Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Nouveaux produits et services, Économie

Centre de services du Haut-Saint-Maurice - Les ministres Barrette et Boulet inaugurent l'unité satellite en hémodialyse et lancent les travaux d'agrandissement et de réaménagement de l'urgence



LA TUQUE, QC, le 24 nov. 2017 /CNW Telbec/ - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et la ministre responsable de la région de la Mauricie, madame Julie Boulet, étaient de passage aujourd'hui au Centre de services du Haut-Saint-Maurice, à La Tuque, afin de souligner deux projets d'une importance majeure pour la population de ce secteur. En plus d'inaugurer une unité satellite de suppléance rénale qui permettra aux patients de recevoir des traitements d'hémodialyse dans leur municipalité, les ministres ont également procédé à la pelletée de terre symbolique inaugurant les travaux d'agrandissement et de réaménagement de l'urgence.

L'ouverture de l'unité satellite en suppléance rénale permettra d'améliorer l'accès et la proximité des soins et des services disponibles à La Tuque et de réduire considérablement les déplacements des usagers. Quant aux travaux qui seront réalisés à l'urgence, rappelons qu'ils permettront de doubler la superficie actuelle, en plus de la réaménager de façon à optimiser son fonctionnement et la qualité et la sécurité des soins et services qui y sont offerts.

Citations :

« Je suis très heureux de la concrétisation du projet d'unité satellite, qui va permettre d'offrir aux patients de la région des traitements d'hémodialyse à proximité de leur milieu de vie. En réduisant considérablement les déplacements des personnes qui ont besoin de ces traitements, nous réduisons également les inconvénients qui y sont liés. Quant au projet de modernisation de l'urgence, il s'inscrit en parfaite continuité avec nos efforts visant à offrir les meilleures infrastructures possible en matière de services de soins de santé à l'ensemble de la population.  »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

 « Je suis très fière que les citoyens de la Tuque et des environs puissent bénéficier de ces nouvelles installations. Il s'agit de deux excellentes nouvelles qui nous permettent de poursuivre le même objectif : améliorer les soins et les services offerts à la population dans leur milieu de vie. Je remercie d'ailleurs les équipes du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec pour leur dévouement, au quotidien, et pour l'excellence des services offerts aux usagers de la région. »

Julie Boulet, ministre responsable de la région de la Mauricie

Faits saillants :

Unité satellite en hémodialyse

Le projet de l'unité satellite de suppléance rénale concerne l'aménagement de 3 chaises, en plus de permettre le réaménagement de 500 m2 au 1er étage au Centre de services du Haut-Saint-Maurice, où se déroulent les activités de médecine de jour et de l'hémato-oncologie. L'unité satellite pourra desservir 12 usagers qui devaient auparavant se déplacer pour recevoir leurs traitements.

Sur le plan financier, ce projet représente un investissement de 2,6 M$, autofinancé par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, qui inclut les coûts de construction, l'équipement et les honoraires professionnels. Cet investissement inclut une contribution de 164 000 $ de la Fondation internationale des Clubs Lions, de Diabète Mauricie et de la Fondation pour la santé du Haut-Saint-Maurice.

Les premiers usagers y seront accueillis dès le début décembre.

Travaux d'agrandissement et du réaménagement de l'urgence

L'agrandissement de l'urgence représente une superficie de 516 m2. Il comprend les secteurs de l'aire d'observation de six civières (incluant une civière psychiatrique, une civière pédiatrique et une d'isolement respiratoire), une aire de choc pouvant accueillir deux civières, ainsi que l'ajout d'un garage avec une aire de décontamination. Quant au réaménagement de la superficie actuelle de l'urgence, soit de 558 m2, il comprend l'aire ambulatoire (incluant deux salles d'examen polyvalentes, une salle de consultation, une salle de chirurgie mineure et une salle de rencontre des familles), des aires d'inscription et de triage, l'aire d'attente et divers locaux, dont les bureaux clinico-administratifs.

Sur le plan financier, ce projet d'envergure représente un investissement global de près de 14,08 M$, assumé en majeure partie par le ministère de la Santé et des Services sociaux, qui inclut les coûts pour l'acquisition du mobilier et de l'équipement. L'investissement a été majoré de près de 1,5 M$ en comparaison du coût rendu public au printemps 2016, en raison notamment de soumissions d'un montant supérieur aux estimations initiales. La livraison des nouveaux locaux est prévue à la fin de décembre 2019.

 

SOURCE Cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 00:05
Aliments Original Ltée. procède au rappel de « MallowBats » et de « M'allows » de marque Original Foods parce que ces produits pourraient contenir du lait qui n'a pas été déclaré sur l'étiquette. Les personnes allergiques au lait ne doivent pas...

22 oct 2018
Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ), en collaboration avec l'entreprise Boucherie Jacques Beaulieu inc., située au 1795, rue de la Faune, à Québec, avise les personnes qui souffrent d'une allergie aux graines de...

22 oct 2018
L'accès aux dermatologues du Québec est le dossier prioritaire de l'Association des médecins spécialistes dermatologues du Québec (AMSDQ) et nous travaillons activement et sans relâche pour faciliter l'obtention de consultations en dermatologie dans...

22 oct 2018
Après quelque dix mois de négociations et neuf séances intensives de pourparlers ces deux dernières semaines, le CIUSSS du Nord-de-l'Île-de-Montréal (CIUSSS NIM) et l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services...

22 oct 2018
Bien que déçue que l'enseignement supérieur n'ait pas droit à son propre ministre, la présidente de la Fédération du personnel professionnel des collèges (FPPC-CSQ), Suzanne Tousignant, se dit prête à travailler en collaboration avec le nouveau...

22 oct 2018
« Si la volonté de régler est vraiment partagée, il y a moyen de s'entendre. On vient d'en faire la preuve cette fin de semaine, et deux fois plutôt qu'une, en concluant des ententes de principe avec deux centres intégrés de la grande région de...




Communiqué envoyé le 24 novembre 2017 à 09:45 et diffusé par :