Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Sécurité publique

/R E P R I S E -- Encadrement du cannabis : les Québécois souhaitent l'implication des chimistes/



QUÉBEC, le 30 nov. 2017 /CNW Telbec/ - À l'occasion de sa participation aux auditions publiques sur le projet de loi n° 157, Loi constituant la Société québécoise du cannabis, édictant la Loi encadrant le cannabis et modifiant diverses dispositions en matière de sécurité routière, qui aura lieu aujourd'hui à 15 h 45, l'Ordre des chimistes du Québec dévoile les résultats d'un sondage portant sur l'opinion des Québécois à propos de l'encadrement du cannabis.

Ce sondage montre que 74 % des Québécois estiment « très important » de protéger la santé et la sécurité de la population dans le contexte de la légalisation de l'usage récréatif du cannabis, notamment face aux effets de sa consommation. Le sondage fait valoir également que 60 % des Québécois estiment « très important » que des chimistes professionnels soient impliqués dans l'encadrement de l'usage du cannabis. Cette proportion grimpe à 67 % concernant l'implication des chimistes professionnels dans la conception des tests de consommation de cannabis qui seront administrés par des policiers et à 68 % concernant l'idée que des chimistes professionnels travaillent à la nouvelle Société québécoise du cannabis.

«?D'entrée de jeu, il faut reconnaître que ce sondage illustre un appui massif de la population aux priorités du gouvernement du Québec, qui privilégie la santé et la sécurité dans l'ensemble de ce débat. Ce sondage démontre également que les Québécois réclament l'implication des chimistes professionnels dans l'encadrement de la consommation récréative de cannabis. Il s'agit donc d'un fort appui aux recommandations que nous formulerons en commission parlementaire aujourd'hui », déclarent conjointement MM. Guy Collin et Martial Boivin, respectivement président du conseil d'administration et président-directeur général de l'Ordre des chimistes du Québec.

L'Ordre des chimistes du Québec recommande que des chimistes professionnels soient en charge du contrôle de la qualité et de la certification des processus lors de la production, de la transformation et de la commercialisation du cannabis, ainsi que des tests de dépistage effectués par les autorités policières. Également, l'Ordre recommande que la nouvelle Société québécoise de cannabis puisse imposer des sanctions aux fournisseurs dont les produits échouent aux tests de qualité.

Le sondage a été réalisé et administré par la firme L'Observateur, du 24 au 28 novembre 2017, auprès d'un panel web de 1 071 Québécois âgés de 18 ans et plus.

L'Ordre des chimistes du Québec compte plus de 3?000 membres oeuvrant dans des secteurs aussi variés que la santé, l'environnement, le judiciaire, l'alimentaire ou la recherche. Sa mission est d'assurer la protection du public québécois en matière d'exercice de la chimie professionnelle, omniprésente dans la vie des Québécois. L'Ordre des chimistes du Québec fait partie des premières organisations professionnelles encadrées par l'adoption du Code des professions en 1973.

 

SOURCE Ordre des chimistes du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 03:00
Capua BioServices, le plus grand fournisseur indépendant de services de qualité dans le domaine du développement et de la fabrication de procédés microbiens en sous-traitance d'Europe pour les secteurs pharmaceutique et alimentaire, a annoncé...

14 nov 2018
Dragonfly Therapeutics, Inc. (« Dragonfly » ou la « société »), a annoncé aujourd'hui avoir signé avec Celgene Corporation et ses...

14 nov 2018
Prolongement des dates d'échéance de la marge de crédit et des prêts à long terme à septembre 2024 Implantation de mesures de contrôle des coûts afin de réduire de façon significative le taux d'absorption des liquidités et accroître les liquidités...

14 nov 2018
ProblèmeLe Laboratoire Riva Inc. et les Laboratoires Trianon Inc. procèdent au rappel volontaire de plusieurs solutions orales d'acétaminophène à saveur de fraise pour les enfants, vendues sans ordonnance sous les marques Biomedic, Option+ et...

14 nov 2018
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle la ministre de la Santé et des Services sociaux, madame Danielle McCann, procédera à une annonce concernant les soins et les...

14 nov 2018
BELLUS Santé inc. (« BELLUS Santé » ou « la société »), une société biopharmaceutique au stade clinique qui développe de nouveaux médicaments ciblant des maladies pour lesquelles il existe d'importants besoins médicaux non comblés, a mis à jour...




Communiqué envoyé le 30 novembre 2017 à 06:35 et diffusé par :