Le Lézard
Sujets : Prix et Récompenses, Actualité gouvernementale

Afflux de cerveaux au Canada


Des scientifiques des plus grandes universités, dont Harvard et l'Imperial College London, recrutés pour les chaires de recherche Canada 150

OTTAWA, le 13 déc. 2017 /CNW/ - Le gouvernement du Canada estime que, pour faire preuve d'audace et d'innovation, notre pays doit pouvoir compter sur les percées des scientifiques canadiens et de leurs homologues d'ailleurs dans le monde. Leurs découvertes, leurs inventions et la formation qu'ils peuvent donner à de nouvelles générations d'étudiants sont garantes d'un Canada beaucoup mieux en mesure de se doter d'une économie forte et d'une classe moyenne prospère - ouverte, diversifiée et capable d'accueillir l'apport de toutes les personnes.

Programme des chaires de recherche Canada 150 (Groupe CNW/Conseil de recherches en sciences humaines du Canada)

Le gouvernement a prévu à cette fin, dans le budget de 2017, un investissement de 117,6 millions de dollars destiné au nouveau Programme des chaires de recherche Canada 150. Ce programme de financement ponctuel a été créé dans le but d'attirer au Canada certains des chercheurs et universitaires les plus talentueux au monde, y compris des Canadiens expatriés. Et ils ont répondu présents : à l'issue d'un rigoureux processus d'évaluation par les pairs, plus de 25 éminents chercheurs ont été choisis pour mettre en place de nouvelles initiatives de recherche dans des universités canadiennes. Ils recevront 350 000 $ ou un million de dollars par an pendant sept ans, selon les coûts associés aux propositions de recherche qu'ils ont présentées.

Lors d'une cérémonie qui a eu lieu à Ottawa aujourd'hui, la ministre des Sciences, l'honorable Kirsty Duncan, a présenté les premiers titulaires d'une chaire de recherche Canada 150 qui s'apprêtent à s'établir en sol canadien :

Ces quatre nouveaux titulaires de chaire vont approfondir les connaissances dans des domaines tels que la santé du cerveau, les maladies infectieuses, le développement humain et l'informatique. Ils aideront en outre les étudiants à acquérir les compétences pointues qu'il leur faut posséder pour faire partie de la prochaine génération de chercheurs, d'ingénieurs, de médecins et de concepteurs de logiciels qui sauront assurer à tous et toutes un avenir radieux et florissant.

Citations

« Je tiens à féliciter ces scientifiques et chercheurs de talent qui ont accepté de quitter leur poste à l'étranger pour occuper une chaire de recherche Canada 150. Notre gouvernement est fier de les appuyer, et il entend continuer de favoriser cet afflux de cerveaux au pays en faisant connaître l'ouverture des Canadiens, leur diversité et leur désir de faire bon accueil aux scientifiques et aux chercheurs passionnés de partout dans le monde. »
-La ministre des Sciences, l'honorable Kirsty Duncan

« Le Canada réussit à attirer des chercheurs de premier plan. Les titulaires de chaire de recherche Canada 150 présentés aujourd'hui estiment que le Canada est le meilleur endroit où mener leurs travaux de recherche et contribuer à l'avancement des sciences. Cela en dit long sur la culture de l'innovation au Canada et sur l'importance qu'elle revêt pour ce qui est d'assurer un avenir radieux et florissant à tous les Canadiens. »
- Le président du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, Ted Hewitt

Faits en bref

Liens connexes

Suivez le Programme des chaires de recherche Canada 150 sur Twitter : @CRC_CRC

Suivez la ministre Duncan sur les médias sociaux

Twitter :          @MindesSciences
Instagram :    sciencemin

 

SOURCE Conseil de recherches en sciences humaines du Canada



Communiqué envoyé le 13 décembre 2017 à 09:40 et diffusé par :