Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Sans buts lucratifs, Nouveaux produits et services, Plaidoyer (politique)

L'Association des infirmières praticiennes spécialisées du Québec salue une percée significative pour l'efficacité et l'accessibilité des soins de santé



Amorce du traitement des maladies chroniques par les IPS

QUÉBEC, le 23 nov. 2017 /CNW Telbec/ - L'Association des infirmières praticiennes spécialisées du Québec (AIPSQ) salue l'avancée significative réalisée pour l'efficacité et l'accessibilité des soins de santé au Québec, à la suite de l'entente survenue entre le Collège des médecins et l'Ordre des infirmières et des infirmiers du Québec (OIIQ) qui permettra aux IPS d'amorcer le traitement de six maladies chroniques, à compter du 1er février 2018.

« Depuis des années, l'AIPSQ multiplie les démarches, tant sur la place publique qu'auprès des instances décisionnelles, afin de faire reconnaître les compétences des IPS et mettre à profit leur expertise au bénéfice des patients du Québec. Ce travail porte ses fruits, alors que ce gain significatif nous permettra de combler partiellement notre retard par rapport aux IPS du reste du Canada. Il reste certainement du chemin à parcourir, mais il s'agit d'un premier pas important dans la bonne direction », souligne la présidente de  l'AIPSQ, Christine Laliberté.

Rappelons qu'en vertu de l'accord conclu entre le Collège des médecins et l'OIIQ, les IPS pourront amorcer le traitement de six problèmes de santé chronique, soit le diabète, l'hypertension artérielle, l'hypercholestérolémie, l'asthme, les maladies pulmonaires obstructives chroniques et l'hypothyroïdie. D'autres gains importants ont été obtenus, dont la possibilité d'effectuer des tests diagnostiques et l'abolition des listes de médicaments, entre autres.

Comité de suivi
Par ailleurs,  l'AIPSQ se réjouit de la création d'un comité de suivi composé d'infirmières et de médecins, de même que de représentants du Collège des médecins et de l'OIIQ. Celui-ci aura le mandat d'assurer le suivi de l'évolution de la pratique des IPS.

« De grands pas devront donc encore être faits pour maximiser le rôle des IPS au Québec et afin que leur soit octroyé un statut comparable à leurs collègues du reste du Canada. C'est pourquoi nous continuerons nos démarches de sensibilisation et de représentations auprès du public et des décideurs au cours des prochains mois », souligne Christine Laliberté.

Dans un avenir rapproché, l'AIPSQ souhaite notamment que les IPS du Québec puissent donner le congé hospitalier à leurs patients et les référer directement en spécialité. Elle poursuivra également son travail pour permettre à ses membres d'éventuellement poser des diagnostics et les annoncer à leurs patients, comme c'est le cas pour les IPS dans le reste du pays.

À propos de l'AIPSQ

Créée en 2005, L'AIPSQ est un organisme sans but lucratif, sans attache syndicale ou corporative. Elle s'est donné pour mission d'assurer le développement et l'uniformité du rôle de l'infirmière praticienne spécialisée au Québec afin de répondre aux attentes de la population à son égard et assurer une homogénéité de la pratique. L'adhésion à l'Association est volontaire de la part des IPS. Actuellement, l'AIPSQ représente plus de 420 infirmières praticiennes spécialisées à travers le Québec.

 

SOURCE Association des infirmières praticiennes spécialisées du Québec (AIPSQ)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:20
Le gouvernement du Québec est heureux d'annoncer qu'il a convenu, avec la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), d'un devis pour la réalisation d'une étude comparative pancanadienne sur la rémunération des médecins spécialistes....

à 16:45
Le gouvernement du Canada, le gouvernement de l'Alberta et des Premières Nations partenaires collaborent pour veiller à ce que les enfants des Premières Nations en Alberta aient accès à l'appui et aux services dont ils ont besoin, au moment où ils en...

à 15:23
Les représentantes et représentants des médias sont invités au lancement de cette campagne de prévention audacieuse à l'intention des jeunes lavalloises et lavallois âgés de 15 à 25 ans. Au programme Brève présentation de la campagne. Projection en...

à 15:06
Pour la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), le gouvernement Legault doit profiter de l'occasion qui lui est donnée de consolider l'accès aux services dans le réseau public dans le débat actuel avec Ottawa sur la couverture des...

à 15:00
Les aînés représentent une partie importante de notre tissu social et ils contribuent à bâtir un Canada plus fort. Ils ont apporté d'innombrables contributions et nous voulons qu'ils puissent continuer à le faire. C'est la raison pour laquelle le...

à 15:00
Le Secrétariat américain aux produits alimentaires et pharmaceutiques (FDA) a signalé une augmentation marquée de l'usage de produits de vapotage chez les jeunes aux États-Unis. Par conséquent, le FDA a annoncé [en anglais seulement] de nouvelles...




Communiqué envoyé le 23 novembre 2017 à 13:31 et diffusé par :