Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Enjeux environnementaux

Université de Tilburg : une agriculture climato-intelligente nécessite des changements de politique radicaux



TILBURG, Pays-Bas, December 11, 2017 /PRNewswire/ --

Pour relever le défi du changement climatique, d'importants changements sont requis à tous les niveaux de la réglementation agricole - national, européen et international. L'agriculture climato-intelligente (CSA, pour « climate-smart agriculture ») est cruciale, d'une part pour atténuer les effets du changement climatique sur le secteur agricole, et d'autre part pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et accroître la production alimentaire pour une population mondiale en constante augmentation. Cependant, les instruments juridiques permettant de stimuler la CSA sont absents ou insuffisamment développés.  

Telle est la conclusion de Jonathan Verschuuren, professeur de droit de l'environnement international et européen à l'université de Tilburg, aux Pays-Bas, sur la base d'une étude de deux ans portant sur l'agriculture climato-intelligente.

D'après les estimations actuelles, la demande mondiale de denrées alimentaires augmentera de 40 à 60 % d'ici à 2050. Cependant, l'augmentation requise de la production alimentaire sera difficile à atteindre en raison de l'impact du changement climatique, et entraînera de plus une augmentation de l'émission des gaz à effet de serre. Aujourd'hui déjà, 25 % de ces émissions à travers le monde peuvent être attribuées à l'agriculture. Pour relever ces trois défis de concert - accroître la production alimentaire, remédier au changement climatique et réduire les émissions de CO2 -, il faudra parvenir à une transition du secteur agricole mondial pour qu'il devienne « climato-intelligent ». Jonathan Verschuuren a étudié les mesures à prendre pour stimuler cette transition.

L'un des rares pays au monde qui expérimente avec des réglementations visant à stimuler l'agriculture climato-intelligente est l'Australie. Les recherches que Verschuuren y a menées l'ont amené aux conclusions suivantes :

Mesures insuffisantes 

Jusqu'à présent, les mesures prises par l'Union européenne sont cruellement inadéquates pour rendre le secteur agricole plus résilient, d'après Verschuuren. Il émet donc les recommandations suivantes :

Note aux rédacteurs 

L'étude de Verschuuren, intitulée Towards a regulatory framework for climate smart agriculture (Vers un cadre réglementaire pour une agriculture climato-intelligente), a été financée par une bourse internationale Marie Sklodowska-Curie au sein du programme de recherche Horizon 2020 de l'UE. Un résumé est disponible en ligne.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:00
De nouveaux reportages accompagnés d'une analyse de données d'Orb Media Inc. montrent que les consommateurs sont extrêmement inquiets à propos de l'impact du plastique sur le monde. Il existe une confusion largement répandue au niveau public...

à 06:00
Les représentants des médias sont priés de noter que la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, tiendra une téléconférence avec les médias canadiens et internationaux pour faire le point sur les travaux en cours en...

à 06:00
New Orb Media Inc., dans ses rapports et analyses de données montrant que les consommateurs sont extrêmement inquiets de l'impact du plastique sur le monde, fait savoir qu'il y a, au sein des populations, une grande confusion concernant les...

à 05:00
L'engouement grandissant vers la transition énergétique amène plusieurs occasions aux Québécois, mais leurs habitudes énergétiques les empêchent d'en tirer pleinement profit. Un alignement plus étroit entre les mesures pour la transition énergétique,...

à 05:00
Transition énergétique Québec est fière d'avoir collaboré avec la Chaire de gestion du secteur de l'énergie de HEC Montréal à la réalisation de la cinquième édition de l'État de l'énergie au Québec. Le rapport a été dévoilé à Montréal en présence du...

13 déc 2018
Hikvision, le principal fournisseur au monde de solutions et de produits innovants pour la sécurité, s'associe à Green River, un organisme non gouvernemental établi en Chine qui assure la promotion et l'organisation d'activités de protection de...




Communiqué envoyé le 11 décembre 2017 à 05:00 et diffusé par :