gagné, directeur québécois d'Unifor.  « La décision des États-Unis d'imposer ces droits est une réaction exagérée de la part d'un gouvernement déterminé à appliquer des politiques protectionnistes, une réaction qui va aussi menacer les emplois aux États-Unis ».

Unifor demande au gouvernement fédéral de lutter contre ces droits dévastateurs et de protéger son droit d'investir dans le soutien aux industries canadiennes. Unifor continuera de collaborer avec Unite, le syndicat représentant les travailleurs de Bombardier en Irlande du Nord, sur une stratégie commune pour protéger les emplois de qualité dans le secteur de l'aviation. 

La décision finale sur les droits imposés à Bombardier revient maintenant à l'International Trade Commission (ITC) aux États-Unis, qui est censée rendre sa décision en février statuant si des torts ont été causés ou non à Boeing par les avions C-Series.

Bombardier, qui est l'un des plus principaux employeurs du Canada, emploie plus de 24 000 travailleurs et crée 40 000 emplois indirects chez ses fournisseurs. Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant plus de 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l'économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l'égalité et la justice sociale au Canada et à l'étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

SOURCE Le Syndicat Unifor


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 05:00
Le ministère des Transports rappelle que, depuis 5 h ce matin, les usagers de la route circulent sur un nouveau tronçon de l'autoroute 20 en direction est. Les usagers sont invités à porter une attention particulière à la nouvelle signalisation et à...

à 04:00
Le fournisseur mondial de solutions de mobilité Bombardier Transport a reçu une commande ferme d'Albtal-Verkehrs-Gesellschaft mbH (AVG), la société de transport de la région de la vallée de l'Alb dans le sud-ouest de l'Allemagne, pour la livraison de...

16 déc 2018
Les 93 préposés à l'accueil et agents d'administration et de sûreté d'Aéroports de Montréal menacés de perdre leur emploi au profit de la sous-traitance ont manifesté ce dimanche à l'Aéroport Montréal-Trudeau. Ils ont réclamé l'annulation de cette...

16 déc 2018
L'Alliance de la fonction publique du Canada, région du Québec, tiendra une manifestation ce dimanche matin 16 décembre à 11h00 à l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau. Cette manifestation vise à soutenir les 93 préposés à l'accueil et agents...

15 déc 2018
GAC Motor, le constructeur automobile chinois à la croissance la plus rapide, a rendu public son rapport qualité 2018, mettant en évidence les réussites de la marque dans la mise en oeuvre de sa stratégie orientée qualité en faveur de sa croissance...

15 déc 2018
GAC Motor, constructeur automobile enregistrant la croissance la plus rapide en Chine, a publié son rapport 2018 sur la qualité, qui souligne les accomplissements réussis de la marque à l'heure où la société mène sa stratégie orientée sur la qualité...




Communiqué envoyé le 20 décembre 2017 à 18:27 et diffusé par :