Le Lézard
Classé dans : Exploitation minière

Ian Pearce est nommé chef de l'exploitation de Falconbridge


TORONTO, ONTARIO--(CCNMatthews - 12 mai 2006) -

Peter Kukielski quitte la Société

Falconbridge Limitée (TSX:FAL.LV) (NYSE:FAL) a annoncé aujourd'hui la nomination d'Ian Pearce au poste de chef de l'exploitation. Cette nomination entre immédiatement en vigueur et Ian relèvera du chef de la direction de Falconbridge, Derek Pannell. Les présidents des cinq unités d'affaires de la Société (nickel, cuivre sud-américain, cuivre canadien et recyclage, zinc et aluminium) relèveront d'Ian.

Ian Pearce s'est joint à Falconbridge en août 2003 à titre de premier vice-président, Projets et ingénierie. A ce titre, Ian a assuré un leadership exceptionnel sur le plan de l'avancement et de l'achèvement de grands projets tels que Koniambo et Nickel Rim.

Ian détient un baccalauréat en sciences de la University of Witwatersrand en Afrique du Sud. Il a aussi suivi le Programme de perfectionnement des gestionnaires de la même université.

Ian compte plus de 26 ans d'expérience professionnelle en métallurgie et en exploitation minière. Avant de se joindre à Falconbridge, Ian a acquis une vaste expérience en gestion de projets aux Etats-Unis, en Indonésie, au Chili et en Afrique du Sud. Parmi ses nombreuses affectations, mentionnons son travail à titre de directeur général du projet Muskeg River Oil Sands en Alberta (Fluor Daniel Canada Inc.).

Le titulaire précédent, Peter Kukielski, a résigné ses fonctions de chef de l'exploitation et il quittera la Société le 1er juillet 2006. Peter a accepté le poste de chef de l'exploitation à Teck Cominco et déménagera avec sa famille à Vancouver. Peter s'est joint à Noranda en septembre 2001 à titre de premier vice-président, Projets et ingénierie. Il a par la suite été nommé vice-président directeur, Projets et aluminium, en août 2003. Peter est devenu chef de l'exploitation de Falconbridge en juillet 2005.

Falconbridge souhaite à remercier Peter pour sa contribution à notre succès au cours des cinq dernières années.

Falconbridge Limitée est un chef de file de l'exploitation minière du cuivre et du nickel qui possède des investissements dans des actifs de zinc et d'aluminium pleinement intégrés. La Société se concentre sur la découverte et la mise en valeur de gisements de cuivre et de nickel de classe mondiale. Elle emploie 14 500 personnes dans ses exploitations et ses bureaux dans 18 pays. Les actions ordinaires de Falconbridge sont inscrites à la Bourse de New York (FAL) et à la Bourse de Toronto (FAL.LV). Le site Web de Falconbridge se trouve à www.falconbridge.com.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:30
Selon les plus récentes estimations annuelles, le revenu disponible par habitant croît, en dollars courants, de 3,6 % au Québec entre 2016 et 2017. En même temps, l'indice implicite de prix des dépenses de consommation finale des ménages augmente de...

à 08:05
Mason Graphite Inc. (« Mason Graphite » ou « la Société ») annonce la mise en service de son usine pilote de matériaux pour batteries Li-ion et présente une mise à jour des activités récentes relatives au développement des Produits à Valeur Ajoutée...

à 07:32
Coorganisé par le gouvernement populaire de la province du Jiangsu et le Ministère de la Science et de la Technologie (MOST), la 14e Advanced Manufacturing Technology Achievements Exhibition (exposition sur les réussites en matière de technologies de...

20 mai 2019
Coorganisée par le Gouvernement populaire de la province de Jiangsu et le Ministère de la science et de la technologie, la 14e Exposition de Chine (Changzhou) sur les réalisations en matière de technologies de fabrication de pointe a été lancée le 18...

19 mai 2019
Toromont Industries Ltd./Industries Toromont Ltée annonce que Paul R. Jewer (vice-président directeur et directeur financier de Toromont) a avisé Toromont de son intention de prendre sa retraite dans les deux ans. En plus de fournir un long délai de...

17 mai 2019
MEQ est très satisfaite que les tarifs douaniers sur l'acier et l'aluminium canadiens et américains soient levés. Ces tarifs étaient en vigueur depuis juin dernier et avaient un impact négatif sur la compétitivité des manufacturiers québécois. «...



Communiqué envoyé le 12 mai 2006 à 13:00 et diffusé par :