Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Enjeux environnementaux

La Chaire de gestion du secteur de l'énergie de HEC Montréal publie l'État de l'énergie au Québec 2018



MONTRÉAL, le 13 déc. 2017 /CNW Telbec/ - Les Québécois sont plus que jamais des consommateurs d'essence, achètent des véhicules toujours plus gros et des maisons sans cesse plus grandes, ce qui annule les gains réalisés en efficacité énergétique. Les cibles que s'est fixées le gouvernement pour réduire la consommation de produits pétroliers et des émissions de GES d'ici 2030 ne seront pas atteintes si les tendances se maintiennent. En priorité, il faudra mettre en place des mesures pour renverser nos habitudes énergivores en transport (ex., par l'écofiscalité) et développer les alternatives à l'auto-solo. C'est le principal constat qui se dégage de la 4e édition de l'État de l'énergie au Québec, un bilan annuel publié par la Chaire de gestion du secteur de l'énergie de HEC Montréal .

« Les Québécois pourraient se croire en voie d'amorcer la transition énergétique, mais les données montrent qu'ils sont loin de là », explique Pierre-Olivier Pineau, coauteur du rapport. « Alors qu'on parle de transition, les ventes d'essence ont augmenté de 8 % de 2015 à 2016 et on bat des records de ventes de camions. Les données rendent à l'évidence l'incohérence entre nos habitudes de consommation d'énergie et l'atteinte des cibles. » 

En effet, les Québécois ont dépensé deux fois plus d'argent en 2016 pour l'achat de camions (10,9 G$) par rapport aux voitures (5,5 G$). En 2016, les véhicules électriques et hybrides rechargeables ne représentent que 0,4 % de la flotte totale des véhicules personnels. On en dénombre moins de 19 000 alors que le gouvernement vise à en mettre 100 000 sur les routes d'ici 2020.

« Devant l'ampleur de l'appétit énergétique des Québécois, difficile de croire que le Québec pourra simplement atteindre ses cibles en remplaçant des sources d'énergie propres aux hydrocarbures. Pour redresser les tendances, le gouvernement doit favoriser une transition vers une économie qui minimise d'abord les pertes d'énergie et améliore sa productivité », résume M. Pineau.

À l'occasion du lancement du bilan, le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, M. Pierre Moreau, en présence de la présidente-directrice générale de Transition énergétique Québec (TEQ), Mme Johanne Gélinas, a annoncé l'attribution d'une somme d'un million de dollars sur cinq ans à la Chaire pour la soutenir dans ses travaux de recherche. L'appui de TEQ vient s'ajouter à celui de dix autres partenaires de la Chaire, soit : BMO, Boralex, Enbridge, ENERCON, Énergie renouvelable Brookfield, Énergir, MERN, McCarthy Tétrault, PwC et Valero.

Pour en savoir plus, consultez l'État de l'énergie au Québec 2018 par Johanne Whitmore et Pierre-Olivier Pineau et le communiqué (version longue) avec les faits saillants.

À propos
La Chaire de gestion du secteur de l'énergie a pour mission d'augmenter les connaissances sur les enjeux liés à l'énergie.energie.hec.ca

 

SOURCE HEC Montréal


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

12 déc 2018
La collaboration internationale est nécessaire pour promouvoir le développement de l'énergie verte et faire front aux effets du changement climatique, a déclaré Zhu Gongshan, président du groupe GCL, un conglomérat énergétique diversifié en Chine. M....

12 déc 2018
Aujourd'hui, la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, a rencontré des négociatrices franco-africaines sur le climat à la COP24 à Katowice, en Pologne. La ministre McKenna et les négociatrices franco-africaines...

12 déc 2018
La transition vers des énergies plus propres contribue à réduire la pollution par le carbone et à nous permettre de saisir les possibilités mondiales de quelque 26 mille milliards de dollars offertes par la transition vers les énergies propres et...

12 déc 2018
Les agents de protection de la faune du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs ont mis fin ce matin aux pratiques illégales d'un groupe d'individus qui sévissaient dans la région de Lanaudière dans les secteurs de Mandeville, de...

12 déc 2018
La collaboration internationale est nécessaire pour promouvoir le développement de l'énergie verte et faire face aux effets du changement climatique, a déclaré Zhu Gongshan, président de GCL Group, un conglomérat énergétique diversifié en Chine. M....

12 déc 2018
L'Association canadienne de l'énergie éolienne (CanWEA) a dévoilé aujourd'hui le programme de son Sommet sur l'opération et la maintenance 2019, le plus gros du genre au Canada. Nous attendons plus de 300 professionnels canadiens et américains du...




Communiqué envoyé le 13 décembre 2017 à 16:35 et diffusé par :